•   
  •   

Culture Folle journée de Nantes. La billetterie ouvrira vendredi 21 mai

14:40  12 mai  2021
14:40  12 mai  2021 Source:   ouest-france.fr

1er-Mai. Des milliers de manifestants dans les rues, les cortèges parisiens se sont élancés

  1er-Mai. Des milliers de manifestants dans les rues, les cortèges parisiens se sont élancés Pour la deuxième année consécutive, les syndicats célèbrent ce samedi 1er mai la journée internationale des travailleurs à l’aune du Covid-19. Mais cette fois la mobilisation sociale reprend des airs classiques, avec des milliers de manifestants dans la rue. Après un 1er-Mai 2020 confiné, « nous reprenons nos bonnes habitudes », s’était réjoui par avance Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, qui a comptabilisé près de 300 manifestations programmées dans l’Hexagone, ce samedi.

La programmation a été totalement repensée pour limiter le nombre de musiciens sur scène. © Archives Marc Roger/Ouest-France La programmation a été totalement repensée pour limiter le nombre de musiciens sur scène.

C’est une Folle journée pas comme les autres qui se tiendra à Nantes, du vendredi 28 au dimanche 30 mai. Les 9 300 billets seront en vente à partir du vendredi 21 mai.

Pour sa 27e édition, la Folle journée de Nantes, qui se tiendra du vendredi 28 au dimanche 30 mai et qui mettra Bach et Mozart à l’honneur, sera particulière, en raison du contexte sanitaire.

La programmation a été totalement repensée pour limiter le nombre de musiciens sur scène. 200 artistes se produiront au cours du festival, lors de 24 concerts, dans trois lieux : l’auditorium 2000 de la Cité des congrès de Nantes, l’espace CIC Ouest et le square du Lait-de-Mai.

Nantes : Une cinquantaine de bidonvilles et 600 familles roms dans la métropole

  Nantes : Une cinquantaine de bidonvilles et 600 familles roms dans la métropole Le nombre de bidonvilles occupé par des migrants roumains ne diminue pas dans l’agglomération nantaise. Etat des lieux d’une situation explosive alors que l’un de ces terrains a récemment été détruit par un incendie © F.Elsner/20Minutes Les conditions de vie hivernales sont particulièrement rudes dans les bidonvilles. Illustration dans l'agglomération nantaise. SOCIAL - Le nombre de bidonvilles occupé par des migrants roumains ne diminue pas dans l’agglomération nantaise.

« Message de confiance »

« C’est un défi et un message de confiance que nous avons voulu faire passer, en souhaitant que la Folle journée ait lieu », a indiqué Aymeric Seassau, adjoint à la culture à la ville de Nantes et président de la SAEM la Folle journée, lors d’une conférence de presse, ce mercredi matin 12 mai.

L’ouverture de la billetterie est prévue vendredi 21 mai, à 18 h, sur le site internet www.follejournee.fr, rubrique Billetterie. 9 300 places au total seront à saisir. À noter qu’en raison du contexte, la limitation du nombre de billets achetés sera de six par commande et de quatre par concert.

Tarif unique pour chaque concert

Pour chaque concert, le tarif sera unique, avec des prix allant de 5 à 25 €. Des offres solidaires sont prévues sur une sélection de concerts, pour les bénéficiaires du dispositif Carte blanche ou pour les structures partenaires.

Et pour ceux qui n’arriveraient pas à acheter de places, dix concerts seront retransmis sur France Musique.

René Martin, directeur artistique de la Folle journée, a également annoncé que, le même week-end, deux à trois concerts seront organisés dans plusieurs villes de la région, soit 25 000 billets vendus.

Nantes-Toulouse, 14 ans et 11 jours plus tard .
Le 19 mai 2007, la Tribune Loire empêchait un Nantes-Toulouse d'aller à son terme alors que les Canaris disaient au revoir à l'élite. Depuis, rien n'a vraiment changé à la Maison jaune. « Oh bah les gens qui pénètrent sur la pelouse, ça c’est pas bien du tout. » Au micro de Foot+, Patrice Rio est pris de court, ce 19 mai 2007 sur les coups de 22h35, alors que le Toulousain Achille Emana vient d'obtenir un coup franc sur la pelouse de la Beaujoire. La Brigade Loire a pourtant donné le ton dans l'après-midi avec une manifestation contre la direction du FC Nantes, puis quelques secondes avant l'assaut à base de « On va sur la pelouse ! » scandés en chœur.

usr: 2
C'est intéressant!