Culture: Demain nous appartient (TF1) Kamel Belghazi : "William est arrogant et trop sûr de lui" - PressFrom - France
  •   
  •   

CultureDemain nous appartient (TF1) Kamel Belghazi : "William est arrogant et trop sûr de lui"

17:50  15 mai  2019
17:50  15 mai  2019 Source:   programme-television.org

Demain nous appartient : Emma Smet, la petite-fille de Johnny Hallyday, rejoint la série de TF1

Demain nous appartient : Emma Smet, la petite-fille de Johnny Hallyday, rejoint la série de TF1 La jeune Emma Smet, qui n'est autre que la fille de David Hallyday et d'Estelle Lefébure, et donc la petite-fille de Johnny Hallyday, rejoindra la série de TF1 "Demain nous appartient" dès cet été dans le rôle récurrent de Sofia Daunier. © Pierre Perusseau / Bestimage Demain nous appartient : Emma Smet, la petite-fille de Johnny Hallyday, rejoint la série de TF1 Depuis son lancement en juillet 2017, la distribution de Demain nous appartient, le feuilleton quotidien à succès de TF1, ne cesse de s'étoffer et cela va continuer au cours des prochaines semaines.

Après l’arrêt d’Une famille formidable l’année dernière, c’est sous le soleil de Sète que Kamel Belghazi fait son retour à la télévision. Entretien...

Demain nous appartient (TF1) Kamel Belghazi : "William est arrogant et trop sûr de lui" © tf1 Après l’arrêt d’Une famille formidable l’année dernière, c’est sous le soleil de Sète que Kamel Belghazi fait son retour à la télévision. Entretien...

Présentez-nous votre personnage…

Kamel Belghazi : J’incarne William Daunier, qui prend ses fonctions à l’hôpital de Sète, en tant qu’interniste. C’est-à-dire qu’il est spécialiste des diagnostics, un peu comme le Dr House, toutes proportions gardées. Il fait une arrivée tonitruante dans la série en sauvant la vie d’un des personnages principaux. S’il est extrêmement brillant et plein d’empathie envers ses patients, c’est aussi un homme arrogant et trop sûr de lui. Aussi, dès son arrivée, des tensions vont se faire sentir avec Marianne (Luce Mouchel, ndlr).

Kamel Belghazi (Demain nous appartient) : "William va avoir un lourd secret" (Interview)

Kamel Belghazi (Demain nous appartient) : Ce mercredi 15 mai 2019, Kamel Belghazi intègre la famille Demain nous appartient dans la peau de William Daunier, le nouveau chef de service de l'hôpital de Sète. A cette occasion, l'ex-acteur de Section de recherches a accordé une interview à PRBK pour se confier sur son rôle, sa relation avec Samuel Chardeau ou encore son couple présent pour remplacer Lorie Pester. Purebreak : Vous rejoignez la famille Demain nous appartient. Qu'est-ce qui vous a plu à la lecture du scénario ? Kamel Belghazi : Ce qui m'a plu, c'est le descriptif du personnage, ce qui risquait de lui arriver.

À lire également

Demain nous appartient : Emma Smet rejoint le casting

Ce rôle de médecin est une première, pour vous…

Tout à fait, et c’est un vrai plaisir ! Comme je suis curieux de nature, et aussi hypocondriaque, c’est un domaine qui m’était familier. J’ai beaucoup d’amis médecins, à qui j’ai pu poser des questions.

Était-ce compliqué d’intégrer cette équipe de tournage, qui est déjà bien rodée ?

C’est vrai que j’appréhendais, au début. Je connaissais Linda Hardy et Luce Mouchel, ainsi que des techniciens, avec lesquels j’avais déjà travaillé, ce qui m’a aidé… Les premiers jours, j’ai quand même été déstabilisé, car la structure est très différente de ce j’ai pu connaître avant. Il y a trois plateaux, si bien qu’il y a des acteurs que je n’ai toujours pas rencontrés, comme Ingrid Chauvin et Alexandre Brasseur. J’avoue que j’ai eu besoin de quelques jours d’adaptation. Mais, au bout d’une semaine, c’était réglé !

Interview Camille Sanson

Demain nous appartient - Ingrid Chauvin : "Le public va être bluffé par le prime".
Ce lundi 10 juin 2019, TF1 offre son premier prime time à "Demain nous appartient". Ingrid Chauvin nous en dit plus… © Fabien malot / TelSet / TF1 Ce lundi 10 juin 2019, TF1 offre son premier prime time à "Demain nous appartient". In Deux ans seulement après son lancement, Demain nous appartient a les honneurs d’un prime time. Que nous réservez-vous lors de cette soirée ? Ingrid Chauvin : Le public va être bluffé, nous avons poussé le curseur encore plus loin au niveau de l’intrigue et de la réalisation.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!