•   
  •   

CultureGilles Lellouche « macho », « arrogant », « prétentieux » : il se livre sur la mauvaise image qu’il renvoie

16:50  06 décembre  2018
16:50  06 décembre  2018 Source:   voici.fr

TPMP : Gilles Verdez s'en prend à Stephane Bern (vidéo)

TPMP : Gilles Verdez s'en prend à Stephane Bern (vidéo) Mercredi 7 novembre sur le plateau de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna est revenu sur un message de Stéphane Bern. L'animateur de France 2 a en effet expliqué qu'il ne viendrait pas sur le plateau de TPMP à cause de Gilles Verdez. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Le développement est tout autant physique, que psychique et spirituel (dans le sens : avoir des valeurs morales, des qualités intellectuelles, un recul sur la vie). Aucun homme n’est un vrai homme. Aucun mâle ne peut montrer l ’ensemble des qualités que nous allons voir ci-dessous. Cet ensemble est un

Brody est arrogant , macho , insupportable, il n’a vraiment pas grand-chose pour lui à part sa gueule d’ange et son corps parfait. Brody quant à lui est arrogant , drôle, goujat mais également attachant et craquant. Les rencontre entre Delilah et Brody vont rythmer l 'histoire et surtout nous faire mourir de rire.

Toujours à l’affiche, Le Grand bain cartonne encore dans les salles obscures. Un triomphe qui fait plaisir à son réalisateur, Gilles Lellouche. Aujourd’hui acclamé par le public, l’acteur s’est confié sur les critiques auxquelles il a souvent dû faire face.

Gilles Lellouche « macho », « arrogant », « prétentieux » : il se livre sur la mauvaise image qu’il renvoie © SIPA Gilles Lellouche « macho », « arrogant », « prétentieux » : il se livre sur la mauvaise image qu’il renvoie

« Au village, sans prétention, j'ai mauvaise réputation », chantait Georges Brassens en 1952. Une chanson que tout le monde a au moins une fois fredonné dans sa vie, et dont les paroles résonnent très certainement assez fortement dans l’esprit de Gilles Lellouche. Et pour cause, s’il savoure aujourd’hui un très beau succès grâce à son Grand Bain qui atteint les sommets du box office, l’acteur/réalisateur est loin d’être à l’abri des foudres. Au contraire, il est même souvent confronté à une vague de critiques négatives et bénéficie d’une image pas souvent très glorieuse. Un point sur lequel il n’a pas hésité à revenir auprès de20 minutes.

Cinéma - «Le Grand Bain» : Gilles Lellouche «ivre de bonheur»

Cinéma - «Le Grand Bain» : Gilles Lellouche «ivre de bonheur» Pour Le Parisien, Gilles Lellouche revient sur le succès de son film.

Qualités et défauts pour l ’oral. C’est une question classique que le jury pose souvent pendant l ’oral du concours d’auxiliaire de puériculture mais cette question revient aussi pendant l ’entretien d’embauche. Il va falloir vous démarquer des autres mais surtout être le plus sincère possible. Il y a des détails qui

Heureusement qu ’ il était Taxi parce que sinon, j’aurai jamais osé l ’inviter ». Je me suis peut être mal fait comprendre mais ce que je pointe du doigt, ce sont les taxi danseurs arrogant et prétentieux qui se prennent pour des stars alors qu’ils ne sont pas foutu d’être sur les temps.

Devenu l’un des acteurs les plus plébiscités du cinéma français en quelques années, Gilles Lellouche a, avant cela, enchaîné les petits rôles auprès de ses amis, notamment Guillaume Canet. De Mon idole aux Petits mouchoirs, en passant par Narco et Jeux d’enfants, c’est souvent au second plan que le frère de Philippe Lellouche brillait. Mais depuis quelques années, c’est en haut de l’affiche que son nom illumine les salles obscures. Que ce soit en homme divorcé dans Sous le même toit, en papa abandonné par sa femme dans Plonger ou en père d’accueil dans Pupille – au cinéma depuis ce 5 décembre – le comédien de 46 ans semble avoir tourné la page de ses personnagesInfidèles ou arrogants, comme dansMa part du gâteau ou dansLa French. « La maturité et la paternité m’ont permis de m’affirmer en homme sensible qui n’a rien d’un macho. Pupille et Le Grand bain me montrent tel que je suis vraiment », a-t-il expliqué au quotidien. Pour ce qui est de la mauvaise réputation qu’il traîne parfois, le papa d’Ava, 9 ans, assume tout.

Cinéma - «Le Grand Bain» : «Avec les acteurs, il y a eu du boulot…»

Cinéma - «Le Grand Bain» : «Avec les acteurs, il y a eu du boulot…» Julie Fabre, entraîneur de l’équipe de France de natation synchronisée raconte comment elle a coaché les acteurs.

Qui use de toute l ’autorité qu ’ il possède sans s’imposer de limite ; qui ne supporte pas la contradiction. Despotique, dictatorial, tyrannique. J’ai acquis une expertise solide sur la manière de mettre en avant une marque, un produit, un service. J’ai appris à maîtriser des techniques permettant de couvrir

dire à quelqu’un qu ’ il vient de faire une bêtise, qu ’ il vient de se ridiculiser. personne au caractère arrogant , effronté et conflictuel. avoir passé une très mauvaise nuit ou n’avoir pas dormi du tout. Dormir sur la switch une personne qui soigne son apparence au look dépassé, et qui persiste à conserver une attitude macho .

Gilles Lellouche avoue avoir souffert de sa mauvaise image

« J’ai été happé par le côté bling-bling de mon métier. On m’a longtemps perçu comme quelqu’un d’arrogant et cela me faisait souffrir, a-t-il avoué, toujours à 20 minutes. C’est vrai que j’étais prétentieux... La réussite m’a remis les idées en place. Je suis plus vivable parce que je suis mieux dans ma peau, moins enclin à me protéger par timidité. » Pour ce qui est de son avenir, le chef de bande du Grand Bain ne souhaite pour le moment pas bousculer les choses, et préfère profiter le la jolie popularité qu’il connaît actuellement : « Je n’ai jamais été aussi vivant de toute mon existence, j’ai envie d’être dans la vraie vie et pas seulement dans le boulot. » C’est ce qui s’appelle nager dans le bonheur.

AUSSI SUR MSN: PUPILLE Bande Annonce (2018)

Gilles Lellouche : comment une remarque cinglante de son père a lancé sa carrière.
Gilles et Philippe Lellouche ont un point en commun : ils sont tous les deux acteurs, et leur vocation a tous les deux est née d'une remarque assassine de leur père qui les a remis à leur place, tout en leur donnant l'idée de se dépasser. Gilles Lellouche serait-il devenu l'acteur prolifique et le réalisateur à succès qu'il est aujourd'hui sans le concours de son père ? Pas si sûr. Dans une interview accordée au Parisien, l'acteur raconte qu'un instant de sa vie a particulièrement chamboulé ses projets pour l'avenir. Un instant somme toute banal et ordinaire, avec son père, qui a pourtant tout changé dans son esprit.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!