•   
  •   

Culture Équateur: une première journée de grève générale marquée par des affrontements

08:25  10 octobre  2019
08:25  10 octobre  2019 Source:   rfi.fr

A la RATP, une grève monstre contre la réforme des retraites

A la RATP, une grève monstre contre la réforme des retraites Du jamais-vu depuis 12 ans: les transports en commun de la RATP circuleront au compte-gouttes vendredi en région parisienne, où le trafic de la régie sera fortement perturbé par une grève très suivie, première salve des mobilisations annoncées contre la réforme des retraites. Avec dix lignes de métro fermées, d'autres "partiellement ouvertes", une poignée de RER uniquement aux heures de pointe et seulement un tiers des bus en circulation, le trafic sera "extrêmement perturbé", a prévenu la direction de la RATP.

Des dizaines de milliers de manifestants ont déferlé dans les rues de Quito, mercredi 9 octobre pour protester contre les mesures économiques annoncées la semaine dernière. Carlos Bruno, chauffeur de taxi. ► À lire aussi : Manifestations en Équateur : les raisons de la colère.

Violents affrontements et scènes de chaos dans Paris: l'acte 62 des Gilets jaunes sous haute Des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont éclaté à Beyrouth, faisant près de 400 Depuis le 4 octobre, de violentes émeutes secouent l’ Équateur . Cette violente contestation sociale a

Des manifestants affrontent les forces de l'ordre. © REUTERS/Ivan Alvarado Des manifestants affrontent les forces de l'ordre.

La manifestation des indigènes et travailleurs avait pourtant commencé dans le calme avant de dégénérer à Quito et dans de nombreuses villes du pays.

Avec notre correspondant à Quito, Éric Samson

Des dizaines de milliers de manifestants ont déferlé dans les rues de Quito, mercredi 9 octobre pour protester contre les mesures économiques annoncées la semaine dernière.

Après avoir commencé à marcher ensemble, très vite les indigènes se sont séparés de la manifestation des syndicats, comme s’ils voulaient éviter toute récupération. Dans la foule, Abraham Bustamante était remonté contre la réforme à la hussarde du Code du travail annoncée la semaine dernière par le gouvernement et qui va changer les règles pour les fonctionnaires. « Le ministre du Travail ne peut pas changer les règles d’un jour à l’autre. Supprimer quinze jours de vacances sur 30 est illégal, s’indigne-t-il. On va tous finir malades. C’est inédit dans notre histoire. »

Guillaume Pepy a-t-il vraiment supprimé le paiement des jours de grève à la SNCF, comme le dit Le Monde ?

  Guillaume Pepy a-t-il vraiment supprimé le paiement des jours de grève à la SNCF, comme le dit Le Monde ? Contrairement à une idée reçue tenace, les jours de grève à la SNCF ne sont pas payés. Et ça ne date pas de l'arrivée de Guillaume Pepy à la tête de l'entreprise. Question posée par Quentin le 19/09/2019 Bonjour Vous faites allusion à un article du Monde, consacré au bilan de Guillaume Pepy, président sur le départ de la SNCF. On y lit: «Enfin, le patron de la SNCF a mis un terme à la « gréviculture » cheminote en décidant que le paiement des jours de grève ne serait plus effectué. Cela a miné la CGT, et valorisé les négociations avec les organisations syndicales réformistes, dont l’UNSA et la CFDT, qui ont gagné en influence sous sa présidence.

d’éviter de prendre les taxis dans la rue. Privilégier les véhicules des hôtels ou appeler directement une centrale de taxis conseillée par l ’hôtel Il convient de rester prudent. RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES . Il est recommandé : • en cas d’agression, de ne jamais regarder les agresseurs dans

Sur la photo qui accompagne le tweet de la ministre de l’Intérieur, des hommes sont agenouillés, bras tendus sur un mur, gardés par des policiers armés. Équateur : une première journée de grève générale marquée par des affrontements .

À lire aussi : Manifestations en Équateur : les raisons de la colère

Drapeaux rouges et pierres qui volent

La manifestation s'est d'abord déroulée tranquillement. Les participants n'hésitant pas à remettre à la police des personnes qu’eux-mêmes qualifiaient d’infiltrés. Les indigènes ont suivi le parcours qui avait été défini au préalable et n’ont pas protesté quand la police les a empêchés de rentrer par exemple sur la place San Francisco, près du palais présidentiel. L'ambiance était bon enfant, ils saluaient la police.

Les choses se sont gâtées lorsque des hommes cagoulés brandissant des drapeaux rouges ont commencé à arracher les pavés et les plaques d’égout du centre-ville et à attaquer la police. La même chose est arrivée lors de la manifestation des syndicats et mouvements populaires. La police a répliqué à coup de gaz lacrymogène et les scènes de violence de ces derniers jours se sont répétées.

Avant le 70ème anniversaire de la Chine communiste, affrontements à Hong Kong

  Avant le 70ème anniversaire de la Chine communiste, affrontements à Hong Kong A deux jours du 70ème anniversaire de la Chine communiste, de violents affrontements ont eu lieu dimanche entre les manifestants pro-démocratie et la police.Affrontements entre policiers et manifestants à Hong Kong, le 29 septembre 2019.

La nuit du 17 au 18 octobre a été marquée par des affrontements en marge des manifestations indépendantistes à Barcelone où le reporter de RT France Frédéric Aigouy était présent au milieu des manifestants. Une « grève générale » pour poursuivre le mouvement ?

Si vous avez des attaches familiales en France, vous pouvez obtenir une carte de séjour vie privée et familiale, sous certaines conditions. À noter : votre époux(se) français(e) doit être présent(e) lors du dépôt du dossier ou du rendez-vous en préfecture. Cas général . À Paris.

« Les personnes responsables des affrontements sont un groupe bien identifié qui n’a rien à voir avec le mouvement indigène, a précisé le général Victor Arauz, qui commande la police dans le centre historique. Ce sont des infiltrés, souvent des étrangers que nous sommes en train de contrôler partout dans la ville. Jusqu’à présent, dans le centre historique nous avons arrêté 47 personnes. » Leur cas sera examiné par la justice mais le vice-président de la République a annoncé que tous les étrangers capturés alors qu’ils incitaient à la violence seraient expulsés du pays. Selon lui, ces agitateurs étaient payés de 40 à 50 dollars par jour pour provoquer le chaos.

Contre-manifestation à Guayaquil

De son côté, le gouvernement a fait le service après-vente de son plan économique, en insistant cette fois sur toutes les mesures qui vont favoriser le secteur agricole et les indigènes, sur l’augmentation de 15 dollars d’un bon de solidarité que touchent les plus pauvres. Il a présenté notamment un plan de développement agricole. Il aurait sans doute été plus simple de commencer par cela pour faire baisser la tension, mais en tout cas le gouvernement essaie de recréer des liens avec le mouvement indigène. Cela va prendre du temps car dans la nuit, la police a envoyé du gaz lacrymogène dans le parc de l'Arbolito où se reposaient les manifestants indigènes, hommes, femmes et enfants et dans des universités voisines où ils étaient soignés et nourris. La ministre de l’Intérieur s’en est plus tard excusée.

En parallèle de cette manifestation, un rassemblement de soutien au président Lenin Moreno et à sa décision de supprimer les subventions du carburant a eu lieu à Guayaquil où le gouvernement a été délocalisé. Le président de la République est lui revenu à Quito pour surveiller le déroulement des manifestations.

À lire aussi : Équateur : trois questions à Marie-Esther Lacuisse, spécialiste des pays andins

SNCF : est-il vrai que les agents de Châtillon exigent le paiement des jours de grève ? .
Des cheminots, qui estiment que la direction est responsable de la grève, réclament notamment le paiement des jours non travaillés depuis la semaine dernière. Question posée par Vert le 28/10/2019 Bonjour, Nous avons reformulé votre question, qui était : «Est-il vrai, comme l’a déclaré à France Info Mme Cazenave, directrice TGV Atlantique à la SNCF, que les grévistes du technicentre de Châtillon demandent le paiement des jours de grève pour sortir de la grève ?» Les cheminots du technicentre SNCF de Châtillon (Hauts-de-Seine), chargés de la maintenance des trains de l’axe Atlantique (les lignes Paris-Nantes, Paris-Rennes et Paris-Bordeaux), ont cessé le travail le 21 octo

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!