Culture: Départs en série à Télématin : en colère, des chroniqueurs dénoncent leurs conditions de travail - - PressFrom - France
  •   
  •   

Culture Départs en série à Télématin : en colère, des chroniqueurs dénoncent leurs conditions de travail

23:35  01 octobre  2019
23:35  01 octobre  2019 Source:   voici.fr

Exclu. Télématin : des chroniqueurs dénoncent la brutalité d'un courrier de France 2 pour mettre fin à leur collaboration

  Exclu. Télématin : des chroniqueurs dénoncent la brutalité d'un courrier de France 2 pour mettre fin à leur collaboration Dans les coulisses de Télématin, les portes claquent et les départs se multiplient. Sur fond d’économies et de réorganisation, la direction de France Télévisions a proposé de nouveaux contrats aux chroniqueurs, qui feraient subir à certains une baisse de salaire d'environ 30 à 40%. Et c'est à prendre ou à laisser : voici le courrier sans équivoque qu'ont reçu les récalcitrants cet été ... Il y a du rififi à Télématin ! Ces dernières semaines, les départs de figures familières de l’émission de Laurent Bignolas se sont multipliés. On en serait à onze sur une bande comptant une quarantaine d’intervenants.

Départs en série à Télématin : en colère, des chroniqueurs dénoncent leurs conditions de travail © SIPA Départs en série à Télématin : en colère, des chroniqueurs dénoncent leurs conditions de travail

Rien ne va plus entre les chroniqueurs de Télématin et France 2. En colère, plusieurs d'entre eux ont dénoncé leurs conditions de travail auprès de nos confrères de Télé-Loisirs.

La guerre est déclarée entre les chroniqueurs de Télématin et France Télévisions. Ces derniers mois, onze anciennes recrues de l’émission matinale de France 2 ont fait leurs adieux aux téléspectateurs. Recrutée il y a 25 ans, Brigitte-Fanny Cohen est la dernière à avoir annoncé son départ ce lundi 30 septembre. Mais pour quelles raisons claquent-ils presque tous la porte ? Ce mardi 1er octobre, Isabelle Chalençon est revenue sur son expérience en tant que chroniqueuse mode et beauté. « Vingt ans de précarité » pendant lesquels elle a enchaîné les CDD, comme elle l’a révélé dans Morandini Live sur CNews.

Télématin (France 2) : découvrez la lettre envoyée par France Télévisions aux chroniqueurs qui refusaient la nouvelle forme de leur contrat

  Télématin (France 2) : découvrez la lettre envoyée par France Télévisions aux chroniqueurs qui refusaient la nouvelle forme de leur contrat L'ambiance est pesante à Télématin : la matinale de France 2 est secouée par les départs de plusieurs chroniqueurs. Et certains dénoncent la dureté de France Télévisions, qui leur a proposé récemment une nouvelle forme de contrat qui ne les satisfait pas.Car en effet, en coulisses, un bras de fer oppose l’équipe à l’encadrement depuis des mois. Outre des désaccords sur leurs conditions de travail, il s'est cristallisé sur le statut des chroniqueurs. Depuis des lustres, selon un système datant des années 80, à l'époque où Télématin avait été conçu par William Leymergie, nombre d'entre eux étaient employés via des contrats à durée déterminée quotidiens.

Une baisse de salaire de 40%, des clauses manquantes

Selon les informations de Télé-Loisirs, France 2 a tenté d’apaiser les tensions avec les chroniqueurs de Télématin en leur proposant des CDI, « mais avec des rémunérations très variables ». Si une dizaine d’entre eux ont accepté l’offre, d’autres crient au scandale. « Après 20 ans d’expérience de l’antenne, je me retrouve avec une simple qualification de journaliste spécialisé, avec une baisse de salaire de 40% », explique un « pilier de l’émission ». « Encore pire, nul part dans ces nouveaux CDI, il n’est précisé que nous serons rattachés à Télématin. Si ça se trouve, nous allons finir sur le site web de Franceinfo », s’indigne un collègue.

Selon un autre chroniqueur, qui a attaqué le diffuseur en justice, l’absence de clauses sur ces nouveaux contrats est « inacceptable ». « On nous a donné un délai de 15 jours pour dire oui ou non. Et ceux qui avaient répondu oui au CDI, mais à condition de pouvoir en négocier les termes exacts en ont été pour leurs frais », dénonce un membre de la rédaction. Contacté par nos confrères, France 2 n’a pas souhaité répondre à ces nombreuses accusations.

Vagues de départs à Télématin : Elise Lucet accablée par une ex-chroniqueuse .
Dans un reportage de "20h30 le samedi" ce 5 octobre revenant sur l'histoire de la chanson "Céline" d'Hugues Aufray, la sœur de Céline Dion a raconté l'origine du prénom de la chanteuse. Une séquence à découvrir sur Non Stop People.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 19
C'est intéressant!