•   
  •   

Culture Ouragan Florence : polémique autour d'un journaliste envoyé en pleine tempête (vidéo)

18:55  14 septembre  2018
18:55  14 septembre  2018 Source:   non-stop-zapping.com

Ouragans: Gordon faiblit, mais la menace Florence persiste

  Ouragans: Gordon faiblit, mais la menace Florence persiste La tempête tropicale Gordon a faibli mercredi et s'est transformée en simple dépression, quelques heures après avoir abordé les terres et fait un mort en Floride, a déclaré le Centre américain des ouragans (NHC). La tempête n'a causé que des dégâts légers et poursuivait sa trajectoire dans la vallée du Mississippi, y déversant des pluies diluviennes et provoquant des inondations, selon le NHC.Un enfant est mort cependant dans la chute d'un arbre sur un mobile homme à Pensacola en Floride, ont fait savoir les autorités.

Ouragan Florence : polémique autour d'un journaliste envoyé en pleine tempête (vidéo) © capture d'écran Twitter Ouragan Florence : polémique autour d'un journaliste envoyé en pleine tempête (vidéo)

C'est devenu un classique pour les chaînes de télévision l'année dernière lors des nombreux ouragans et tempêtes : envoyer un reporter le plus près possible des intempéries pour donner un sentiment d'immersion aux téléspectateurs. Sauf que la pratique commence à faire polémique, notamment aux États-Unis où les ouragans et tempêtes tropicales sont légion. La dernière en date, l'ouragan Florence, a frappé la côte Est ce vendredi. Un journaliste de MSNBC a été envoyé en Caroline du Nord, sur la côte, pour parler des intempéries. Sauf que le vent et la pluie étaient déjà très importants, mettant la vie du reporter en danger. Une sortie qui a fait enrager les téléspectateurs sur Twitter, demandant à la chaîne de ne pas mettre la vie de ses journalistes en danger.

"Hurricane parties" pour l'arrivée de l'ouragan Florence .
C'est une tradition dans les Etats américains habitués aux ouragans: à chaque passage de l'un d'eux, des "hurricane parties" sont organisées pour tuer l'ennui et évacuer le stress. La Caroline du Nord ne déroge pas à la règle avec Florence. "Restez sur vos gardes, soyez prudents, buvez de la bonne bière" ; "Florence déteste la bière locale". Sur leurs chevalets de trottoir ou les planches de bois temporairement placardées sur leurs vitrines, les bars du bourg historique de Wilmington y vont presque tous ces jours-ci de leur référence à l'ouragan qui menace la ville.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!