Culture: A la demande de l’Arabie saoudite, Netflix retire un épisode critique envers le régime - PressFrom - France
  •   
  •   

CultureA la demande de l’Arabie saoudite, Netflix retire un épisode critique envers le régime

21:50  01 janvier  2019
21:50  01 janvier  2019 Source:   msn.com

The Good Place (Netflix) renouvelée pour une saison 4

The Good Place (Netflix) renouvelée pour une saison 4 Forte de son succès public et critique, la série "The Good Place" disponible en France sur Netflix poursuit son chemin : une quatrième saison vient d'être signée ! The Good Place n'a pas fini de ravir ses fans à travers le monde sur Netflix ! La série, qui raconte les aventures de l'immorale Eleanor envoyée par erreur au paradis après sa mort brutale, est acclamée par la critique et fait de plus en plus parler d'elle.

L ' Arabie saoudite ou séoudite, en forme longue le royaume d' Arabie saoudite (en arabe : المملكة العربيّة السّعودية, Al-Mamlakah al-‘Arabiyyah as-Sa‘ūdiyyah), est une monarchie islamique dirigée par la famille Saoud depuis sa création en 1932 par Ibn Séoud.

Arabie saoudite - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Arabie Le Sénat demande l’arrêt du soutien apporté par Washington à l ’ Arabie saoudite 33. Le retrait du Qatar de l ’OPEP, un geste de défiance envers l ’ Arabie saoudite . Bien qu’il se défende de

A la demande de l’Arabie saoudite, Netflix retire un épisode critique envers le régime © Capture d’écran YouTube/Patriot Act Dans un épisode diffusé en octobre, le comédien Hasan Minhaj abordait notamment l’assassinat de Jamal Khashoggi.

« Il est temps de réévaluer la relation qu’on entretient avec l’Arabie saoudite », déclare le comédien américain Hasan Minhaj dans un épisode de son émission humoristique de décryptage de l’actualité intitulée « Patriot Act ». Une remise en question qui a déplu au régime saoudien, qui a réclamé à Netflix, qui diffuse la série, de retirer des écrans du pays l’épisode très critique vis-à-vis du royaume, révèle le au journal The Atlantic en décembre. « Je me suis fait une raison, sur les plans spirituel et personnel, sur les possibles répercussions. »

Dans l’épisode, il fait référence à la place tenue par le pays dans la culture musulmane, notamment parce qu’il accueille annuellement les pèlerinages religieux de La Mecque. « Une chose nécessaire dans le cadre de la pratique de ma religion… Mais qui se fait dans un pays qui ne représente en aucun cas mes valeurs », avait-il expliqué.

Juan Antonio Pizzi et l'Arabie Saoudite, c'est fini.
Le sélectionneur argentin de l'Arabie Saoudite quitte ses fonctions après l'élimination de son équipe en Coupe d'Asie des Nations contre le Japon. © Getty Images Juan Antonio Pizzi a décidé de quitter ses fonctions de sélectionneur après la défaite de son équipe en huitièmes de finale de la Coupe d'Asie des Nations contre le Japon (1-0). Arrivé sur le banc saoudien en 2017, l'Argentin était en fin de contrat. Il aura notamment participé à la Coupe du Monde en Russie avec cette équipe, éliminée au premier tour par l'Uruguay et la Russie.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!