•   
  •   

Culture Alizée : la chanteuse et sa petite Maggy touchées par la Covid-19

21:25  20 janvier  2022
21:25  20 janvier  2022 Source:   voici.fr

Mennel (The Voice) : exit le turban, la chanteuse s'affiche en robe de gala moulante sur Instagram

  Mennel (The Voice) : exit le turban, la chanteuse s'affiche en robe de gala moulante sur Instagram Plusieurs mois après la polémique liée à "The Voice" et son changement d'allure, Mennel est désormais une chanteuse accomplie. Sur Instagram, la jolie jeune femme a récemment partagé des photos d'elle prise à un gala C’était il y a déjà quatre ans. En 2017, Mennel Ibtissem faisait le buzz dans l’émission "The Voice" avec une magnifique reprise de la chanson "Hallelujah" de Leonard Cohen. Si la jeune femme avait toutes ses chances d’aller très loin dans le programme, elle a malheureusement été écartée du programme de TF1 à cause d’une polémique sur fond d’anciens tweets jugés "scandaleux" ayant refait surface sur la toile.

Coup dur pour Alizée. La chanteuse de 37 ans a été testée positive à la Covid-19, tout comme sa fille Maggy. La jeune maman a annoncé la mauvaise nouvelle sur la story de son compte Instagram, ce jeudi 20 janvier.

C'est une semaine très compliquée pour Alizée. Comme beaucoup de Français, la chanteuse et ancienne candidate de Danse avec les stars fait tout pour se protéger contre la Covid-19. Malheureusement, personne n'y échappe vraiment. Pourtant, tout allait très bien pour l'interprète de Moi... Lolita. Cette dernière avait partagé sa joie sur Instagram en dévoilant des images du spectacle de son école de danse qu'elle a ouverte avec son mari Grégoire Lyonnet. L'artiste de 37 ans avait même donné rendez-vous à son public au mois de juin prochain pour de nouvelles représentations. De quoi rendre fous de joie ses très nombreux fans, ravis de la retrouver sur scène avec son homme et ses élèves. Ce jeudi 20 janvier, l'ex-protégée de Mylène Farmer a cependant arrêté de sourire et a annoncé une mauvaise nouvelle à son public : elle est positive à la Covid-19.

Covid-19: plus de 22 000 patients hospitalisés

  Covid-19: plus de 22 000 patients hospitalisés Cinquième vague, troisième dose, variant omicron, bilan épidémique, nouveaux traitements… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.- Face aux «quasiment 10 millions de personnes» testées par semaine, le porte-parole de l’exécutif Gabriel Attal a annoncé un «plan de renforcement» des capacités de tests du pays. «Plusieurs centaines» de centre de dépistages devraient notamment ouvrir près des centres de vaccination ou des pharmacies.

Alizée et Maggy à l'isolement

Alizée n'est malheureusement pas la seule de son foyer à avoir contracté le virus, sa petite Maggy a, elle aussi, été frappée. "Covid : 1, Maggy/Alizée : 0", a-t-elle écrit sur la story de son compte Instagram. La femme de Grégoire Lyonnet a également publié une photo de son autotest positif, ainsi que l'image d'un personnage, épuisé, en train de dormir. Une illustration pour confier à ses fans qu'elle est très loin d'être asymptomatique.

Epuisée par la maladie, on imagine que son quotidien de maman doit être encore plus difficile à gérer avec sa petite dernière également malade. Heureusement, elle peut toujours compter sur son chéri et son aînée, Annily. Ces derniers doivent sans aucun doute soigner et épauler la mère et la fille, obligées de rester isolées jusqu'au prochain test. Bloquée chez elle, Alizée ne devrait pas manquer de donner de ses nouvelles à ses abonnés.

  Alizée : la chanteuse et sa petite Maggy touchées par la Covid-19 © Fournis par Voici Instagram

EXCLU - Sirima, la blessure de Jean-Jacques Goldman : que devient son meurtrier ? .
Le magazine Gala a retrouvé la trace du fils de Sirima, interprète du duo Là-bas avec Jean-Jacques Goldman et victime de la jalousie de son compagnon. Le meurtrier de la chanteuse était aussi le père de son fils, Kym, qui a choisi de l'exclure de sa vie. Il s'expliqueKym porte le nom de sa mère, chanceux, se dit-il, qu'elle ait fait enregistrer le patronyme Wiratunga sur son certificat de naissance, avant de succomber à la lame meurtrière de son compagnon. Ce dernier, père de Kym, a été condamné à 9 ans de prison par la justice française, en 1992. Il n'est jamais réapparu dans la vie de son fils, figure de résilience.

usr: 1
C'est intéressant!