•   
  •   

Culture Cédric Jubillar : mis en examen pour "homicide volontaire", que risque-t-il ?

12:15  19 juin  2021
12:15  19 juin  2021 Source:   gala.fr

Delphine Jubillar : son mari Cédric joue à un drôle de jeu...

  Delphine Jubillar : son mari Cédric joue à un drôle de jeu... La disparition de Delphine Jubillar, infirmière de 33 ans, n'a toujours pas été résolue. Et le comportement de son mari Cédric Jubillar continue d'intriguer. En cause ? Ses changements d'humeur.Et ce mercredi 9 juin, c'est son rétropédalage qui interroge. En effet, alors qu'il publiait le 4 juin dernier sur son compte Facebook une photo avec sa nouvelle compagne présumée, voilà que Cédric Jubillar décide de finalement passer à nouveau son compte en privé. À peine quelques jours après l'avoir rendu public afin de présenter cette jeune femme. Séverine L., qui apparaît sur cette photo, a par ailleurs démenti être en couple avec le mari de l'infirmière disparue.

L ’infirmière de 33 ans s’était volatilisée dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Hélicoptères, plongeurs et drones déployés, rivières sondées, battues citoyennes et opérations de ratissage… Depuis, des moyens considérables ont été mis en place pour retrouver la Deux jours plus tard, alors que ces deux derniers étaient relâchés, Cédric Jubillar était présenté au juge d’instruction, mis en examen pour meurtre aggravé et incarcéré. Il continue à contester fermement toute implication dans la disparition de son épouse. « A ce stade du dossier, sans corps

Les incohérences sont nombreuses. Cédric Jubillar participait par exemple aux battues pour retrouver Delphine. Il disait sa détresse. Son avocat dénonce une instruction à charge. " Il y a un raisonnement et qu'on veut à tout prix que toutes les preuves collent à ce raisonnement. C'est le premier pas vers l 'erreur judiciaire", prévient Maître Jean-Baptiste Alary. Cédric Jubillar a été incarcéré. Il a été mis en examen pour " homicide volontaire sur conjoint" et risque la perpétuité.

Cédric Jubillar : mis en examen pour © Capture d'écran Facebook Cédric Jubillar : mis en examen pour "homicide volontaire", que risque-t-il ?

Cédric Jubillar, le mari de l’infirmière disparue depuis six mois dans le Tarn, a été mis en examen, ce vendredi 18 juin, pour “homicide volontaire sur conjoint”. Le suspect, qui reste présumé innocent, encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

C’est un tournant dans l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar : son mari, Cédric, a été mis en examen, ce vendredi 18 juin pour "homicide volontaire sur conjoint". Il a été placé en détention provisoire. Des faits pour lesquels Cédric Jubillar encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Le suspect avait été placé en garde à vue ce mercredi 16 juin. Une garde à vue durant laquelle il a continué de clamer son innocence dans la disparition de sa femme, avec qui il était en instance de divorce.

Delphine Jubillar : sa famille inquiète pour ses enfants après la garde à vue de son mari Cédric

  Delphine Jubillar : sa famille inquiète pour ses enfants après la garde à vue de son mari Cédric Ce mercredi 16 juin, Cédric Jubillar ainsi que sa mère, Nadine Jubillar, ont été interpellés et placés en garde à vue, six mois après la disparition de Delphine Jubillar. Les proches de la jeune femme sont inquiets pour ses deux enfants, révèle Le Figaro. Rebondissement dans l’affaire Jubillar. Alors que l’enquête semblait stagner ces derniers temps, Cédric Jubillar et sa mère, Nadine Jubillar, ont été interpellés et placés en garde à vue, ce mercredi 16 juin 2021, révèlent nos confrères du Parisien. Dans l'après-midi, le beau-père de Cédric Jubillar a, lui aussi, été placé en garde à vue.

Les incohérences sont nombreuses. Cédric Jubillar participait par exemple aux battues pour retrouver Delphine. Il disait sa détresse. Son avocat dénonce une instruction à charge. " Il y a un raisonnement et qu'on veut à tout prix que toutes les preuves collent à ce raisonnement. C'est le premier pas vers l 'erreur judiciaire", prévient Maître Jean-Baptiste Alary. Cédric Jubillar a été incarcéré. Il a été mis en examen pour " homicide volontaire sur conjoint" et risque la perpétuité.

Cédric Jubillar avait signalé la disparition de son épouse dans la nuit du 15 au 16 décembre du domicile familial de Cagnac-les-Mines, près d'Albi. Après une première procédure pour "disparition inquiétante", une information judiciaire avait été ouverte à Toulouse pour "enlèvement Ils ont en effet mis au jour des "incohérences" dans le récit de la nuit de la disparition de Delphine Jubillar . Le mis en cause assure que son épouse est sortie de la maison le 15 décembre vers 23 heures pour promener leurs deux chiens, en plein couvre-feu, vêtue d'une doudoune blanche et avec son téléphone portable.

Lors d’une conférence de presse, le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzeari, a expliqué ce qui a conduit les enquêteurs à placer Cédric Jubillar en garde à vue. Il a notamment évoqué une violente dispute qui aurait éclaté entre le couple le soir de la disparition de Delphine Jubillar. Leur fils, Louis, 6 ans, l’avait indiqué aux enquêteurs. Des propos confirmés par les témoignages de voisines de la famille : "Cette dame et cette fille vont entendre en direction du domicile de la famille Jubillar des cris stridents et de détresse d'une femme qui vont les interpeller et qui vont progressivement disparaître et s'arrêter dans la nuit, ce qui ne les a pas outre mesure inquiétées puisqu'elles n'ont pas pensé à appeler les gendarmes à ce moment-là", a déclaré le procureur.

Delphine Jubillar : son amant sort du silence

  Delphine Jubillar : son amant sort du silence Dans un entretien avec le Parisien, l'amant de Delphine Jubillar évoque ses projets de vie avec l'infirmière d'Albi, mais dresse également le portrait de celle qu'il a aimé, pendant seulement six mois avant sa disparition au mois de décembre 2020. Il s'était tu jusqu'ici, mis à part pour les besoins de l'enquête. Celui que les gendarmes surnomment "le confident de Montauban", l'amoureux secret de Delphine Jubillar, a brisé sa diète médiatique dans un entretien avec Le Parisien. L'homme raconte pudiquement son histoire d'amour avec l'infirmière d'Albi, disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre à Cagnac-les-Mines.

Maître Jean-Baptiste Alary, avocat de Cédric Jubillar, a réagi à la mise en examen pour homicide volontaire par conjoint de son client. "On nous a d'abord expliqué que la version des enquêteurs était celle d'une dispute qui a mal terminé et aujourd'hui il est mis en examen pour meurtre aggravé.

A l 'issue de 48 heures de garde à vue, Cédric Jubillar a été mis en examen ce vendredi pour "meurtre aggravé". Une qualification retenue en raison de sa qualité de conjoint. Une qualification retenue en raison de sa qualité de conjoint. L 'homme de 33 ans doit maintenant être interrogé par le juge des libertés et de la détention pour trancher sur un éventuel placement en détention provisoire. On en parle en plateau Dominique Rizet, consultant police-justice BFMTV.

Cédric Jubillar pouvait "se montrer brutal, grossier et agressif"

Contrairement à ce que Cédric Jubillar avait affirmé aux enquêteurs, il vivait très mal la séparation souhaitée par sa femme. "Il tentait de reconquérir son épouse de manière particulièrement agressive et intrusive, a expliqué Dominique Alzéari lors de la conférence de presse. Il pouvait se montrer brutal, grossier et agressif, y compris envers ses enfants. Il avait organisé une véritable surveillance de son épouse." Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits reprochés jusqu'à un éventuel jugement définitif de l'affaire.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias


Vidéo: Disparition de Delphine Jubillar : son mari Cédric mis en examen pour «homicide volontaire par conjoint» (Dailymotion)

Delphine Jubillar : pour son frère, son mari Cédric "n'a pas tout dit" .
L'affaire Delphine Jubillar connaît de nombreux rebondissements. Pourtant si Cédric Jubillar continue de clamer son innocence, la famille de la jeune femme est persuadée que son époux "n'a pas tout dit".Lors de l'audience consacrée à l’éventuelle remise en liberté du père de famille, organisée mardi 6 juillet dernier, les avocats du suspect ont tenu à démontrer que l'incarcération n'était basée sur aucune preuve tangible, comme rapporté par Le Monde. Pourtant selon l'un des frères de Delphine, "Cédric n’a pas tout dit". La fratrie semble donc convaincue que l'artisan plaquiste âgé de 34 ans détient de plus amples informations qui pourraient faire avancer le dossier.

usr: 1
C'est intéressant!