•   
  •   

Culture Les livres d’hommes et de femmes politiques se vendent-ils ?

20:50  16 septembre  2021
20:50  16 septembre  2021 Source:   ouest-france.fr

Taliban promet de protéger les droits des femmes ... avec une capture

 Taliban promet de protéger les droits des femmes ... avec une capture malgré les antécédents des talibans des femmes oppressantes sous son interprétation stricte de la charia (droit islamique), un porte-parole des Taliban s'est engagé à protéger le groupe terroriste protégerait les droits des femmes ... "Dans les limites de l'islam." "Les femmes seront toutes seules de leurs droits, que ce soit dans le travail ou à d'autres activités, car les femmes constituent un élément clé de la société", a déclaré un porte-parole de Taliban lors d'une conférence de presse mar

Les livres politiques se vendent de manière inégale. © caftor – stock.adobe.com Les livres politiques se vendent de manière inégale.

Ministres en fonction, candidats à la présidentielle 2022… Les livres politiques se multiplient. Mais comment se vendent-ils ?

Une femme française (Éditions de l’Observatoire, 2021) de la candidate à la candidature PS à la présidentielle 2022, Anne Hidalgo, La France n’a pas dit son dernier mot , autoédité par le polémiste et potentiel candidat Éric Zemmour, ou encore École ouverte (Gallimard, 2021), de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale…

Passage presque obligatoire lorsque l’on se lance en campagne ou pour défendre son bilan, les livres politiques sont-ils pour autant des succès d’édition ? Ce qui est sûr, c’est qu’il n’y a pas de règles : il y a les coutumiers des best-sellers et ceux qui peinent à vendre. Quelques exemples, depuis 2010.

Pourquoi Kamala Harris n'est-elle pas en train de parler pour les femmes afghanes?

 Pourquoi Kamala Harris n'est-elle pas en train de parler pour les femmes afghanes? Cette semaine, les Américains célèbrent la Journée de l'Égalité des femmes, l'anniversaire de la certification du 19e amendement. Bien que nous devrions célébrer les droits de vote pour les femmes et les gains que les femmes ont fait en Amérique, les images et les histoires qui sortent de l'Afghanistan nous disent qu'il y a beaucoup plus à faire pour aider les femmes du monde entier Sécuriser les droits fondamentaux.

Des succès…

Faire (Albin Michel, 2015), le livre-programme de François Fillon, alors candidat à la présidentielle de 2017, s’était vendu à plus de 100 000 exemplaires. Ce qui lui avait rapporté, selon RTL, 250 000 €.

Parmi les succès de librairie, il y a aussi les anciens présidents, comme Nicolas Sarkozy. Passions (Éditions de l’Observatoire, 2019) est parti à 250 000 exemplaires et le second, Le Temps des Tempêtes (Éditions de l’Observatoire, 2020), 230 000, selon la maison d’édition.

Avec Les leçons du pouvoir (Stock, 2018), François Hollande avait vendu plus de 150 000 exemplaires.

Et des ratés

Mais l’ouvrage suivant de l’ex-président socialiste, Répondre à la crise démocratique (Fayard, 2019) aurait fait un bide. 940 exemplaires avaient été achetés la première semaine selon Challenges. En revanche, son dernier livre jeunesse, Leur République (Glénat, 2020) a fait « un carton », comme le titrait Franceinfo en 2020. Tiré à 25 000 exemplaires, 12 000 de plus étaient attendus la même année.

Est-ce vraiment important qui a écrit le livre? Pourquoi les listes de la fête des pères ont besoin de plus de femmes

 Est-ce vraiment important qui a écrit le livre? Pourquoi les listes de la fête des pères ont besoin de plus de femmes "Lectures pour Rad Dads", explique la promotion de la chaîne de librairie Dymocks pour la fête des pères demain. Je ne suis pas sûr de ce qu'est un père Rad, mais il semble aimer lire des livres sur les hommes, écrit par des hommes. Les livres de jour du père se divisent en deux catégories. L'un est des livres pour enfants que les papas peuvent lire à leurs enfants.

Impressions et lignes claires, l’ouvrage de l’ancien Premier ministre, Édouard Philippe, et Gilles Boyer, a été acheté plus de 50 000 fois, selon Paris Match .

Mais il y a aussi ceux qui ne rencontrent pas leur public. Le magazine GQ rapportait en janvier 2015 « les tops et les flops » des livres politiques. Christine Boutin, pour son ouvrage Qu’est-ce que le parti chrétien-démocrate ? (L’Archipel, 2010) avait alors vendu… 38 exemplaires. Claude Bartolone, pour Je ne me tairai plus (2014, Flammarion), 268, en deux semaines. Delphine Batho – actuellement en lice pour la primaire écologiste – avec Insoumise (2014, Grasset), avait écoulé 715 exemplaires.

Les coulisses font vendre

Il y a les livres des politiques, mais aussi ceux sur elles et eux. Et les coulisses font vendre. Il suffit de se rappeler de Merci pour ce moment (Les Arènes, 2014) de Valérie Trierweiler, également publié à l’étranger, vendu à 750 000 exemplaires, ou encore d’Un Président ne devrait pas dire ça… (Sotck, 2016), sur la présidence de François Hollande par les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, écoulé selon Le Parisien, en 2018, à plus de 250 000 exemplaires.

« Le Monde vous répond » - Entre Nice et Marseille, un duel sans elles .
Marie-Pierre Ulloa s’étonne que les femmes soient « réduites au rang de figurantes » dans un article consacré à la rivalité entre Nice et Marseille. « Mon parti pris était de montrer que ce duel au soleil est, sans surprise hélas, une affaire d’hommes », lui répond Michel Dalloni, auteur de l’article. En 1977, l’artiste suisse Patrick Juvet, disparu en avril 2021 à Barcelone, autre ville méditerranéenne emblématique s’il en est, rencontrait le succès en chantant Où sont les femmes ? au refrain devenu familier : « Où sont les femmes ? Qui vivent au bout des télégrammes Dites-moi, où sont les femmes Femmes, femmes, femmes, femmes Où sont les femmes ? »

usr: 1
C'est intéressant!