•   
  •   

CultureDans le secret des Bleues (Téva) : Salaires, écarts... Elles balancent !

18:40  23 mai  2019
18:40  23 mai  2019 Source:   programme-television.org

Chesapeake Shores (Téva) Jesse Metcalfe de retour dans une série !

Chesapeake Shores (Téva) Jesse Metcalfe de retour dans une série ! Révélé au grand public dans le rôle du séduisant jardinier de Desperate Housewives, Jesse Metcalfe fait son retour dans cette série inédite ... © Sony Révélé au grand public dans le rôle du séduisant jardinier de Desperate Housewives, Jesse Metcalfe fait son r ... Brillante femme d'affaires new-yorkaise, la jeune Abby O'Brien est obnubilée par sa carrière, sacrifiant totalement son rôle de maman. Par manque de temps, elle confie en effet, depuis son récent divorce, l'éducation de ses jumelles à une nourrice.

À partir du 7 juin, elles disputeront “leur” Coupe du monde, à domicile. Une caméra a suivi les footballeuses de l’équipe de France dans leur préparation et en famille. Confidences.

Dans le secret des Bleues (Téva) : Salaires, écarts... Elles balancent ! © nike À partir du 7 juin, elles disputeront “leur” Coupe du monde, à domicile. Une caméra a suivi les footballeuses de l’équipe de France dans leur préparation et en famille. Confidences.

Les bêtises de la capitaine

Amandine Henry s’offrait parfois des petits extras culinaires, lors de sa formation à Clairefontaine. Elle commandait en douce kebabs et pizzas. C’est son papa qui balance…

“Le foot, pas un sport de filles !”

"J’entendais ça quasiment tous les jours", concède l’attaquante Eugénie Le Sommer. "Ça m’a poussée à être encore meilleure." D’après sa maman, à 18 mois, déjà, elle ne lâchait pas son ballon et faisait des caprices, à 2 ans, pour avoir des chaussures de foot !

Bleues: Le Sommer s'entraîne à part

Bleues: Le Sommer s'entraîne à part L'attaquante vedette des Bleues, Eugénie Le Sommer, qui se remet d'une blessure au muscle fessier, a repris la course mardi après-midi en marge du reste du groupe, à dix jours du coup d'envoi de la Coupe du monde de football en France (7 juin - 7 juillet). Les Bleues, qui n'ont jamais remporté le moindre titre d'envergure, ont publiquement affiché leur intention d'atteindre la finale, le 7 juillet à Lyon. Lire plus

À lire également

France - États-Unis (W9) - Corinne Diacre : La boss des Bleues

Elles ne gagnent pas des millions

Selon les clubs où elles évoluent, les sélectionnées gagnent entre 2000 et 50.000 € par mois. Loin des plus hauts salaires masculins. "Mais c’est “normal”, puisqu’on rapporte mille fois moins qu’un homme", nuance Gaëtane Thiney.

Une boss exigeante

Première femme à avoir coaché une équipe pro masculine (Clermont, en L2), la sélectionneuse Corinne Diacre déclare : "Les gens me voient comme quelqu’un de très autoritaire… Or, je suis plutôt exigeante. Autant avec les joueuses qu’avec moi-même."

Dans le secret des Bleues, est à suivre jeudi 23 mai à 20h50 sur Téva.

Frédéric Lohézic

Lire plus

Neymar touche en 3 semaines l’équivalent d’un an de salaire des Bleues.
L’Equipe révèle les salaires des 23 joueuses de l’équipe de France, qualifiée pour les 8e de finale de la Coupe du Monde. Et le fossé avec leurs homologues masculins est sans surprise abyssal. © ICON SPORT Si Wendy Renard et Amandine Henry approchent les 30 000 euros mensuels, la majorité des Bleues sélectionnées pour le Mondial en France touchent moins de 5 000 euros. "Je paierais pour jouer la Coupe du monde." Gäetane Thiney avait coupé court, avant même le coup d’envoi de cette Coupe du monde en France, au débat sur l’inégalité de traitement entre footballs masculin et féminin.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!