•   
  •   

CultureDans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles

13:45  01 juillet  2019
13:45  01 juillet  2019 Source:   parismatch.com

Kate Middleton et William: Louis, 13 mois, fait son show au balcon de Buckingham

Kate Middleton et William: Louis, 13 mois, fait son show au balcon de Buckingham Si l'édition 2019 de la parade Trooping the Colour a vu Meghan Markle réapparaître en plein congé maternité, elle a aussi été marquée par les grands débuts du prince Louis de Cambridge, très enthousiaste, pour le plus grand bonheur de ses parents le prince William et la duchesse Catherine. Comme d'habitude, le prince George de Cambridge était grognon et collait son père ; comme d'habitude, la princesse Charlotte de Cambridge était pétillante et gérait son affaire ; et...

Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles
Dans les archives de Match - Il y a 50 ans, Charles couronné prince de Galles

Le prince Charles est premier dans l'ordre de succession au trône britannique depuis 1952, mais il n'est devenu prince de Galles qu’en 1958 et a dû encore attendre le 1er juillet 1969 pour être couronné... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers la légende de Paris Match.

Charlene de Monaco : Audace et décolleté en Louis Vuitton pour Michael Douglas

Charlene de Monaco : Audace et décolleté en Louis Vuitton pour Michael Douglas Le 59e Festival de Télévision de Monte-Carlo a refermé ses portes en présence de nombreuses stars, mardi 18 juin 2019, avec Michael Douglas comme invité d'honneur. Le prince Albert, qui connaît bien l'acteur de Wall Street et Basic Instinct, et la princesse Charlene, audacieuse dans son choix de tenue, lui ont remis une Nymphe de cristal d'honneur. 1/73 DIAPOSITIVES © BestImage, Bruno Bebert Charlene de Monaco : Audace et décolleté en Louis Vuitton pour Michael Douglas La princesse Charlene et le prince Albert II de Monaco rencontrant Michael Douglas lors du photocall de la cérémonie de remise des Nymphes d'or du 59e Festival de Télévision

Charles, l’éternel héritier. À défaut de pouvoir enfin monter sur le trône du Royaume-Uni, le prince a déjà marqué l’histoire en battant des records de longévité. Jamais dans l'histoire de la monarchie britannique, un membre de la famille royale n'a porté aussi longtemps le titre de prince héritier. Premier dans l'ordre de succession à la Couronne depuis le 6 février 1952, jour où sa mère est devenue la reine Elizabeth II, Charles est fait prince de Galles le 26 juillet 1958, à l'âge de neuf ans. Il entame, ce jour là, sa marche vers un autre record : jamais depuis sa création au 14e siècle, personne n’avait porté aussi longtemps ce titre.

Charles va en prendre l’habitude, il faudra encore attendre onze années avant d’être couronné prince de Galles par sa mère. La cérémonie est organisée le 1er juillet 1969 au Château de Caernarfon, la forteresse construite par le roi anglais Edward après sa conquête du pays de Galles en 1283. Cette même forteresse où Edward fit reconnaître son fils de 16 ans, futur Edward II, comme prince de Galles, au printemps 1301. Depuis le titre revient toujours à l'héritier du royaume, bien qu’il ne soit pas indispensable, ayant même parfois été laissé vacant.

Dans les archives de Match - Michel Polnareff, vu par les photographes de Match

Dans les archives de Match - Michel Polnareff, vu par les photographes de Match À l'occasion des 75 ans de Michel Polnareff, retour sur les plus belles photos du chanteur dans les archives de Match Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers la légende de Paris Match. En 1966, un jeune garçon aux cheveux longs découvre pour la première fois le goût du succès. On l'entend sur toutes les radios. Il chante «La poupée qui fait non». Il s'appelle Michel Polnareff. Il accorde un premier rendez-vous à Paris Match en juillet. Entre notre magazine et le chanteur, c'est un coup de foudre qui va durer bien plus qu'un été. Match va suivre toute la «Polnaventure»...

"Moi, Charles, prince de Galles, je me proclame votre homme-lige d'âme et de corps et je m'engage, par ma foi en mon honneur, à vous servir jusqu'à la mort...", prononce-t-il, les mains jointes entre celles de sa mère. La cérémonie, à laquelle assistent toutes les forces vives du pays et son aristocratie, tandis que 250 000 personnes sont massées dans les rues de la petite ville de Caernarfon, est un succès selon les envoyés spéciaux de Paris Match...

Voici le reportage de Paris Match au château de Caernarfon à l'occasion du couronnement de Charles, prince de Galles, le 1er juillet 1969...

Paris Match n°1053, 12 juillet 1969

Le premier couronnement de Charles

De nos envoyés spéciaux à Caernarfon, Jacques Le Bailly, Serge Lemoine, Claude Azoulay, Jack Garofalo et François Gragnon

Paris Match vous raconte la cérémonie de la Caernarfon, où le 1er juillet, dans un décor shakespearien, le prince Charles a été intronisé prince de Galles. Ici la souveraine et son fils apparaissent au balcon de la reine Eleanor, au flanc d'une des neufs tours polygonales de l'antique forteresse. La foule acclame le vingt et unième prince de Galles anglais. Jusqu'en 1301, dix-neuf princes gallois avaient régné. En signe d'union, Charles a relevé le blason du dernier d'entre eux, Llywelyn ap Gruffyd ap Llywelyn, décapité par les Anglais en 1282.

Sophie Marceau, Johnny, Dalida : mythiques photos de stars en vacances

Sophie Marceau, Johnny, Dalida : mythiques photos de stars en vacances De Deauville à Saint-Tropez en passant par Saint-Barth, Paris Match a toujours accompagné ceux qui prennent bien la lumière sous le soleil d’été. Regardez, c’est comme si vous y étiez. 1/59 DIAPOSITIVES © Jean-Claude DEUTSCH / Paris Match Saint-Bart, 1989 : Sophie Marceau vogue vers son destin. 2/59 DIAPOSITIVES © Jean-Claude DEUTSCH / Paris Match Corse, Porto-Vecchio, 1982 : Dalida (1933-1987) aux fourneaux dans sa maison. 3/59 DIAPOSITIVES © A. SARTRES / Paris Match Au début de sa carrière, Johnny Halliday séjourne chez Charles Aznavour, à Mougins.

À genoux devant sa reine. "Moi, Charles, prince de Galles, je me proclame votre homme-lige d'âme et de corps et je m'engage, par ma foi en mon honneur, à vous servir jusqu'à la mort..." C'est la formule qu'il prononce, les mains jointes entre les mains de la reine. Auparavant, celle-ci lui avait remis les attributs de sa nouvelle dignité : épée, anneau, sceptre, collier et couronne. Charles reprend la devise saxonne : "Ich dien" (je sers) que le prince Noir, second prince de Galles, avait lui-même prise au roi de Bohême, Jean l'Aveugle, tué à la bataille de Crécy où, en 1346, Edward III battit Philippe VI de France.

Un décor vieux de sept siècles. Dans la cour intérieure de la forteresse se pressent quatre mille invités. C'est ici qu'Edward Ier fit reconnaître par surprise le premier prince de Galles. Les barons gallois ayant accepté d'admettre pour chef un homme "né dans le pays et ne parlant pas anglais, il leur présenta sur un bouclier son fils nouveau-né. Pour la cérémonie d'aujourd'hui, lord Snowdon, connétable à vie du château, a conçu la décoration : d'immenses bannières aux armes des différents comtés gallois, un podium d'ardoise pour les trois trônes sous un dais de plastique inspiré par la tente d'Henry VIII au camp du Drap d'or.

Dans les archives de Match: quand le jeune Don Juan Carlos faisait rêver les princesses...

Dans les archives de Match: quand le jeune Don Juan Carlos faisait rêver les princesses... Il y a 60 ans, le futur roi d’Espagne Juan Carlos accordait à notre magazine l'exclusivité d'un reportage photo. Avec, en clou du spectacle, un incroyable cliché pris en plein vol avec le prince-pilote. Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers la légende de Paris Match. Ce Don Juan Carlos que rencontre Paris Match en 1959 deviendra «peut-être» roi d'Espagne, écrit notre magazine. Le petit-fils du roi Alphonse XIII, né à Rome en 1938, a mis pour la première fois le pied dans son pays en 1948, avec le retour d’exil de la famille royale. Dix ans plus tard, Juan Carlos fait son éducation militaire.

Elizabeth peut enfin sourire. Charles, investi, prononce sa première allocution en gallois. C'est un triomphe. La reine se tourne vers lui et sourit enfin. Elle craignait pour Charles les pièges du cérémonial. Il reste à affronter les 250 000 personnes qui attendent au long des rues de Caernarfon où malgré le déploiement sans précédent des forces de police, ont pu se glisser de porteurs de bombes de l'armée secrète galloise. Celle-ci avait depuis longtemps menacé. Dans le landau où, face à Philip et à Anne, Charles et sa mère ont pris place, ils répondent gaiement aux acclamations de la foule. Il n'y aura pas d'incident.

C'était aussi une fête de famille. Pour les membres de la famille royale que les devoirs de leur charge dispersent souvent, ce fut aussi un concours d'élégance : la reine mère marchait entre les princesses Anne et Margaret. Aux rutilants uniformes masculins, civils et militaires, les femmes répondaient par des robes et des chapeaux aux couleurs chatoyantes dont l'Angleterre garde la tradition et le secret.

Lire plus

Le prince George gâté : cette belle surprise que lui ont réservé Kate Middleton et William pour ses 6 ans.
Avant de s'envoler avec leurs enfants pour la mer des Caraïbes et l'île Moustique, le prince William et Kate Middleton avaient organisé une petite surprise au Palais de Kensington pour les 6 ans du prince George. Une surprise que le jeune monarque n'est pas prêt d'oublier. 1/9 DIAPOSITIVES © ABACA Kate Middleton en fond en robe liberty, et le petit prince Louis très chic pour ses premiers pas 2/9 DIAPOSITIVES © ABACA Kate Middleton en robe Andotherstories et boucles d'oreilles Accessorize radieuse avec le prince Louis 3/9 DIAPOSITIVES © ABACA Le prince George et sa sœur Charlotte casua

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!