•   
  •   

Culture Jean-Marie Le Pen fan d'Eric Zemmour : sa drôle de comparaison avec Saddam Hussein

16:50  21 octobre  2021
16:50  21 octobre  2021 Source:   gala.fr

Éric Zemmour dans la tourmente : Christine Kelly dénonce « un acharnement »

  Éric Zemmour dans la tourmente : Christine Kelly dénonce « un acharnement » Ce jeudi 23 septembre, Paris Match a choisi de consacrer sa Une à Eric Zemmour. Le polémiste est photographié en pleine baignade au côté d'une jeune femme qui serait sa conseillère Sarah Knafo. Christine Kelly, qui a travaillé avec Eric Zemmour sur CNews, a dénoncé "un acharnement" dans un message publié sur Twitter. Éric Zemmour n'a visiblement pas fini de faire parler de lui. Régulièrement taclé par ses adversaires potentiels, celui qui continue volontairement d'entretenir le flou au sujet de sa candidature à la présidentielle 2022 a également intéressé Paris Match.

Jean-Marie Le Pen fan d'Eric Zemmour : sa drôle de comparaison avec Saddam Hussein © Agence / Bestimage Jean-Marie Le Pen fan d'Eric Zemmour : sa drôle de comparaison avec Saddam Hussein

Dans un entretien accordé à L'Obs, paru ce jeudi 21 en kiosque, Jean-Marie Le Pen a donné son avis sur Éric Zemmour. Auprès de nos confrères, l'ancien président du Front National a d'ailleurs osé une comparaison déroutante en évoquant le potentiel concurrent de sa fille.

Jean-Marie Le Pen n'a jamais eu sa langue dans sa poche. Qu'il s'agisse d'un sujet d'actualité comme la vaccination ou de sa fille Marine Le Pen, l'ancien président du Front National n'a pas peur de dire ce qu'il pense. Début octobre, dans les colonnes du Monde, l'ex-député européen n'a d'ailleurs pas manqué de mettre un coup de pression à sa fille, en laissant entendre qu'il pourrait voter Éric Zemmour si celui-ci se déclarait candidat à la prochaine élection présidentielle et venait à dépasser la présidente du Rassemblement National dans les sondages : "Si Eric est le candidat du camp national le mieux placé, bien sûr, je le soutiendrai." Cette fois, c'est auprès de L'Obs que Jean-Marie Le Pen a donné son avis sur le célèbre polémiste.

On a regardé le débat entre Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour, en voici les moments clés

  On a regardé le débat entre Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour, en voici les moments clés Le polémiste d’extrême droite Eric Zemmour et le candidat d’extrême gauche à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon ont débattu sur BFM TV dans la soirée de ce 23 septembre. L’occasion pour ces deux personnalités habituées des joutes verbales de livrer leur vision (très différente) de la société dans une ambiance assez tendue. Le débat était très attendu à tel point que chacun dans le monde politique et médiatique y est allé de son commentaire ces derniers jours. Ce jeudi 23 septembre, Eric Zemmour ainsi que Jean-Luc Mélenchon ont débattu sur le plateau de BFM TV pendant un peu plus de deux heures.

Après avoir expliqué qu'il éprouvait une "affinité affective" pour le concurrent de sa fille, il a osé un drôle de comparaison : "C'est un lien qui déborde le champ politique (...) La seule autre personne envers laquelle j'ai éprouvé un tel élan naturel de sympathie est Saddam Hussein", a-t-il déclaré cash, comparant ainsi Éric Zemmour à l'ancien dictateur irakien. La percée du polémiste dans les sondages n'a d'ailleurs pas étonné le père de Marine Le Pen, qui a associé l'échec du RN aux dernières régionales à "la dédiabolisation" du parti, initiée par sa fille. "Je lui avais dit ne pas aller au-devant de la droitisation de l'opinion. Il suffisait d'attendre qu'elle vienne à nous (...) Quelle idée de vouloir se dédiaboliser au moment où le diable devient populaire !", a-t-il lâché, comme un nouveau tacle adressé à Marine Le Pen.

La rentrée médiatique tonitruante de Zemmour, « symptôme de la politique-spectacle »

  La rentrée médiatique tonitruante de Zemmour, « symptôme de la politique-spectacle » Le polémiste d’extrême droite, à qui l’on prête des ambitions élyséennes, s’est imposé dans le PAF depuis début septembre, souvent davantage que des personnalités déjà en lice pour 2022.Mais ce qui a le plus marqué les esprits c’est son débat avec le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, le 23 septembre sur BFMTV. La confrontation entre les deux tribuns a attiré 3,8 millions de téléspectateurs – un carton d’audience pour la chaîne, contre seulement 1,05 million pour la soirée consacrée à Valérie Pécresse sur France 2, au même moment.

  Jean-Marie Le Pen fan d'Eric Zemmour : sa drôle de comparaison avec Saddam Hussein © Fournis par Gala Eric Zemmour en conférence devant les chefs d'entreprises de la région, à Nîmes, e 15 octobre 2021. Stéphanie Gouiran / Panoramic / Bestimage

Cette sortie que Marine Le Pen a eu du mal à digérer

En octobre dernier, Marine Le Pen n'a pas apprécié de lire dans la presse que son père était prêt à voter pour son concurrent si ce dernier était mieux placé dans les sondages. "Je ne réagis pas sinon je vais passer mon temps à m'engueuler avec lui, on verra après la présidentielle", aurait-elle confié devant quelques proches, selon des propos rapportés par nos confrères de L'Obs. Face à cette nouvelle attaque en règle, son entourage a tenté de la soutenir : "Rien ne t'aura été épargné", a compati l'un d'entre eux. Il faut croire que la hache de guerre n'est toujours pas enterrée entre le père et la fille...

Présidentielle 2022 : La gauche hausse le ton contre Zemmour, une nouvelle stratégie face à l’extrême droite ? .
Anne Hidalgo et Arnaud Montebourg ont semblé remettre au goût du jour une opposition de principe face à l’extrême droite dans plusieurs déclarations © ROBERT/NOSSANT/SIPA Anne Hidalgo et Arnaud Montebourg, en 2014 aux universités d'été du PS à La Rochelle. (archives) GROS CALIBRE - Anne Hidalgo et Arnaud Montebourg ont semblé remettre au goût du jour une opposition de principe face à l’extrême droi On a sorti les grands mots, le week-end dernier, à gauche, pour poser l’affrontement avec Eric Zemmour.

usr: 67
C'est intéressant!