•   
  •   

CultureChernobyl : l'agacement et la honte des médias russes contre la série

16:40  06 juin  2019
16:40  06 juin  2019 Source:   allocine.fr

Chernobyl devient la série la plus populaire au monde

Chernobyl devient la série la plus populaire au monde Bye Bye "Breaking Bad" ou encore "American Crime Story" : "Chernobyl" est désormais la série la plus populaire au monde. © HBO Bye Bye "Breaking Bad" ou encore "American Crime Story" : "Chernobyl" est désormais la sér Il y a quelques semaines, les abonnés HBO (et d'OCS en France) découvraient la mini-série Chernobyl, qui revient sur l'une des pires catastrophes nucléaires du XXe siècle. Le 26 avril 1986, à 1h23 du matin, dans la centrale nucléaire de Tchernobyl, située en Ukraine près de la ville de Pripyat, une explosion se fait entendre dans le réacteur numéro 4.

La brillante et passionnante mini- série Chernobyl , produite par la chaîne américaine HBO, revient justement sur ce tragique événement. La série passionne jusqu'en Russie, où, selon le quotidien anglophone et russe Moscow Times, presque tous les médias en parlent

Comprendre que Chernobyl n’était pas une attaque visée mais bien un constat plus général. Seulement la série a montré combien l’URSS de l’époque était fière et ne supportait pas d’être dans une position de faiblesse Chernobyl : l ' agacement et la honte des médias russes contre la série .

Le fait que ce soit l'initiative d'une chaîne occidentale, qui plus est américaine, et non russe, à la production de l'extraordinaire mini-série "Chernobyl", irrite certains médias russes ultra favorables au Kremlin...

Chernobyl : l'agacement et la honte des médias russes contre la série © HBO Chernobyl : l'agacement et la honte des médias russes contre la série

La catastrophe nucléaire de Tchernobyl, accident nucléaire majeur qui a commencé le 26 avril 1986 dans la centrale Lénine, située à l'époque en République socialiste soviétique d'Ukraine en URSS, fut la plus grave catastrophe nucléaire du XXe siècle. La brillante et passionnante mini-série Chernobyl, produite par la chaîne américaine HBO, revient justement sur ce tragique événement.

"Chernobyl" devient la série la plus mieux notée sur IMDb

La dernière mini-série de HBO, "Chernobyl", monte sur la première marche du podium des séries plébiscitées par le public, selon le site de référence IMDb. Lancée le 6 mai 2019, la mini-série historique qui revient sur la catastrophe de Tchernobyl, survenue le 26 avril 1986 en Ukraine, décroche une note moyenne de 9,6 points (sur 10) d'après les votes de plus de 150.000 internautes. A peine sa diffusion terminée, la mini-série "Chernobyl" s'est hissée à la première place des séries les mieux notées sur IMDb. A ce jour, la mini-série co-produite entre la chaîne américaine HBO et la chaîne de télévision britannique Sky affiche un score de 9,6 points basés d'après plus de 150.

Retrouvez toute l'actu de la série TV Chernobyl . Dernières news : Chernobyl : la scène que le créateur regrette d’avoir coupée - De Chernobyl à Wild Rose : saviez-vous que Jessie Buckley a été révélée par un concours Chernobyl : l ' agacement et la honte des médias russes contre la série .

Chernobyl : l ' agacement et la honte des médias russes contre la série .

La série passionne jusqu'en Russie, où, selon le quotidien anglophone et russe Moscow Times, presque tous les médias en parle, quand certains n'hésitent pas à partir violemment en croisade contre elle. Selon le Moscow Times, le journal Komsomolskaya Pravda (KP), quotidien le plus populaire du pays, accuse les concurrents étrangers de Rosatom, la société publique russe liée au secteur de l'énergie nucléaire, qui regroupe plus de 300 entreprises et organisations et emploie 250 000 personnes, de se servir de la mini-série pour ternir la réputation du pays comme puissance nucléaire. Des arguments aux relents de vieille Guerre Froide...

Argumenty i Fakty, hebdomadaire en langue russe d'information générale très populaire, semble abonder aussi dans ce sens, lâchant, toujours cité par le Moscow Times, que "la série est caricaturale et non véridique". "Les seules choses qu'il manque dans cette série, ce sont finalement les ours et les accordéons !" lâche perfidement Stanislav Natanzon, présentateur vedette de la chaîne d'informations Rossia 24. Dans son show, l'animateur a exhibé et cité un article du journal Komsomolskaya Pravda, dans lequel le quotidien explique que la série produite par HBO a tout faux lorsqu'elle suggère que les Autorités soviétiques de l'époque craignaient d'admettre leurs erreurs concernant la gestion de la catastrophe, et que ces craintes / réticences des autorités ont conduit à de terribles conséquences.

Chernobyl (OCS) : La série a-t-elle été tournée en Ukraine ?

Chernobyl (OCS) : La série a-t-elle été tournée en Ukraine ? "Chernobyl" a suscité un véritable engouement devenant la série la plus populaire au monde, mais où a-t-elle été tournée ? © HBO "Chernobyl" a suscité un véritable engouement devenant la série la plus populaire au monde, Produite par HBO, Chernobyl revient sur l’une des pires catastrophes nucléaires du XXe siècle. En quelques semaines, la mini-série composée de 5 épisodes est devenue le programme le plus populaire sur IMDB (l’équivalent d’Allociné), devant Breaking Bad, Game of Thrones ou encore The Wire.

La série Chernobyl continue à faire parler d’elle. Si la production HBO connaît un succès critique unanime auprès de la presse, devenant la série la mieux notée sur la base de donnée audiovisuelle Internet Movie Database – les utilisateurs du site lui ayant accordé une moyenne de 9.7 sur 10

Les médias proches du Kremlin ont salué le réalisme de la minisérie de HBO sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986, mais certains l’accusent de participer à la propagande occidentale contre Moscou. En Russie, la série « Chernobyl » fait débat.

Le fait qu'une chaîne américaine, et non russe, raconte le récit de nos propres héros est une source de honte que les médias pro-Kremlin ne parviennent pas à faire oublier.

"Grâce à la série de HBO, de nombreux concitoyens ont une vue différente des événements de Tchernobyl. Si la plupart des films catastrophes se terminent avec en point culminant justement la catastrophe, dans la série, seul le premier épisode évoque l'incident de l'explosion du réacteur. Tous les épisodes suivants se concentrent notamment sur le sacrifice que certains soviétiques ont fait, parfois au prix de leurs vies, pour empêcher une nouvelle catastrophe. Et ce sont ces gens qui ont sauvé l'Europe " nuance le journaliste Ilya Shepelin dans le Moscow Times, qui est, -et c'est important de le préciser- un organe de presse indépendant en Russie. Il fait référence à ceux que l'on a surnommé "Les liquidateurs", en première ligne au moment de la catastrophe. Leurs courages et leurs dévouements ont pu empêcher une seconde explosion à Tchernobyl, d'une puissance dix fois supérieure à celle d'Hiroshima, qui aurait rayé de la carte la moitié de l'Europe.

Chernobyl : les Russes ripostent avec leur propre série !

Chernobyl : les Russes ripostent avec leur propre série ! Guère satisfaite par l’image que renvoie le succès critique et public de Chernobyl, la Russie a décidé de mettre en chantier leur propre version de l’incident avec un point de vu bien différent. © HBO Chernobyl : les Russes ripostent avec leur propre série ! A Hollywood, quand on multiplie des oeuvres sur un même sujet, c’est pour surfer sur la hype dans un esprit bien capitaliste (argent facile). Forcément, c’est pour une toute autre raison que la Russie (via la chaîne NTV) a décidé de produire sa propre série.

Une nouvelle série russe écrit par les russes pour les russes . Ainsi les médias pro-Kremlin ont lancé une mini-croisade contre Chernobyl . D’après eux la série aurait été pensée pour jeter le discrédit sur la technologie nucléaire du pays et le centre atomique d’Etat Rosatom.

Chernobyl : les russes détestent tellement la série qu'ils veulent produire leur version des faits. Chernobyl est le phénomène du moment en matière de série . Le Moscow Times rapporte que les médias pro-Kremlin accusent la série de ternir la réputation de la Russie comme puissance nucléaire.

Le journaliste continue plus loin son analyse : "La Russie, cependant, n'honore pas ces individus comme des héros ayant sauvé l'Europe. Allez donc faire un tour sur le site officiel du Kremlin, et regardez la manière dont Vladimir Poutine mentionne les survivants de Tchernobyl. [...] Sa seule référence les concernant, c'est lorsqu'il sagit de dates anniversaires majeures de la catastrophe. La dernière fois qu'il les a mentionné, c'était en 2016, pour les 30 ans du désastre. Et encore avant, en 2011, pour le 25e anniversaire".

Dans un élan d'orgueil national blessé, la chaîne russe NTV a annoncé avoir déjà mis en chantier sa propre série sur les événements de Tchernobyl, en développant l'hypothèse selon laquelle la catastrophe de la centrale nucléaire était dûe à un acte de sabotage de la part d'un agent de la CIA...

Et le journaliste du Moscow Time de conclure, lapidaire : "Plutôt que de rendre un vibrant hommage à ces hommes et femmes qui ont tout sacrifié pour enrayer le désastre de Tchernobyl, Moscou nous donne un Thriller basé sur une théorie conspirationniste dans laquelle un officer du KGB tente de déjouer les plans d'espions américains - les nouveaux méchants de cette tragédie nationale. [...] Le fait qu'une chaîne américaine, et non russe, raconte le récit de nos propres héros est une source de honte que les médias pro-Kremlin ne parviennent pas à faire oublier. Et c'est la vraie raison pour laquelle ils trouvent la série Chernobyl de HBO erronnée".

Pour rappel, Chernobyl est diffusé sur la chaîne OCS. Ci-dessous, la bande-annonce de cette brillante mini-série...

Lire plus

«Chernobyl» ou comment l’as des comédies signe une magistrale série historique.
Avant de créer la mini-série phénomène sur la catastrophe nucléaire de 1986, Craig Mazin était connu pour ses scénarios comiques au cinéma.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!