•   
  •   

Culture TV & Médias - Léa Salamé regrette son emphase à l’annonce de la démission de Nicolas Hulot

13:50  14 septembre  2018
13:50  14 septembre  2018 Source:   msn.com

Stupéfaite par la démission de Nicolas Hulot, Léa Salamé lui lance un : "Vous êtes sérieux là ?"

  Stupéfaite par la démission de Nicolas Hulot, Léa Salamé lui lance un : Nicolas Hulot a annoncé ce mardi matin sa démission du gouvernement d'Edouard Philippe. Une surprise pour Léa Salamé et Nicolas Demorand qui ont assisté en direct sur France Inter à l'annonce du ministre de l'écologie. Candidat à la primaire écologiste en 2011, Nicolas Hulot avait été battu par Eva Joly, désignée représentante d'Europe Ecologie-Les Verts lors de l'élection présidentielle de 2012. Malgré tout, l'ancien animateur d'Ushuaïa sur TF1 est resté un des représentants les plus populaires de l'écologie en France. Dès lors, en le nommant ministre de la transition écologique et solidaire en 2017, Edouard Philippe et Emmanuel Macron réussissaient un joli coup. Mais depuis un an, nombreux sont ceux qui guettaient les dysfonctionnements entre le pouvoir exécutif et Nicolas Hulot, prévoyant une démission rapide de ce dernier. ⋙ Nicolas Hulot en colère, il explique qu'il ne pardonnera jamais à l'Ebdo (VIDEO)Il aura finalement tenu un peu plus d'un an. Mais à l'heure de la rentrée, le ministre de l'écologie a fini par jeter l'éponge. Pas une surprise dans le fond tant les désaccords semblaient de plus en plus nombreux. Mais une énorme sur la forme puisque Nicolas Hulot a annoncé sa démission en direct sur France Inter ce mardi matin, sans en avoir informé au préalable Emmanuel Macron et Edouard Philippe. "Je vais prendre pour la première fois la décision la plus difficile de ma vie. Je ne veux plus mentir.

Le Parisien: Léa Salamé revient sur son « moment de grâce » le 28 août dernier. © AFP Léa Salamé revient sur son « moment de grâce » le 28 août dernier.

C’était « un gros coup », comme on le dit dans le jargon. Le mardi 28 août à la surprise de tous, le ministre de la Transition écologique annonçait Télé Loisirs.

« Ça m’a valu des quolibets et d’être chambrée par mes amis, c’est vrai. Pas sûr que je le refasse, si c’était à refaire. Maintenant, il faut remettre les choses dans leur contexte. Nous sortons de cette interview un peu abasourdis. Le service Web de France Inter nous demande une petite réaction à chaud. Sans doute eût-il été effectivement plus judicieux d’attendre... » dit Léa Salamé, tout en se présentant comme « une Méditerranéenne qui parle avec les mains, une expressive pas toujours sous contrôle ».

Avant le retour à l’antenne le 1er octobre de son magazine culturel «Stupéfiant » et la nouvelle formule de « L'Emission politique », dont la première aura lieu le jeudi 27 septembre, avec le Premier ministre Edouard Philippe en invité principal, il était nécessaire d’éteindre tous les feux...

]]>

Léa Salamé regrette son attitude après la démission de Nicolas Hulot .
Au micro de France Inter en août dernier, Nicolas Hulot avait annoncé qu’il quittait ses fonctions du gouvernement. Quelques minutes après, Léa Salamé avait qualifié cet instant de « moment de grâce ». Une petite phrase qu’elle aurait préféré ne pas prononcer. Le 28 août dernier, Nicolas Hulot a lâché une véritable bombe en direct, sur l’antenne de France Inter. Lui qui était alors encore ministre de la Transition écologique avait informé la France entière – Emmanuel Macron et ses proches compris – qu’il démissionnait de ses fonctions. « Je vais prendre, pour la première fois, la décision la plus difficile de ma vie.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!