•   
  •   

Culture Zlatan Ibrahimovic : le décès de son frère, ses enfants, le racisme dans les stades… Le footballeur se livre comme rarement

16:10  23 janvier  2022
16:10  23 janvier  2022 Source:   programme-tv.net

Avis: Celtic ne peut pas laisser vider les stades perturbation du titre Push

 Avis: Celtic ne peut pas laisser vider les stades perturbation du titre Push après une première moitié de la saison où le football écossais était tout de retour à la normalité, la deuxième moitié de la saison est réglée pour avoir l'air très différent, du moins pour une courte période. C'était annoncé par le gouvernement écossais que des fréquentations de la Journée de boxe aux événements sportifs de plein air seront limitées à 500 personnes, ce qui rendra pratiquement le match aux matchs de la dernière saison dernière.

Zlatan Ibrahimovic : le décès de son frère, ses enfants, le racisme dans les stades… Le footballeur se livre comme rarement © Nicolò Campo/Sipa USA/SIPA Zlatan Ibrahimovic : le décès de son frère, ses enfants, le racisme dans les stades… Le footballeur se livre comme rarement

À l’occasion de la sortie de son livre Adrénaline, disponible le 26 janvier, Zlatan Ibrahimovic s’est livré à cœur ouvert et sans langue de bois dans les pages du JDD.

Connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche, Zlatan Ibrahimovic est sur le point de sortir son troisième livre, Adrénaline. L’occasion pour le sportif de 40 ans de revenir sur son parcours exceptionnel et sur quelques aspects de sa vie privée. Celui qui a quitté le PSG, il y a six ans, et qui évolue au poste d’attaquant à l’AC Milan, ne compte pas s’arrêter de sitôt. Dans Le journal du dimanche, le footballeur s’est interrogé sur son après-carrière. Pourrait-il se lancer dans le cinéma ? Son expérience “incroyabledans Astérix et Obélix : L’empire du Milieu, réalisé par Guillaume Canet et prévu pour 2022, a ouvert sa curiosité pour le milieu cinématographique. S’il est d’ordinaire discret sur sa vie privée et familiale, Zlatan Ibrahimovic en a dit plus sur la mort de son frère Sapko et sur ses enfants, Maximilian et Vincent, qu’il a eu avec sa conjointe Helena Seger.

Neil Doncaster et ses cronies devraient être nulle part près de notre jeu et il est temps de fermer jusqu'à ce que les fans soient de retour - Ryan Stevenson

 Neil Doncaster et ses cronies devraient être nulle part près de notre jeu et il est temps de fermer jusqu'à ce que les fans soient de retour - Ryan Stevenson © Fourni par Daily Record Covid a démasqué les plus grands clowns du football écossais et malheureusement, ils courent notre jeu. . Seulement maintenant au milieu d'une pandémie, avons-nous une tempête parfaite de gestion de crise de personnes qui ne devraient être nulle partout. Cela peut sembler dur contre Neil Doncaster et ses crêtes, mais c'est aussi à quel point je sens fortement.

J’ai été totalement impuissant

En avril 2014, Zlatan Ibrahimovic avait perdu son frère Sapko, mort d’une leucémie. Un tragique évènement qui avait obligé le footballeur à quitter Paris pour rentrer en Suède avec sa femme et leurs deux fils. Sept ans après, le sportif est revenu sur ce drame qui l’a profondément marqué. “Quand mon frère est tombé malade, j’étais totalement impuissant. L’argent et la gloire n’ont été d’aucun secours. Alors j’ai prié et j’ai essayé de rester positif pour lui donner l’espoir que tout irait bien”, a-t-il confié avant de poursuivre : “A cette période, j’avais du mal à me concentrer sur le foot. J’avais beau me mettre en compétition, je pensais à lui sitôt le coup de sifflet final”. Dans cette dure épreuve, l’ex-joueur du PSG a pu compter sur le soutien de sa famille, de sa compagne et de ses deux enfants aujourd'hui âgés de 15 et 13 ans. Deux garçons qui sont “prêts à bosser dur pour y arriver”. Toutefois, Zlatan Ibrahimovic veut surtout leur inculquer “qu’être heureux au foot est déjà une réussite”.

Covid-19. Comment la jauge dans les stades pourrait être modifiée

  Covid-19. Comment la jauge dans les stades pourrait être modifiée Malgré les annonces du Premier ministre Jean Castex, qui stipulent une réinstauration de la limite de 5 000 personnes maximum pour toutes les enceintes sportives en extérieur, une jauge proportionnelle pourrait finalement être mise en place. Un amendement du député LREM Sacha Houlié a été adopté, mercredi 29 décembre, en commission des lois. Voici ce qui pourrait se passer désormais. Un débat comme un air de déjà-vu. Lundi 27 décembre, le Premier ministre Jean Castex a annoncé une nouvelle série de mesures pour tenter de freiner la flambée des cas de Covid-19 due à la propagation du variant Omicron.

L’homophobie, le racisme… Deux fléaux dans le milieu du football

Après plus de 20 ans de carrière, le joueur suédois est le mieux placé pour parler de deux sujets tabous dans le milieu du football : le racisme et l’homosexualité. Au mois d’octobre, le footballeur australien Josh Cavallo avait fait son coming out, ce qui a entraîné une vague de soutiens et un flot de critiques. Zlatan Ibrahimovic, lui, a salué le courage de “ce jeune Australien”. Pour le sportif, “hétérosexuel, homosexuel, bisexuel : peu importe, le football appartient à tous”. En ce qui concerne le racisme dans les stades, celui qui voudrait voir Kylian Mbappé au Real Madrid pense qu’il “est plus que temps de prendre des mesures vraiment dissuasives”. Récemment, de nombreux footballeurs noirs étaient victimes de cris de singe provenant du public présent dans les stades, des actions qui le “rendent malade”.

Article écrit en collaboration avec 6Médias

Bousculade mortelle de la CAN-2022 : le stade ne sera pas réutilisé pour les quarts de finale .
Au lendemain du mouvement de foule qui a coûté la vie à au moins huit personnes au stade d'Olembé de Yaoundé avant le match de la CAN-2022 entre le Cameroun et les Comores, le président de la CAF Patrice Motsepe a annoncé mardi que, par respect pour les victimes, le quart de finale prévu dans ce stade sera déplacé. Opération déminage pour Patrice Motsepe. Le président de la CAF s'est exprimé, mardi 25 janvier, lors d'une conférence de presseAu lendemain du mouvement de foule qui a coûté la vie à au moins huit personnes au stade d'Olembé de Yaoundé avant le match de la CAN-2022 entre le Cameroun et les Comores, le président de la CAF Patrice Motsepe a annoncé mardi que, par respect pour les victimes, le quart de finale prévu da

usr: 1
C'est intéressant!