•   
  •   

Culture “Je suis contre, c’est un crime anthropologique" : les propos chocs de Bernard de la Villardière sur la PMA

19:35  11 octobre  2019
19:35  11 octobre  2019 Source:   public.fr

Claude Chirac en larmes sur les terres de son père, Bernadette absente

  Claude Chirac en larmes sur les terres de son père, Bernadette absente Le moment est fort en émotion pour la famille de Jacques Chirac, en deuil depuis le 26 septembre 2019, date de la mort de l'ancien président de la République. Submergée par la peine, sa fille cadette Claude lui a rendu hommage sur la place du village de Sainte-Féréole, sa terre natale située en Corrèze.Jacques Chirac et Bernadette Chirac à Matignon, en 1988 à Paris.

Bernard de la Villardière est “contre” l’ouverture de la procréation médicalement assistée aux femmes seules et en couple. Invité du Buzz TV du Figaro, ce jeudi 10 octobre, le journaliste de 61 ans n’a pas mâché ses mots sur le sujet. Venu présenter son nouveau numéro d’Enquête exclusive consacré à l’homophobie, le présentateur s’est placé du côté des anti- PMA , dont la manifestation le 6 octobre a rassemblé 74.500 personnes (selon le cabinet Occurrence). Vivement opposé au projet de loi voté fin septembre à l’Assemblée nationale, il estime que c ’ est “ un crime anthropologique ”.

Lorsqu’il s’agit d’évoquer la procréation médicalement assistée, Bernard de la Villardière ne mâche pas ses mots. Dans le Buzz TV, émission diffusée jeudi 10 octobre sur le site du Figaro, le journaliste de 61 ans s’exprime ouvertement sur le sujet, quatre jours après la manifestation anti- PMA le 6 octobre 2019 à Paris qui, selon le cabinet Occurrence, aurait rassemblé 74.500 Visiblement un peu mal à l’aise, Bernard de la Villardière poursuit : “ Je suis contre , c ’ est un crime anthropologique . Je ne dis pas qu'un enfant élevé par deux mamans sera handicapé dans la vie, loin de là , sans doute pas […]

Invité sur le plateau du "Buzz TV" du Figaro, Bernard de la Villardière n'a pas caché son opposition à l'ouverture à la PMA aux femmes seule et en couple.

“Je suis contre, c’est un crime anthropologique © Bestimage “Je suis contre, c’est un crime anthropologique" : les propos chocs de Bernard de la Villardière sur la PMA

Bernard de la Villardière est “contre” l’ouverture de la procréation médicalement assistée aux femmes seules et en couple. Invité du Buzz TV du Figaro, ce jeudi 10 octobre, le journaliste de 61 ans n’a pas mâché ses mots sur le sujet. Venu présenter son nouveau numéro d’Enquête exclusive consacré à l’homophobie, le présentateur s’est placé du côté des anti-PMA, dont la manifestation le 6 octobre a rassemblé 74.500 personnes (selon le cabinet Occurrence). Dire qu’un enfant n’aura pas de père, je trouve ça terrible”, lance-t-il.

Bernard de la Villardière : "Je suis contre la PMA. Je pense que c'est un crime anthropologique"

  Bernard de la Villardière : Amené dans le Buzz TV Le Figaro à commenter l'ouverture de la procréation médicalement assistée votée fin septembre, Bernard de la Villardière, le présentateur d'Enquête exclusive sur M6, s'est vivement opposé à cette pratique, estimant qu'il s'agissait "d'un crime anthropologique".⋙ Bernard de la Villardière répond sèchement aux attaques de Touche pas à mon poste : "Une manière de remplir le vide...

⋙ Bernard de la Villardière : qui est sa femme, Anne de Savignac ? Lundi 17 décembre, M6 a diffusé l'épisode de Cap Horn avec Articles associés. Bernard de la Villardière victime d’un cancer. Bernard de la Villardière au sujet de la PMA : “ Je suis contre , c ’ est un crime anthropologique ".

À 62 ans, Bernard de la Villardière est l’heureux papa de quatre enfants nés de son union avec Anne de Savignac : Caroline (née en 1987), Marc (né en 1988), Rémi (né en 1992) et Nicolas (né en 1993). Et c ’ est aujourd’hui Marc, qui fait les gros titres ! Marié à une célèbre influenceuse, le jeune homme de 32 ans devait certainement s’attendre à voir Une publication partagée par Monica de La Villardière (@monicaainleydlv) le 22 Mai 2020 à 4 :46 PDT. > À lire aussi : “ Je suis contre , c ’ est un crime anthropologique " : les propos chocs de Bernard de la Villardière sur la PMAAliénor de la Fontaine.

"Je trouve que cela va contre l’état naturel des choses"

Vivement opposé au projet de loi voté fin septembre à l’Assemblée nationale, il estime que c’est “un crime anthropologique”. L’animateur de Zone Interdite explique alors : “Je trouve que cela va contre l’état naturel des choses. On parle beaucoup d’écologie, de lutte contre les pesticides, des OGM, etc, je trouve qu’on joue aux apprentis sorciers”. Des propos qu’il développe : “Je ne dis pas qu’un enfant élevé par deux mamans sera handicapé dans la vie, loin de là, sans doute pas”.

À la tête d’une tribu de quatre enfants, Bernard de la Villardière estime “qu’il faudrait créer une association de défense des pères. Je pense qu’un enfant se construit par la complémentarité de la sexualité”. Il conclut : “Je pense que l’homme et la femme ne sont pas de nature égaux – même s’ils doivent avoir les mêmes droits”.

A voir aussi : TPMP : La réponse de Gilles Verdez et des autres chroniqueurs à Bernard de la Villardière

Bioéthique : les députés adoptent l’article qui élargit l’accès à la PMA .
L’article 1er du projet de loi a été adopté avec 55 voix pour, 17 voix contre et trois abstentions. Adopté ! Après un peu plus de trois jours de discussions, les députés ont voté en première lecture, vendredi 27 septembre, l’article premier du projet de loi sur la bioéthique qui prévoit d’étendre aux femmes célibataires et aux couples de lesbiennes l’accès aux techniques de procréation médicalement assistée (PMA). 55 ont voté pour, 17 contre et trois se sont abstenus.

usr: 1
C'est intéressant!