•   
  •   

Culture Rennes. Avec des petits groupes, les visites guidées se déconfinent

13:40  03 juin  2021
13:40  03 juin  2021 Source:   ouest-france.fr

LE DEFI. Tour du monde du Bleuet de France : top départ à Rennes !

  LE DEFI. Tour du monde du Bleuet de France : top départ à Rennes ! Le collège Gaël-Taburet mobilisé en Ille-et-Vilaine et 10 écoles françaises dans le monde, un challenge aéronautique, une journée armée-nation en septembre, un film en préparation pour 2022… Ce 8 mai marque le coup d’envoi symbolique d’un défi initié en Ille-et-Vilaine au profit des militaires blessés, de leurs familles et des victimes d’attentats. Explications avec l’Office national des anciens combattants et le Cercle des amis de la mémoire partagée (CAMP) avec le soutien de Ouest-France lancent une grande opération dédiée à l’œuvre du Bleuet de France. Pour l’occasion, un bleuet de 10 mètres sur 10  a été déployé pour la première fois à l’aéroclub de Rennes.

Lors de la visite guidée, ici au Parlement de Bretagne, le port du masque est obligatoire. © Archives Thomas Bregardis/Ouest-France Lors de la visite guidée, ici au Parlement de Bretagne, le port du masque est obligatoire.

Les visites touristiques reprennent progressivement à Rennes et l’Office de tourisme a rouvert ses portes. On fait le point sur l’offre de visites guidées et les mesures sanitaires qui s’y appliquent.

« C’est un soulagement. Le public est au rendez-vous, il est demandeur », se réjouit Cécile Vautier, guide-conférencière à Destination Rennes.

Depuis le 22 mai, les visites guidées ont pu reprendre, mais avec un nombre limité de participants dans chaque groupe.

Lire aussi : Sur deux roues, ils découvrent Rennes à travers ses murs graffés

EN IMAGES. Les militaires de l’ouest affichent leur soutien au Bleuet de France

  EN IMAGES. Les militaires de l’ouest affichent leur soutien au Bleuet de France Pour Ouest-France, des militaires du bassin rennais (mais aussi d’ailleurs) montrent leur soutien à l’œuvre du Bleuet de France et à l’initiative portée par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre d’Ille-et-Vilaine (ONACVG35) et le Cercle des amis de la mémoire partagée de Rennes (CAMP). À votre tour de participer !C’est une date symbolique, celle du 8-Mai qui commémore la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe en 1945.

Actuellement, pas plus de vingt personnes, et cette jauge sera portée à trente personnes à partir du 1er juillet. Le port du masque est obligatoire pour tous, dès l’âge de 11 ans. Cela n’entame pas l’engouement des visiteurs, des créneaux supplémentaires ont été ajoutés.

Pour tous les goûts

À côté des grands classiques, comme le cœur historique de la ville ou le Parlement de Bretagne, les guides emmènent le public à la découverte du Jeu de paume, du parc du Thabor ou encore de la maison Oberthür. Pour les amoureux des arts, on peut aussi découvrir l’art contemporain ou se rendre sur les traces du célèbre mosaïste Odorico. Enfin, les plus curieux ne manqueront la visite du Rennes insolite, avec un tas d’anecdotes.

Réouverture de l’office de tourisme

Rennes : Pourquoi certains quartiers perdent-ils des habitants quand d’autres en gagnent ?

  Rennes : Pourquoi certains quartiers perdent-ils des habitants quand d’autres en gagnent ? Une étude de l’Insee démontre les disparités entre les différents secteurs de la capitale bretonne © C. Allain / APEI / 20 Minutes Le quartier de la Courrouze à Rennes. DEMOGRAPHIE - Une étude de l’Insee démontre les disparités entre les différents se Le nombre d’habitants à Rennes est bien loin d’exploser. Déjà connue, cette tendance a été confirmée par une étude de l’Insee portant sur une période de près de trente ans. De 1990 à 2017, la capitale bretonne n’a vu sa population augmenter que de 0,6 % par an en moyenne.

L’autre signe que le tourisme redémarre, c’est la réouverture de l’office de tourisme, dans l’ancien couvent des Jacobins, place Sainte-Anne. Une nouvelle configuration permet à la fois de protéger le personnel et les visiteurs, avec un sens de circulation pour garantir la distanciation physique. La jauge est limitée pour l’instant à quinze personnes, elle va doubler et passer à trente personnes à partir du mercredi 9 juin.

Sur place, un écran d’affichage sera disposé à l’entrée pour rappeler les jauges aux visiteurs, les gestes barrières, les distanciations et les règles de circulation à observer dans l’enceinte de Destination Rennes.

Pour participer aux visites guidées, les billets sont en vente dès sur le site www.billetterie-rennes.com (onglet réserver en ligne, puis visites guidées) ou par téléphone au 08 91 67 35 35.

Rennes. Dans les années 1940, le jazz résonnait au Hot Club .
Guillaume Michelet et Lionel Besnard, mélomanes, vont faire renaitre le Hot Club de Rennes, haut lieu de jazz, actif de 1941 à 1952 à travers la restauration et la réédition de 78 tours de l’époque. Qui sait que dans les années 1940, au 17, rue Saint-Georges avait élu domicile le Hot club de jazz ? Lionel Besnard, guide conférencier, en a découvert l’existence, un peu par hasard en lisant un article de Jean-Yves Veillard pour le dictionnaire du patrimoine, « il évoque une période d’activité intense du jazz à Rennes et une de ses vedettes, Alain Gastinel.

usr: 2
C'est intéressant!