•   
  •   

Culture Joe Biden se prononce en faveur de la destitution de Donald Trump

04:40  10 octobre  2019
04:40  10 octobre  2019 Source:   rfi.fr

Menace de destitution: Trump assure qu'il n'est pas inquiet

  Menace de destitution: Trump assure qu'il n'est pas inquiet Le président des Etats-Unis Donald Trump a assuré lundi qu'il n'était "pas du tout" inquiet de l'ouverture éventuelle par les démocrates du Congrès d'une procédure de destitution le visant. Comment prend-il cette menace? "Pas du tout au sérieux", a-t-il répondu en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York. Interrogé sur les informations selon lesquelles il aurait encouragé le président ukrainien Volodymyr Zelensky à enquêter sur le fils de Joe Biden, son principal rival démocrate, M. Trump a balayé l'affaire d'un revers de manche.

Joe Biden est l'un des rivaux de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche en 2020. REUTERS/Scott Morgan. Mais Joe Biden avait jusqu’à présent refusé de se prononcer en faveur de la destitution . Il a finalement changé d’avis après que la Maison Blanche a annoncé son refus de

Toute l’actualité sur le sujet Destitution de Donald Trump . Destitution de Donald Trump . Édition du jour. Présidentielle américaine, J – 244 : la candidature de Joe Biden relancée après le Super Tuesday.

Joe Biden est l'un des rivaux de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche en 2020. © REUTERS/Scott Morgan Joe Biden est l'un des rivaux de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche en 2020.

L’ex vice-président et candidat pour la présidentielle a pour la première fois déclaré qu’il soutenait la procédure entamée par ses alliés démocrates à la Chambre.

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

Joe Biden est au cœur de l’affaire qui a entrainé le lancement d’une enquête en vue de la destitution du président : c’est à son sujet que le président américain a tenté d’obtenir des informations compromettantes auprès de son homologue ukrainien. L’ex-vice-président est sans cesse harcelé par Donald Trump, qui relaie sur lui des rumeurs infondées et l’accuse de corruption. Mais Joe Biden avait jusqu’à présent refusé de se prononcer en faveur de la destitution. Il a finalement changé d’avis après que la Maison Blanche a annoncé son refus de coopérer avec le Congrès…

Les démocrates annoncent une enquête en vue d'une destitution de Trump

  Les démocrates annoncent une enquête en vue d'une destitution de Trump La cheffe des démocrates au Congrès américain Nancy Pelosi a annoncé ce mardi 24 septembre l'ouverture d'une mise en accusation solennelle de Donald Trump. le président américain est soupçonné d'avoir demandé à son homologue ukrainien d'enquêter sur son rival politique Joe Biden. « Les actes du président jusqu'à ce jour ont violé la Constitution, a accusé la présidente démocrate de la Chambre des représentants. Aujourd'hui, j'annonce que la« Les actes du président jusqu'à ce jour ont violé la Constitution, a accusé la présidente démocrate de la Chambre des représentants. Aujourd'hui, j'annonce que la Chambre des représentants ouvre une enquête officielle en vue d'une procédure de destitution.

La procédure de destitution de Donald Trump , 45e président des États-Unis, est le processus législatif lancé par des législateurs et des opposants au président américain républicain. Elle s'étend de la fin de l 'année 2019 au début de 2020.

Les avocats de Donald Trump ont mis en cause Joe Biden de manière répétée, lundi 27 janvier, au cours de la deuxième journée consacrée à leurs plaidoiries dans le procès en destitution du président des Etats-Unis.

→ Lire aussi : Les États-Unis plongés dans une crise constitutionnelle

« Le président Trump s’est lui-même mis en accusation. En faisant obstruction à la justice, en refusant de se soumettre aux requêtes du Congrès, il s’est déjà condamné lui-même. Devant le monde et le peuple américain, Donald Trump a violé son serment, trahi sa nation. Pour protéger notre Constitution, notre démocratie, nos principes fondamentaux, il doit être visé par une procédure de destitution. »

Donald Trump a immédiatement réagi sur Twitter au discours de son rival : il a qualifié Joe Biden de pathétique, et a lancé sur lui de nouvelles accusations sans preuve. L’ex-vice-président commence à souffrir de cette constante campagne menée contre lui : longtemps favori des sondages dans la course à l’investiture démocrate, il est désormais à égalité avec Élisabeth Warren.

Etats-Unis: les candidats démocrates unis contre Trump lors d'un débat pour les primaires .
Dans cette édition spéciale consacrée à l'offensive turque sur le Rojava, la région kurde du nord-est de la Syrie, Express Orient se rend d'abord à la frontière turco-syrienne, à la rencontre des Kurdes de Turquie. Joëlle Bassoul de l'ONG "Save the children" explique également les conséquences humanitaires de cette offensive. Enfin, l'analyse des craintes occidentales quant à une éventuelle résurgence du groupe État islamique.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!