•   
  •   

Culture Rennes. Le TNB rouvre le « jour J » avec deux spectacles

18:50  16 mai  2021
18:50  16 mai  2021 Source:   ouest-france.fr

Immobilier. Les prix flambent en Ille-et-Vilaine : notre dossier à Rennes et sur le littoral

  Immobilier. Les prix flambent en Ille-et-Vilaine : notre dossier à Rennes et sur le littoral Dopé par la crise sanitaire, et l’appétit renforcé des Franciliens pour la Bretagne, le marché de l’immobilier flambe en Ille-et-Vilaine. Les prix continuent de s’envoler à Rennes. Et sur la côte, les appartements, maisons ou terrains partent comme des petits pains. Prix dans l’ancien ou le neuf, dynamiques et profil des acheteurs : on fait le point dans ce dossier sur la métropole rennaise, le pays de Saint-Malo et la Côte d’Emeraude. © Ouest-France À Rennes, la pression immobilière s’accentue. Le marché immobilier en Bretagne est très tendu.

«Derrière tes paupières», créé par Pierre-Yves Chapalain © DR «Derrière tes paupières», créé par Pierre-Yves Chapalain

Deux spectacles sont à l’affiche du TNB pour sa réouverture, mercredi 19 mai 2021, un spectacle jeune public Buster Keaton, de Marcial Di Fonzo Bo et Élise Vigier. Au programme aussi, le spectacle Derrière tes paupières, créé par le metteur en scène Pierre-Yves Chapalain.

« Nous sommes devenus méfiants. Nous sommes très heureux d’ouvrir, mais on ne s’emballe pas », témoigne Arthur Nauzyciel directeur du TNB, qui parle « de retrouvailles avec le public, en douceur. Pour reprendre des habitudes ». Ce mercredi, il présente, pour la réouverture, deux spectacles : Buster Keaton, spectacle familial de Martial Di Fonzo Bo et Elise Vigier, et Derrière tes paupières, mis en scène par Jean-Yves Chapalain.

EN IMAGES. Les militaires de l’ouest affichent leur soutien au Bleuet de France

  EN IMAGES. Les militaires de l’ouest affichent leur soutien au Bleuet de France Pour Ouest-France, des militaires du bassin rennais (mais aussi d’ailleurs) montrent leur soutien à l’œuvre du Bleuet de France et à l’initiative portée par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre d’Ille-et-Vilaine (ONACVG35) et le Cercle des amis de la mémoire partagée de Rennes (CAMP). À votre tour de participer !C’est une date symbolique, celle du 8-Mai qui commémore la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe en 1945.

« Je suis très ému de retrouver la scène, confie le metteur en scène. La réouverture des salles est une bonne nouvelle, d’autant que les plannings sont encombrés dans les théâtres. Mais il ne faudra pas juger cette première. »

Un an qu’il n’a pas retrouvé la scène. Depuis le 26 avril, le metteur est scène était en résidence au TNB (Théâtre national de Bretagne) avec les sept comédiens de sa nouvelle pièce. « C’est particulier, compliqué à gérer. On a répété avec les masques, on se teste très régulièrement, il faut en passer par là. C’est un travail infini pour trouver le bon équilibre, ça fait partie de la fragilité de la vie. » Car, une seule personne contaminée et tout s’arrête ! « Les conditions de travail ont été difficiles, confirme Arthur Nauzyciel, avec des annulations, et des répétitions sans date de représentation. Ça détruit l’énergie. Le public dans la salle va donner aux artistes ce qui leur manque ! »

Rennes : Pourquoi certains quartiers perdent-ils des habitants quand d’autres en gagnent ?

  Rennes : Pourquoi certains quartiers perdent-ils des habitants quand d’autres en gagnent ? Une étude de l’Insee démontre les disparités entre les différents secteurs de la capitale bretonne © C. Allain / APEI / 20 Minutes Le quartier de la Courrouze à Rennes. DEMOGRAPHIE - Une étude de l’Insee démontre les disparités entre les différents se Le nombre d’habitants à Rennes est bien loin d’exploser. Déjà connue, cette tendance a été confirmée par une étude de l’Insee portant sur une période de près de trente ans. De 1990 à 2017, la capitale bretonne n’a vu sa population augmenter que de 0,6 % par an en moyenne.

Pierre-Yves Chapalain, metteur en scène. © Ouest-France Pierre-Yves Chapalain, metteur en scène.

Jauges réduites, tarif unique à 12€

Alors, bien sûr, les jauges sont réduites, 80 spectateurs en salle Serreau, 120 au lieu de 900 en Vilar. Le TNB propose un tarif unique de 12 €. « Un an c’est long. On a travaillé, on est ravi de parler à nouveau au public », confie Jean-Yves Chapalain.

Derrière tes paupières raconte une femme qui cesse de parler, parce qu’elle est en colère. « C’est une tragicomédie, une histoire de sœurs, à un point d’intersection, d’amis qui les entourent pour les aider dans l’adversité. » Pierre Yves Chapalain invoque « les forces de vie » qui traversent cette histoire, « avec des personnages qui se battent jusqu’au bout. Ça fait écho au besoin de vitalité que l’on peut ressentir aujourd’hui pour traverser la période ».

Les équipes du TNB étaient déjà mobilisées depuis trois semaines, « pour un gros travail de désinfection, d’organisation. Il va falloir rester vigilant sur les gestes barrières, les masques. Chacun doit retrouver ses marques. » En attendant, une vraie reprise, « on a préparé pour l’an prochain une saison de transition, avec de nouveaux artistes associés, des surprises, des nouveautés ». Le tout sera dévoilé fin juin.

Derrière tes paupières, du mercredi 19 mai au vendredi 28 mai, à 18 h 30, durée : 1 h 45, salle Serreau, tarif unique : 12 €. Buster Keaton , mercredi 19 mai, à 18 h, jeudi 20 mai et vendredi 21 mai, à 10 h et 18 h 15, samedi 22 mai, à 15 h, salle Vilar, durée : 1 h 15, à partir de 8 ans, tarif unique : 12 €. Contact : www.t-n-b.fr

Pourquoi Anne Hidalgo était à Rennes ce mercredi .
La maire de PS de Paris, potentielle candidate à la Présidentielle, est en pleine tournée des régions. Inimaginable donc, de ne pas passer par Rennes, dont la maire Nathalie Appéré a intégré son équipe de réflexion sur le logement. Douai, Nancy, Ardèche, Montpellier… Ces dernières semaines, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, ne ménage pas ses efforts pour sonder le terrain et sa popularité au-delà du périphérique parisien.

usr: 1
C'est intéressant!