Culture: ARCHIVES - Agnès Varda : "Les très belles femmes, on n’a pas envie qu’elles meurent" - PressFrom - France
  •   
  •   

CultureARCHIVES - Agnès Varda : "Les très belles femmes, on n’a pas envie qu’elles meurent"

18:00  30 mars  2019
18:00  30 mars  2019 Source:   europe1.fr

La cinéaste Agnès Varda est morte à l’âge de 90 ans

La cinéaste Agnès Varda est morte à l’âge de 90 ans La cinéaste Agnès Varda est morte à l'âge de 90 ans. © Christophe AUBERT / TELE 7 JOURS / SCOOP La cinéaste Agnès Vard La cinéaste engagée Agnès Varda est morte à l'âge de 90 ans des suites d'un cancer, a annoncé sa famille à l'AFP. Née le 30 mai 1928 à Ixelles en Belgique, elle devient d'abord photographe, avant de réaliser son premier long-métrage La Pointe courte en 1955 avec Silvia Monfort et Philippe Noiret. L'intrigue se déroule dans la ville de Sète, là où Agnès Varda a grandi.

Comme elle le dit elle-même, «je n ' ai pas fait de gros succès mais mes films sont très aimés». Agnès Varda est d'abord la touche-à-tout du cinéma français Libre de filmer, de digresser, de reprendre la photo, art qu ' elle exerçait au TNP dans les années 1950 lorsqu'elle travaillait avec Jean Vilar.

2009 : Agnès Varda , Les Cabanes d' Agnès , 2006-2009, Xe Biennale d'art contemporain de Lyon Vidéo : Agnès Varda en 1965, une archive de la Télévision suisse romande Elle s'exprime sur son film Le Bonheur. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques.

ARCHIVES - Agnès Varda : "Les très belles femmes, on n’a pas envie qu’elles meurent" © AFP En 2006, Agnès Varda était l'invitée d'Isabelle Morizet sur Europe 1. Elle évoquait la mort au travers de son film "Cléo de 5 ou 7", dans lequel l'héroïne est peut-être condamnée.

Figure de la Nouvelle Vague du cinéma, Agnès Varda est morte dans la nuit de jeudi à vendredi à l'âge de 90 ans. En 2006, la cinéaste était l'invitée d'Il n'y a pas qu'une vie dans la vie, à l'époque où trois de ses films étaient projetés à nouveau au cinéma Saint-André-des-Arts, dont le devenu culte Cléo de 5 à 7, sorti en 1962. Au micro d'Isabelle Morizet, la réalisatrice revenait notamment sur la création de ce long-métrage et sur le thème de la mort, qui plane au dessus du personnage de Cléo, peut-être atteinte d'un cancer.

"Je suis une petite reine dans la marge du cinéma" : quand Agnès Varda se confiait au micro d'Europe 1

Le 9 novembre 2017, Agnès Varda était l'invitée de Patrick Cohen sur Europe 1. Elle venait à l'occasion d'un Oscar d'honneur, qu'elle allait recevoir quelques jours plus tard. Une immense dame du cinéma s'en est allée. La réalisatrice Agnès Varda est morte à l'âge de 90 ans, a-t-on appris vendredi. Cinéaste phare de la Nouvelle Vague, elle était venue dans la matinale d'Europe 1 le 9 novembre 2017, quelques jours avant de recevoir son Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Une première pour une réalisatrice femme. Au micro de Patrick Cohen, elle confiait être "surprise" que l’Académie soit venue la chercher.

Elle était l’une des rares femmes cinéastes de sa génération. Lire aussi Agnès Varda au «Soir» Ce qu ’ elle a apporté à travers ses œuvres, ses combats pour la condition des femmes , est inestimable. Constatant que Theresa May et le gouvernement n’étaient pas capables de faire aboutir la question

Agnès Varda est indissociable de son mari, le grand Jacques Demy, à qui l'on doit notamment Les Demoiselles de Rochefort et Les Parapluies de Elle rend hommage à l'être aimé en racontant l'enfance de celui-ci, dans le garage paternel. Jacques Demy, qui, à cause de sa maladie, n ' a pas pu

"Un sujet délicat"

Le temps qui passe et la mort sont des sujets qu'Agnès Varda avait saisis il y a plus de cinquante ans. "Je sais ce que je voulais faire et je l’ai fait en 61", année où elle tourne Cléo de 5 à 7 avec l'actrice Corinne Marchand dans le rôle titre. "C’est un film sur le temps. C’est l’histoire d’une chanteuse, une très très belle femme qui attend les résultats d’un examen médical", retraçait la cinéaste pour Europe 1 en 2006. "5 à 7 c’était une boutade, parce que ça fait un peu coquin, rendez-vous galant, mais en fait c’est de 5h à 6h30 et non seulement on ne la quitte pas, mais le temps est réel et la géographie est réelle." Loin d'une histoire d'amour, "Cléo a peur d’avoir un cancer, elle attend les résultats. La peur du cancer existe toujours mais elle était très violente dans les années 60."

Mort d'Agnès Varda : "Elle était tout sauf une vieille", s'émeut Serge Moati

Mort d'Agnès Varda : Le journaliste et réalisateur Serge Moati a réagi sur Europe 1 à la disparition d'Agnès Varda, monument des arts. Il avait produit une série sur France 3 où la cinéaste commentait des photos. Agnès Varda, "c'était un œil, une vivacité extraordinaire, qui va beaucoup manquer au cinéma français." Au micro d'Europe 1 vendredi midi, Serge Moati ne cache ni son émotion, ni son admiration pour la cinéaste française, disparue dans la nuit à l'âge de 90 ans.

En salles en version restaurée le 11 novembre 2015 Un menuisier aime sa femme , ses enfants et la nature. Ensuite il rencontre une autre femme , une postière

Invitée d’une opération en faveur de la place des femmes dans le cinéma, la réalisatrice Agnès Varda a regretté que l’éducation ne fasse pas plus la part belle au féminisme. Selon elle , il est nécessaire de «continuer le combat» pour la parité. Un combat que le monde du cinéma mène depuis plusieurs mois.

Le spectateur suit alors une héroïne tourmentée. "La peur l’aiguillonne et dans cette heure et demie, elle va d’abord être coquette. Elle va voir ses musiciens, elle va voir son amant et tout d’un coup, elle est choquée, elle se réveille, elle devient presque elle-même. Elle sort dans la rue et elle se met à regarder les gens. Elle va dans un café, elle va dans un jardin et elle rencontre un soldat. Ce soldat apaise sa peur. Ce n’est pas une histoire d’amour, lui reprend le train pour repartir à la guerre d’Algérie. Donc, ce sont deux condamnés, pas forcément à mort mais deux qui sont en péril de mort. Mais ils ont un moment d’entente et de grâce", racontait la cinéaste. "C’est un sujet délicat, difficile et j’ai été épatée qu’on me laisse le faire à l’époque. Dans la folie de la Nouvelle Vague, ils ne regardaient pas trop au détail", commente-t-elle.

Déprogrammation TV - Mort d’Agnès Varda : Les chaînes bousculent leurs programmes

Déprogrammation TV - Mort d’Agnès Varda : Les chaînes bousculent leurs programmes Ce vendredi 29 mars, la cinéaste Agnès Varda est décédée à l’âge de 90 ans. Afin de lui rendre hommage, les chaînes de télévision bousculent leur grille des programmes. © Christophe AUBERT / TELE 7 JOURS / SCOOP Ce vendredi 29 mars, la cinéaste Agnès Varda est décédée à l’âge de 90 ans. Afin de lui rendre hommage, les chaînes de télévision bouscule La cinéaste Agnès Varda est décédée ce vendredi à l’âge de 90 ans des suites d’un cancer.

Agnès Varda , Arlette Varda de son vrai prénom, est née le 30 mai 1928 à Ixelles d'un père grec et d'une mère française. Sa famille fuit la Belgique en 1940 et s'installe au Elle a fait de ce métier un métier aussi important pour les femmes que les hommes. Elle a toujours été dans les bons combats."

La réalisatrice Agnès Varda , pionnière de la Nouvelle Vague, est morte . Il me semblait alors que beaucoup de “révolutions littéraires” n ’ avaient pas leur équivalent à l’écran. Aussi me suis-je inspirée, pour mes recherches, de Faulkner, de Brecht, essayant de briser la construction du récit, de trouver

ARCHIVES - Agnès Varda : "Les très belles femmes, on n’a pas envie qu’elles meurent" © Fournis par Lagardère News Cleo-de-5-a-7

Capture d'écran "Cléo de 5 à 7".

Avec recul, elle voyait bien quelques "scènes pas très bien jouées, des coquetteries, des petites bêtises de langage…" Qu'importe. L'essentiel était pour elle, ailleurs. "Ce n’est pas important, je ne refais pas l’histoire. J’avais la chance que Corinne Marchand, qui est une superbe femme, joue Cléo, parce que c’est le thème de la beauté de la femme. Elle va être attaquée parce qu’elle va peut-être mourir. Les très belles femmes, on n’a pas envie qu’elles meurent. C’est le thème de la beauté et de la mort", concluait la réalisatrice, qui va beaucoup manquer au cinéma.

Cannes 2019 : l'affiche du 72e Festival rend hommage à Agnès Varda.
Le Festival de Cannes vient de dévoiler l'affiche de sa 72e édition , une célèbre photo de plateau montrant Agnès Varda qui tourne son premier film, "La pointe courte", à Sète en 1954 avec Philippe Noiret et Silvia Monfort. © Fournis par France Télévisions Après Jean-Luc Godard l'année dernière, Agnès Varda est à l'honneur de l'affiche du Festival de Cannes cette année. Une affiche comme un manifeste Sur un fond orange et jaune, une célèbre photo de plateau d'Agnès Varda, celle de son premier film, "La pointe courte", en 1954.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!