•   
  •   

Culture "Ils vont le retirer rapidement" : le Dr Martin Blachier surprend au sujet du pass sanitaire

23:50  13 août  2021
23:50  13 août  2021 Source:   gala.fr

VIDEO - Martin Blachier "pas fan absolu" du pass sanitaire : il s'explique

  VIDEO - Martin Blachier Invité du plateau de Punchline ce jeudi 15 juillet, Martin Blachier a déclaré "ne pas être un fan absolu" du pass sanitaire, mais il tient par dessus-tout à la vaccination obligatoire des personnes vulnérables. Il a le mérite de la cohérence. Sur le plateau de Cnews, Martin Blachier a reconnu ne "pas être un fan absolu" du pass sanitaire, ni de "l'obligation vaccinale pour les soignants".

© Capture d'écran LCI "Ils vont le retirer rapidement" : le Dr Martin Blachier surprend au sujet du pass sanitaire

Sur LCI, ce vendredi 13 août, le docteur Martin Blachier s'est exprimé au sujet du pass sanitaire qui pourrait être retiré prochainement par le gouvernement.

Voilà des déclarations qui vont réjouir les opposants au pass sanitaire. Ce dernier outil mis en place à l'entrée de certains lieux publics pour endiguer la pandémie du Covid-19 ne fait pas l'unanimité en France. Face à une vague de contestation, notamment dans la rue, le gouvernement se retrouverait actuellement "dans un espèce de moment charnière" selon le Dr Martin Blachier, ce vendredi 13 août sur LCI. Selon lui, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, et Olivier Véran, ministre de la Santé, sont notamment pris dans un entre-deux.

Contre le passe sanitaire : Rennes, Caen, Paris… des manifestants dans les rues

  Contre le passe sanitaire : Rennes, Caen, Paris… des manifestants dans les rues Des manifestations étaient organisées partout en France ce samedi 24 juillet pour protester contre l’extension du passe sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions. Tour d’horizon de la mobilisation en Bretagne, Normandie, Pays de la Loire et ailleurs en France. Après une première mobilisation nationale le 17 juillet, de nouvelles manifestations sont organisées en France et sur l’ensemble du territoire, pour protester contre l’extension du passe sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions, ce samedi 24 juillet.

Aux yeux du Dr Martin Blachier, les deux membres du gouvernement doivent "faire semblant d'être encore pour ce pass sanitaire", en allant parfois au-delà de leurs convictions personnelles, "pour que les gens continuent à se faire vacciner en se disant 'j'en aurais besoin'". Mais, en même temps, "il faut qu'ils disent qu'ils vont le retirer rapidement", selon l'épidémiologiste, qui a conclu son propos : "Ça va être un moment difficile à gérer ce pass sanitaire."


Vidéo: L'usurpation du pass sanitaire sanctionnée (Dailymotion)

Un opposant au pass sanitaire ?

Lundi 9 août, Martin Blachier indiquait même que, selon lui, le pass sanitaire n'était "d'aucune utilité" , s'il n'avait aucun impact sur la vaccination en France. Sur LCI ce vendredi 13 août, il en a remis une couche en estimant que le pass sanitaire est même "responsable de nombreuses infections". "On croyait qu'il ne pouvait pas y avoir de transmission avec les gens vaccinés, or il y a pu en avoir", a-t-il ajouté. Il a également tenu à rappeler que la vaccination et le pass sanitaire étaient "deux sujets complètement différents". "37% des Français n'adhèrent pas à l'idée du pass sanitaire (NDLR : selon un sondage Elabe pour Radio Classique/Les Echos/L’institut Montaigne daté du 4 août). Mais, il y en a beaucoup qui n'aime pas le pass sanitaire et qui sont vaccinés", a indiqué le docteur.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

A Paris, le pass sanitaire est maintenu par la justice dans les centres commerciaux .
Selon l’un des avocats ayant déposé un recours, le tribunal administratif a considéré « qu’il n’y avait pas urgence à statuer ». Des tribunaux administratifs avaient de leurs côtés suspendu des arrêtés similaires dans les Yvelines, l’Essonne, les Hauts-de-Seine ou encore le Haut-Rhin.Alors que les tribunaux administratifs compétents pour les Yvelines, l’Essonne, les Hauts-de-Seine ou encore le Haut-Rhin avaient décidé la suspension d’arrêtés préfectoraux imposant ce contrôle, le tribunal administratif de Paris a rejeté les requêtes de suspension qui lui ont été présentées mardi, selon la décision consultée par l’AFP.

usr: 1
C'est intéressant!