Culture: Quand François Mitterrand draguait lourdement Jacqueline Chabridon, journaliste et future maîtresse de Jacques Chirac - PressFrom - France
  •   
  •   

Culture Quand François Mitterrand draguait lourdement Jacqueline Chabridon, journaliste et future maîtresse de Jacques Chirac

19:40  07 octobre  2019
19:40  07 octobre  2019 Source:   gala.fr

Jacques Chirac : Ce jour où il a failli quitter Bernadette Chirac pour une journaliste

  Jacques Chirac : Ce jour où il a failli quitter Bernadette Chirac pour une journaliste Tout au long de sa carrière, Jacques Chirac n'a jamais caché son attirance pour les femmes. Et alors qu'il est resté marié à Bernadette Chirac tout au long de sa vie, l'ancien président de la République a bien failli quitter son épouse pour une journaliste. Non Stop People vous propose de découvrir cette histoire. © maxppp Jacques Chirac : Ce jour où il a failli quitter Bernadette Chirac pour une journaliste C'est une rencontre qui a bouleversé Jacques Chirac.

- Jacques et Jacqueline , ou l’histoire semi-publique d’une passion amoureuse entre Jacqueline Chabridon et Jacques Chirac , une irrésistible Pour sa maîtresse , le Premier ministre vient de faire ouvrir la boutique Cardin. À 23 h 05 ! Ils sont seuls, absolument seuls avec la directrice du magasin

- Jacques CHIRAC : "Nous n'avons pas tous échoué de la même façon", François MITTERRAND répond ironiquement et d'un ton assez hautain : "depuis mars 87 il y a eu une diminution du chômage" - François MITTERRAND : "Je continue de vous appeler Monsieur le Premier Ministre puisque c'est

Quand François Mitterrand draguait lourdement Jacqueline Chabridon, journaliste et future maîtresse de Jacques Chirac © Bestimage Quand François Mitterrand draguait lourdement Jacqueline Chabridon, journaliste et future maîtresse de Jacques Chirac

Avant que Jacqueline Chabridon ne tombe amoureuse de Jacques Chirac, elle a fait tourner la tête d'un autre homme politique qui n'est autre que François Mitterand. Sous le charme, il avait été très insistant auprès d'elle.

Dans les années 70, Jacques Chirac, alors marié à Bernadette, a vécu durant deux ans une idylle avec la journaliste Jacqueline Chabridon. Avant que celle-ci n'entretienne une histoire avec celui qui est décédé le 26 septembre dernier, elle a été courtisée par un homme qu'il connaissait très bien : François Mitterand. Dans son livre Les Amazones de la République, Renaud Revel revient sur le jour où l'ancien président de la République a lourdement dragué Jacqueline Chabridon.

Ces folies de Jacques Chirac pour sa maîtresse Jacqueline Chabridon

  Ces folies de Jacques Chirac pour sa maîtresse Jacqueline Chabridon Jusqu’à sa mort, mercredi 26 septembre, Jacques Chirac a pu compter sur le soutien indéfectible de son épouse, Bernadette Chirac. Pourtant, l'infidèle notoire a eu une seconde femme dans sa vie : la journaliste Jacqueline Chabridon. Pour cette dernière, il a failli mettre son mariage en péril. S'il s'est ravisé pour assurer sa carrière, il est quand même responsable de quelques coups d'éclat amoureux.Fou d’amour pour cette jeune femme “rieuse, audacieuse, festive“ de 35 ans, celui qui était alors Premier ministre du gouvernement de Valéry Giscard d’Estaing rivalise d’ingéniosité pour lui faire la cour et vivre une idylle où tout est permis, surtout le plus insensé.

Jacqueline Chabridon , maîtresse de Jacques Chirac de 1975 à 1976, n’a pas seulement failli faire voler en éclats le mariage de l’ancien président a Bien des années plus tard, la journaliste a été aussi mêlée à la rupture d’un autre couple présidentiel, celui formé par François Hollande et Valérie

Jacques entretint dans les années 70 une relation passionnée avec Jacqueline Chabridon , une journaliste du Figaro. « La première rencontre des futurs amants a lieu à Clermont-Ferrand. Très épris, Jacques Chirac aurait même envisagé de quitter son épousetandis que Jacqueline , elle aussi

La scène s'est déroulée à quelques mois de l'élection présidentielle de 1965. Alors que François Mitterrand sortait d'une salle des fêtes à située non loin de Nevers, il a lancé "Venez, Jacqueline, je vous emmène avec moi" à la journaliste. "Enchantée" par l'invitation, elle est montée dans la voiture et ensemble, ils firent "quelques kilomètres sur une route nationale, avant de brusquement bifurquer sur un petit chemin forestier". Cela marque le début de la phase de drague lourde.

dr © Fournis par Prisma Media dr

Loin de tout, François Mitterand s'est arrêté et s'est montré plutôt insistant avec Jacqueline Chabridon. "Mais qu'est-ce qui vous prend, président?" lui a lâché la journaliste. "Si vous vous autorisez cela, c'est que Charles me trompe!" Charles, c'est alors le mari de la jeune femme. Cette phrase stoppa brusquement François Mitterand qui, comme le rapporte l'auteur, était en train de visiter le corsage de son invitée. Surpris, il a alors rassuré Jacqueline Chabridon quant à la fidélité de son mari. Désormais, une question se pose, Jacques Chirac a-t-il su ce qui s'était passé quelques années avant qu'il ne tombe sous le charme de la journaliste ?

François Mitterrand séducteur : cette journaliste qui avait refusé ses avances .
Le quatrième président de la Vème République était réputé pour son amour des femmes, quitte à se prendre des râteaux. Le livre Dans l'ombre des présidents revient notamment sur ses amours et les revers qui vont avec.Mais ce n'est pas son seul amour avorté avec une journaliste: lorsque Jaqueline Chabridon, rédactrice au Figaro fait le portrait de François Mitterrand dans les colonnes du journal, le futur président de la République tombe sous le charme. Il tentera un rapprochement une fois dans une voiture, comme le raconte le livre, mais dérouté, il deviendra son ami.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 44
C'est intéressant!