•   
  •   

Culture Suite à la une sur Eric Zemmour, Eric Naulleau s'en prend à un paparazzi : "Vous remuez la m*rde" (VIDEO)

03:05  23 septembre  2021
03:05  23 septembre  2021 Source:   programme-television.org

Présidentielle 2022. Eric Zemmour se retire du « Figaro » le temps de la promotion de son livre

  Présidentielle 2022. Eric Zemmour se retire du « Figaro » le temps de la promotion de son livre Le polémiste et probable candidat à la présidentielle ne tiendra plus sa chronique hebdomadaire dans Le Figaro. Celui qui sera jugé le 8 septembre pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales » se consacrera à la promotion de son nouveau livre. Eric Zemmour, à qui l’on prête des velléités de candidature à la présidentielle, a annoncé mercredi qu’il ne tiendrait plus sa chronique hebdomadaire dans Le Figaro le temps de la promotion de son prochain livre, à paraître mi-septembre.« La France est à la croisée des chemins, mais elle n’a pas dit son dernier mot.

Eric Naulleau est sorti de ses gonds dans "Touche pas à mon poste" où il a réagi à la une de Paris Match sur Eric Zemmour.

Eric Naulleau est sorti de ses gonds dans © C8 Eric Naulleau est sorti de ses gonds dans "Touche pas à mon poste" où il a réagi à la une de Paris Match sur Eric Zemmour.

Une couverture qui n'a pas fini de faire parler d'elle. Ce 22 septembre dans "Touche pas à mon poste", Cyril Hanouna et ses chroniqueurs n'ont pas éludé l'un des sujets médiatiques de ces dernières heures. L’hebdomadaire Paris Match va publier en une jeudi 23 septembre un cliché d’Eric Zemmour se baignant avec sa jeune conseillère de campagne politique, Sarah Knafo. Une paparazzade qui fait beaucoup jaser. Sur Twitter, Eric Zemmour n'a pas tardé à réagir : "Il faut croire que je commence à inquiéter suffisamment pour que Paris-Match, le caniche du pouvoir, essaye de me nuire. Je ne me laisserai pas intimider", a-t-il commenté.

CNews maintient l’émission d’Eric Zemmour après la demande du CSA de décompter son temps de parole

  CNews maintient l’émission d’Eric Zemmour après la demande du CSA de décompter son temps de parole Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a demandé le 8 septembre aux médias audiovisuels de décompter le temps de parole d’Eric Zemmour, considérant qu’il était désormais un acteur de la politique nationale. La chaîne CNews se dit surprise par cette décision, et maintient le chroniqueur à l’antenne. Eric Zemmour assurera jeudi son émission sur CNews, a confirmé à l’AFP CNews, qui indique se réserver le droit de commenter la décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel obligeant à décompter le temps de parole du polémiste dans les médias audiovisuels.

À lire également

TPMP (C8) : le bel hommage de Cyril Hanouna à René Malleville (VIDEO)


Vidéo: Éric Naulleau se confie sur les relations entre Éric Zemmour et Laurent Ruquier du temps d'On est pas couché (Télé Loisirs)

Sur le plateau de TPMP, le paparazzi Sebastien Valiela a expliqué que Eric Zemmour ne se cache absolument pas de cette relation et que d'autres journaux people vont bientôt s'engouffrer dans la brèche. Des propos qui ont fortement agacé Eric Naulleau, ami d'Eric Zemmour. "Je vous écoute avec beaucoup de patience avec votre petit air goguenard et souriant de remuer la merde puisque c'est votre métier. Je vous dis, c'est un sale métier. Vous pouvez dire 'la vie est faites comme ça', on aimerait que la vie soit faite autrement, on aimerait que vous n'existiez pas", s'est fermement énervé l'animateur de "Balance ton poste". "Vivez en dictature, alors", lui a rétorqué le paparazzi. "Cette une provoque chez moi un dégoût chimiquement pur. Tous les moyens sont bons pour abattre un homme et jeter en pâture une femme à l'opinion publique. Zemmour a des proches, Zemmour a une famille, vous vous en foutez. J'espère que ça va coûter très cher à ce torchon de Paris Match", a surenchéri Eric Naulleau, ivre de colère.

Exclusif: Eric Zemmour et sa très proche conseillère Sarah Knafo https://t.co/MvQvADjhyR pic.twitter.com/psi1Jlnc9v

— Paris Match (@ParisMatch) September 22, 2021

L.T

La rentrée médiatique tonitruante de Zemmour, « symptôme de la politique-spectacle » .
Le polémiste d’extrême droite, à qui l’on prête des ambitions élyséennes, s’est imposé dans le PAF depuis début septembre, souvent davantage que des personnalités déjà en lice pour 2022.Mais ce qui a le plus marqué les esprits c’est son débat avec le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, le 23 septembre sur BFMTV. La confrontation entre les deux tribuns a attiré 3,8 millions de téléspectateurs – un carton d’audience pour la chaîne, contre seulement 1,05 million pour la soirée consacrée à Valérie Pécresse sur France 2, au même moment.

usr: 2
C'est intéressant!