•   
  •   

Culture Hier soir à la télé : vous avez aimé Flic tout simplement? On vous recommande...

09:35  17 mai  2018
09:35  17 mai  2018 Source:   msn.com

Hier soir à la télé : vous avez aimé Raisons d'Etat ? On vous recommande...

  Hier soir à la télé : vous avez aimé Raisons d'Etat ? On vous recommande... La première réalisation de Robert De Niro : Il était une fois le Bronx . "Robert De Niro frappait un grand coup avec son premier long-métrage réalisé en 1993 racontant l’histoire d’un jeune garçon tiraillé entre les valeurs inculquées par son père, honnête et droit, et celles enseignées par le caïd du coin, gangster notoire. À noter que le film est inspiré par la vie de son acteur principal, Chazz Palminteri, également auteur du scénario." Vincent Formica Une autre plongée dans les services secrets américains : J. Edgar. "Une collaboration longtemps espérée qui se concrétise entre un immense réalisateur et un acteur époustouflant. La transformation physique du personnage est magistrale et très crédible. Bien que très académique dans son traitement J. Edgar nous permet de mettre en lumière la personnalité trouble du créateur du FBI. Tout à tour vulnérable et détestable." Laetitia Forhan La dernière performance de Joe Pesci, sorti ici de la retraite par Robert De Niro : Casino.

On vous recommande Hier soir sur France 2 était diffusé Flic tout simplement . Vous avez aimé ? Alors, découvrez sans plus attendre nos trois recommandations qui devraient vous plaire tout autant.

On vous recommande Célébrités Toute l'actualité.

Un autre film sur la traque de Guy Georges : L'Affaire SK1. "Une reconstitution dense et richement documentée de la traque du tueur de l’Est parisien qui n’est pas sans rappeler le traitement cinématographique que David Fincher avait réservé à l’insaisissable "Zodiac". C’est dire le niveau ! Interprété par Raphaël Personnaz, Nathalie Baye et Olivier Gourmet avec la sobriété qu’exige un tel sujet, ce passionnant polar nous en dit également beaucoup sur l’évolution des méthodes de travail qui ont eu cours au 36 Quai des Orfèvres dans les années 1990." Guillaume MartinUn autre polar fançais sur fond de serial-killer : MR 73. "Après le très réussi « 36 Quai des Orfèvres », Olivier Marchal signe un polar beaucoup plus noir avec un Daniel Auteuil convaincant en flic dépressif et alcoolique, présence fantomatique renforcée à l'écran par un travail soigné sur la lumière et le cadrage. Dommage que ce film n’échappe pas à quelques clichés et à une certaine grandiloquence." Guillaume MartinMathilde Seigner dans un autre rôle de flic : Tristan. "Mathilde Seigner en flic, vous pensiez l'avoir découverte hier dans "Flic tout simplement". Eh non ! Avant le téléfilm d'Yves Rénier, il y a eu "Tristan", un étrange petit polar où Seigner se lançait sur la piste d'un lover-serial killer." Vincent Garnier

Un autre film sur la traque de Guy Georges : L'Affaire SK1. "Une reconstitution dense et richement documentée de la traque du tueur de l’Est parisien qui n’est pas sans rappeler le traitement cinématographique que David Fincher avait réservé à l’insaisissable "Zodiac". C’est dire le niveau ! Interprété par Raphaël Personnaz, Nathalie Baye et Olivier Gourmet avec la sobriété qu’exige un tel sujet, ce passionnant polar nous en dit également beaucoup sur l’évolution des méthodes de travail qui ont eu cours au 36 Quai des Orfèvres dans les années 1990." Guillaume Martin

Hier soir à la télé : vous avez aimé Le Guépard ? On vous recommande...

  Hier soir à la télé : vous avez aimé Le Guépard ? On vous recommande... La première collaboration Delon/Visconti : Rocco et ses frères. "Rocco et ses frères est un monument du cinéma porté par des acteurs incroyables dont un Alain Delon au sommet. Dans la peau de ce boxeur taciturne et amoureux, l'acteur livre une performance inoubliable. Le film vaut également pour sa représentation de l’Italie d’après-guerre et sa tragédie familiale qui inspirera par la suite plusieurs cinéastes incontournables comme l'Américain James Gray." Laurent Schenck Les retrouvailles Delon/Lancaster :Scorpio. "Dix ans après « Le Guépard », Alain Delon et Burt Lancaster sont de nouveau partenaires pour un film aux antipodes du précédent. Un solide thriller d’espionnage de Michael Winner basé sur l’affrontement de deux agents des services secrets, la jeune recrue étant chargée de supprimer le vétéran. Le style est froid, épuré, sans fioritures, dans la lignée du « Flingeur » et d’ « Un justicier dans la ville », deux autres opus du même réalisateur. De quoi accentuer l’efficacité de cette confrontation, d’ailleurs non exempte d’une sympathique scène de course poursuite dans un chantier à ciel ouvert." Guillaume Martin Après la fameuse scène de bal, place au mariage introductif de Voyage au bout de l'enfer "Attention, chef-d’œuvre absolu ! Michael Cimino réalisait en 1979 un monument du 7ème art, considéré encore aujourd’hui comme un des plus grands films de l’histoire du cinéma.

A lire sur AlloCiné : Hier soir sur TCM Cinéma était diffusé The Yards. Vous avez aimé ? On vous recommande Par La Rédaction — 13 juin 2018 à 08:00. Du grand art, tout simplement ." Vincent Formica.

A lire sur AlloCiné : Hier soir sur TFX était diffusé Ted. Vous avez aimé ? Alors, découvrez sans plus attendre nos trois recommandations qui devraient vous plaire tout autant. On vous recommande Par La Rédaction — 4 juin 2018 à 08:00.

Un autre polar fançais sur fond de serial-killer : MR 73. "Après le très réussi « 36 Quai des Orfèvres », Olivier Marchal signe un polar beaucoup plus noir avec un Daniel Auteuil convaincant en flic dépressif et alcoolique, présence fantomatique renforcée à l'écran par un travail soigné sur la lumière et le cadrage. Dommage que ce film n’échappe pas à quelques clichés et à une certaine grandiloquence." Guillaume Martin

Mathilde Seigner dans un autre rôle de flic : Tristan. "Mathilde Seigner en flic, vous pensiez l'avoir découverte hier dans "Flic tout simplement". Eh non ! Avant le téléfilm d'Yves Rénier, il y a eu "Tristan", un étrange petit polar où Seigner se lançait sur la piste d'un lover-serial killer." Vincent Garnier

Hier soir à la télé : vous avez aimé L.A. Confidential ? On vous recommande... .
Une autre adaptation de James Ellroy se déroulant dans les années 1940 : Le Dahlia Noir. "Sans aucun doute le dernier thriller ambitieux de De Palma, un film noir s’appuyant sur l’une des œuvres les plus emblématiques de James Ellroy et par la même occasion sur le récit d’une enquête qui fit couler beaucoup d’encre dans les Etats-Unis des années 1940. Et même si le final, un peu trop capillotracté, n’est pas à la hauteur de ce que le maître du suspense a pu nous proposer par le passé, ce long métrage porté par un joli casting (Josh Hartnett, Scarlett Johansson, Hilary Swank et Aaron Eckhart) n’en reste pas moins fascinant par sa description d’une certaine décadence." Guillaume Martin Les retrouvailles Russell Crowe / Kim Basinger : The Nice Guys. "Véritable surprise de l'année 2016. The Nice Guys nous plonge tout droit dans le L.A. des 70s avec le décor et les fringues que cela implique. Une sombre histoire de complot dans l'industrie du X avec des méchants à col serré et des héros à moustache, et le tour est joué. Shane Black confirme qu'il maîtrise toujours parfaitement la comédie d'action et qu'il sait manier les duos dépareillés, 10 ans après Kiss Kiss Bang Bang. Le potentiel comique de Ryan Gosling explose enfin, quitte à éclipser quelque peu un Russel Crowe très juste mais plus dans la retenue." Caroline Langlois Les incontournables débuts de Guy Pearce : Memento.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!