•   
  •   

Culture Jacques Chirac mort : La réflexion osée de Valéry Giscard d'Estaing

19:15  09 octobre  2019
19:15  09 octobre  2019 Source:   non-stop-people.com

Jacques Chirac mort : La réflexion osée de Valéry Giscard d'Estaing

  Jacques Chirac mort : La réflexion osée de Valéry Giscard d'Estaing Valéry Giscard d'Estaing : Jacinte, Henri, Louis, Valérie-Anne la famille de l'ancien Président

L'Express révèle la petite pique que Valéry Giscard d ' Estaing a adressée à Jacques Chirac lorsqu'il s'est rendu à ses obsèques le 30 septembre dernier. Non Stop People vous en dit plus.

L'Express révèle la petite pique que Valéry Giscard d ' Estaing a adressée à Jacques Chirac lorsqu'il s'est rendu à ses obsèques le 30 septembre dernier. Non Stop People vous en dit plus.

L'Express révèle la petite pique que Valéry Giscard d'Estaing a adressée à Jacques Chirac lorsqu'il s'est rendu à ses obsèques le 30 septembre dernier. Non Stop People vous en dit plus.

Jacques Chirac mort : La réflexion osée de Valéry Giscard d'Estaing © maxppp Jacques Chirac mort : La réflexion osée de Valéry Giscard d'Estaing

Jacques Chirac est mort le 26 septembre dernier à l'âge de 86 ans et depuis, la France entière lui a rendu hommage. Alors que ses obsèques ont eu lieu le 30 septembre dernier, de nombreuses personnalités publiques ont fait le déplacement pour lui faire un dernier adieu. Parmi elles, on compte notamment Valéry Giscard d'Estaing. Les deux anciens présidents de la République n'étaient pourtant pas du tout proches. Dans ses "Mémoires", Jacques Chirac s'était d'ailleurs exprimé sur sa relation compliquée avec le politique de 93 ans. "La communication a toujours été difficile entre nous. Dans son échelle des valeurs, il y avait lui-même, tout en haut, puis plus rien, et enfin moi, très en dessous", écrivait le mari de Bernadette Chirac.

Valéry Giscard d'Estaing grognon aux obsèques de Jacques Chirac

  Valéry Giscard d'Estaing grognon aux obsèques de Jacques Chirac Le 30 septembre dernier, de nombreux hommes politiques se rassemblaient afin de rendre un dernier hommage à Jacques Chirac. Mais c'est un Valéry Giscard d'Estaing pour le moins grognon qui a fait son apparition. Découvrez pourquoi. Les conflits entre anciens présidents de la République semblent légion. C’est le cas par exemple entre François Hollande et Nicolas Sarkozy qui ne débordent pas d’affection l’un pour l’autre. Ce fut également le cas entre Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac. Entre petits coups bas et vengeance, les deux hommes ne manquaient pas une occasion de se tirer dans les pattes.

Portrait officiel de Valéry Giscard d ’ Estaing © La Documentation française. Photo Jacques -Henri Lartigue. Inspecteur des finances, membre de l'Académie française et ancien parlementaire européen, Valéry Giscard d ' Estaing a été le troisième président de la Cinquième République

Les anciens présidents de la République Valéry Giscard d ' Estaing , François Hollande et Nicolas Sarkozy assisteront lundi 30 septembre au service solennel en l’église Saint-Sulpice à Paris à l’intention de Jacques Chirac . C'est ce qu'a annoncé l'Elysée samedi 28 septembre.

"Chirac était toujours en retard"

Malgré leurs mésententes, Valéry Giscard d'Estaing était présent à l'église Saint-Sulpice de Paris avec son épouse Anne-Aymone. C'est au premier rang que l'ancien couple présidentiel s'est affiché, aux côtés d'Emmanuel Macron et de sa femme Brigitte, mais également de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni. Le magazine L'Express révèle que Valéry Giscard d'Estaing a eu du mal à prendre son mal en patience durant la cérémonie. Alors qu'il commençait à trouver le temps long, ce dernier s'est permis une petite réflexion osée en de telles circonstances. "Contraint à entendre moins bien et donc à parler plus fort", indiquent nos confrères, celui qui a gouverné la France de 1974 à 1981 a lancé : "Chirac était toujours en retard, eh bien, ça continue". Visiblement, la mort n'a pas permis à Valéry Giscard d'Estaing d'enterrer la hache de guerre avec son ex-rival.

Quand Valéry Giscard d’Estaing offrait des draps Porthault à Mireille Darc .
Les présidents de la République française se suivent et certains ont en commun le goût des femmes et de l'adultère. Dans un ouvrage dédié à la romance entre Jacques Chirac et Jacqueline Chabridon, les autrices Laureline Dupont et Pauline de Saint-Rémy font référence à un geste que l'ancien chef de l'État devait à son prédécesseur : le cadeau de draps Porthault. Valéry Giscard d’Estaing s’est taillé une ferme réputation de coureur de jupons. L’ancien chef d’État s’est donné corps et âme aux jeux de la séduction qu’il a érigé au rang d’art, au point d’avoir écopé du surnom de « Valéry Folamour » par les journalistes du Canard enchaîné.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!