Culture: Brexit: dans le port de Tilbury on ne croit pas trop aux promesses d’emplois - PressFrom - France
  •   
  •   

Culture Brexit: dans le port de Tilbury on ne croit pas trop aux promesses d’emplois

00:05  10 octobre  2019
00:05  10 octobre  2019 Source:   rfi.fr

RPT-Le Brexit sera reporté, statu quo de la BoE

RPT-Le Brexit sera reporté, statu quo de la BoE RPT-Le Brexit sera reporté, statu quo de la BoE © Reuters/Henry Nicholls RPT-LE BREXIT SERA REPORTÉ, SELON DES ÉCONOMISTES par Jonathan Cable LONDRES (Reuters) - (Répétition: répétition titre) Le Brexit sera à nouveau reporté, estiment des économistes interrogés par Reuters, qui évaluent à 35% la probabilité que la Grande-Bretagne quitte l'Union européenne (UE) sans accord même si le Parlement britannique tente de s'opposer à cette issue. C'était la même probabilité que lors de l'enquête d'août et c'est la plus élevée depuis que Reuters pose la question, soit depuis deux ans.

Un agent des douanes au terminal de ferry du port de Calais lors d'une journée test en vue du A l'approche du Brexit , de nombreux chefs d'entreprises des Hauts- de -France restent inquiets face à "C'est ce qui nous pose le plus de questions, car on ne peut pas anticiper l'impact des retards et des

A l'approche du Brexit , de nombreux chefs d'entreprises des Hauts- de -France restent inquiets face à la perspective, de plus en plus probable, d'un "No Je n'y crois pas trop ", lâche-t-elle. Avec quelque 150 établissements et 9.000 salariés, le Royaume-Uni représente le 4e pays investisseur dans la

Le port de Tilbury, au Royaume-Uni. © AFP PHOTO / CYRIL VILLEMAIN Le port de Tilbury, au Royaume-Uni.

Au Royaume-Uni, la perspective d’une sortie sans accord de l’Union européenne le 31 octobre se précise. À Tilbury, le port en eaux profondes à l’est de Londres, on promet des emplois avec l’extension des installations. Mais la population n’y croit pas trop. Reportage.

Avec notre envoyée spéciale à Londres, Aabla Jounaïdi

Tilbury, troisième port du Royaume-Uni. Son histoire est glorieuse et il a donné du travail à plusieurs générations sur ses quais ou son chemin de fer. Tony Gothard, promoteur immobilier de 70 ans, a bien connu cette époque. Mais les centaines d’embauches promises avec le projet Tilbury 2, il a du mal à y croire.

Brexit: Un accord est encore possible, assure Merkel

Brexit: Un accord est encore possible, assure Merkel Brexit: Un accord est encore possible, assure Merkel © Reuters/Axel Schmidt BREXIT: UN ACCORD EST BERLIN (Reuters) - Angela Merkel a jugé mercredi tout à fait possible de conclure un accord avec le Royaume-Uni sur sa sortie de l'Union européenne, tout en ajoutant que son gouvernement se préparait à un "hard Brexit".

Les chroniqueurs au long cours des négociations du Brexit – la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne C’est surtout la première ministre britannique Theresa May, qui, à en croire les Vingt-Sept, a « Une période de transition allongée ne peut pas être une alternative au filet de sécurité

Des écarts de prévisions qui s'expliquent en partie car la Commission européenne n'a pris en compte «que les mesures de réduction budgétaire suffisamment détaillées», notamment les Il est normal que Bruxelles ne croit pas à Hollande. Monsieur "moi Président" ment depuis le début de son mandat.

« C’est ce qu’on appelle des foutaises. Ils disent partout qu’il va y avoir plein d’emplois, mais les conditions sont si précaires, que seuls des travailleurs d’Europe de l’Est les accepteraient. Sur ces chantiers, il n’y a quasiment que des travailleurs détachés. J’ai connu un temps où l’on vivait bien de son travail ici. Mais beaucoup de grands groupes ne veulent pas des salaires décents. »

C’est le cas d’Amazon, qui a installé il y a peu ses énormes hangars en ville. Chola Osagie n’a pas répondu aux offres d’emplois. La jeune-femme d’origine nigériane préfère encore passer 3h dans les transports pour travailler à Londres où elle est couturière.

« Il n’y a pas de comparaison avec Londres, dit-elle, Il y a du travail ici. Mais ça ne paye pas bien. Enfin, on ne nous propose jamais assez d’heures pour gagner suffisamment d’argent. »

Dans cette cité-dortoir, le contexte économique a largement inspiré les votes en 2016. Plus de 70% se sont prononcés pour le Brexit.

À lire aussi : L'imbroglio du Brexit pèse sur le secteur financier britannique

HSBC envisage de supprimer 10.000 emplois en plus des 4.000 de cet été .
Le géant bancaire britannique compte procéder à une vaste restructuration, selon le Financial Times. La filiale française risque d'être lourdement impactée.L'action HSBC cède 0,6% ce lundi 7 octobre à la Bourse de Londres. Le groupe, qui capitalise 121 milliards de livres (136 milliards d'euros), soit 2,5 fois plus que BNP Paribas, a perdu près de 10% de sa valeur depuis les annonces de cet été.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!