•   
  •   

Culture Bras de fer entre la Direction générale de la santé et les cinémas sur l'application du passe sanitaire

20:30  22 juillet  2021
20:30  22 juillet  2021 Source:   lefigaro.fr

Pass sanitaire : Légalité, risques juridiques… Trois questions que pose l’extension du dispositif

  Pass sanitaire : Légalité, risques juridiques… Trois questions que pose l’extension du dispositif Le pass sanitaire sera progressivement étendu à partir 21 juillet, a annoncé Emmanuel Macron lundi soir © LIONEL URMAN/SIPA Le pass sanitaire sera bientôt exigé pour accéder à des établissements comme les restaurants ou les salles de sport. LIBERTES PUBLIQUES - Le pass sanitaire sera progressivement étendu à partir 21 juillet, a anno L’épidémie n’aura pas épargné la parole politique. Encore moins celle du président de la République. Dans une interview accordée à la presse régionale le 29 avril dernier, Emmanuel Macron détaillait son plan de déconfinement progressif.

D'après la DGS, le passe sanitaire est obligatoire dès lors que la salle dépasse une capacité d'accueil de 50 personnes, même si le nombre de spectateurs ne dépasse pas ce chiffre. © LOIC VENANCE / AFP D'après la DGS, le passe sanitaire est obligatoire dès lors que la salle dépasse une capacité d'accueil de 50 personnes, même si le nombre de spectateurs ne dépasse pas ce chiffre.

Entré en vigueur mercredi 21 juillet, le passe sanitaire devenu obligatoire dans les lieux culturels est encore loin d'être parfaitement rodé. Si les cinémas et théâtres veulent bien appliquer les consignes, encore faut-il que tout le monde les comprenne. Or, le décret publié mardi au Journal Officiel censé préciser les modalités d'application du passe sanitaire, a semé le trouble entre la Direction générale de la santé (DGS) et la Fédération nationale des cinémas.

Pass sanitaire : Les Français de l’étranger redoutent un été de « galère » avec l’extension du dispositif

  Pass sanitaire : Les Français de l’étranger redoutent un été de « galère » avec l’extension du dispositif Au cours de l’été, le pass sanitaire deviendra progressivement obligatoire pour accéder aux théâtres, musées, cinémas puis restaurants, bars et cafés © Ian LANGSDON / POOL / AFP De nombreux Français de l'étranger ont prévu de rentrer en France à l'occasion des vacances d'été.

» LIRE AUSSI - Covid-19 : la SNCF promet des contrôles «massifs» sur le passe sanitaire

En cause, une différence d'interprétation de quelques lignes contenues dans le décret, apportant des précisions sur la jauge pour le passe sanitaire. Car si le passe a été étendu au monde culturel, il n'est obligatoire que pour les lieux rassemblant plus de 50 personnes. Plusieurs cinémas et théâtre, comme celui de l'Artéphile à Avignon, prévoyaient ainsi de fixer leur jauge à 49 spectateurs, afin d'échapper au sésame anti-Covid qui rebute bon nombre de Français.

«Le seuil de 50 personnes mentionné au premier alinéa du présent II est déterminé en fonction du nombre de personnes dont l'accueil est prévu par l'exploitant de l'établissement ou du lieu ou par l'organisateur de l'événement, en fonction des règles qui leur sont applicables et des limitations prévues par le présent décret», peut-on lire à l'article 1 du décret. Une précision qui empêcherait donc théâtres et cinémas de se soustraire au passe sanitaire par le biais d'une jauge limitée à 49 personnes. «La jauge de 50 personnes est déterminée en fonction de la capacité d'accueil de cet établissement et non en fonction de l'occupation réelle des lieux,a expliqué la Direction générale de la santé à France Info. Par exemple, dans une salle de cinéma, le passe sanitaire s'applique à partir du moment où cette salle contient plus de 50 places, même si seulement 10 sièges sont occupés lors d'une séance.»

Fin du masque avec le passe sanitaire, jauge baissée... Le point sur la pandémie

  Fin du masque avec le passe sanitaire, jauge baissée... Le point sur la pandémie Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé ce mardi que le port du masque ne sera plus obligatoire pour le public dans les lieux où l'entrée est conditionnée au passe sanitaire. © afp.com/Olivier MORIN Un passe sanitaire sur un écran de téléphone portable le 4 juillet 2021 Tandis que le nombre de contaminations au Covid-19 continue de progresser en France, le gouvernement encourage toujours plus le public à se faire vacciner.

Mais la Fédération nationale des cinémas français ne l'entend pas de cette oreille. D'après elle, il s'agit d'une interprétation totalement erronée du décret. « La DGS dit n'importe quoi et ne sait pas lire ce que ses propres services ont écrit dans le décret. Le passe sanitaire dépend bien du nombre de spectateurs prévus par l'exploitant et non pas de la capacité d'accueil, tonne Marc Olivier Sebbag, délégué général de la FNCF. La DGS confond la capacité physique et la capacité commerciale. L'important est que l'exploitant ai défini à l'avance avant même l'arrivée du premier spectateur, le nombre maximal de personnes qu'il va accepter.»

» LIRE AUSSI - Les spectateurs plébiscitent le passe sanitaire et le port du masque ce matin dans les cinémas

Des solutions techniques existent pour mettre en œuvre ces procédures dans les cinémas. «Nous entrons cette capacité dans notre logiciel de caisse et dès lors, la jauge est plafonnée, explique Laurent Coët, dirigeant du Regency à Saint-Pol-sur-Ternoise dans la campagne du Pas-de-Calais. Comme toutes les opérations sont enregistrées, l'administration peut voir à tout moment que la salle a bien été bridée.» A la tête d'un cinéma avec un seul écran, il précise « être passé sous la barre des 49 spectateurs pour éviter le passe sanitaire n'est pas un signe de défiance». «Nous avons juste besoin d'un peu de temps pour expliquer aux spectateurs ce qu'est le passe sanitaire. Tout le monde n'a pas encore compris. Une phase de transition pédagogique est nécessaire», ajoute-t-il.

Pour Marc-Olivier Sebbag de la FNCF, ce énième cafouillage est la preuve que « la culture n'aurait jamais dû essuyer les plâtres du passe sanitaire». «Il aurait fallu attendre la loi. Nous regrettons infiniment que les choses se passent ainsi, témoigne-t-il. La réaction de la DGS prouve l'impréparation de cette mesure sur le passe sanitaire et de son application. Il est paradoxal tout de même que les professionnels l'appliquent mieux que la DGS. On voit bien que le débat parlementaire et les différentes interventions du gouvernement ont pour conséquence de semer la confusion. Les exploitants comme les spectateurs ont du mal à suivre». Contactée par Le Figaro, la DGS n'a pas encore souhaité réagir aux déclarations de la FNCF.

Covid-19 : tout savoir sur la nouvelle manière d’obtenir un pass sanitaire pour les non-vaccinés .
Ajouté à la vaccination, aux tests antigéniques et PCR négatifs et à l’attestation de rétablissement de la Covid-19, un nouveau document peut faire office de “pass sanitaire” à partir de ce lundi 9 août : un autotest négatif, réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé. Alors que l’obligation de présenter un pass sanitaire est étendue aux trains, avions, bus interrégionaux, aux bars et restaurants, à certains centres commerciaux, aux hôpitaux et aux Ehpad (Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ce lundi 9 août, le gouvernement a dévoilé deux nouvelles mesures pour faciliter l’obtention du pass sanitaire et l

usr: 3
C'est intéressant!