•   
  •   

Culture Christophe Barbier sur BFMTV : pourquoi il ne regrette aucun de ses éditos (exclu vidéo)

11:30  17 octobre  2019
11:30  17 octobre  2019 Source:   non-stop-people.com

Mort de Jacques Chirac : “Je ne suis pas la maire de Paris !”, BFM se trompe d’interlocuteur en direct (VIDEO)

  Mort de Jacques Chirac : “Je ne suis pas la maire de Paris !”, BFM se trompe d’interlocuteur en direct (VIDEO) En pleine édition spéciale suite à la mort de Jacques Chirac, BFMTV pensait tomber au téléphone sur la maire de Paris. Spoiler alert : ça n'a pas été le cas !L'ancien président de la République Jacques Chirac est décédé ce jeudi 26 septembre à l'âge de 86 ans, a annoncé la famille à l'AFP. En pleine édition spéciale, BFMTV diffusait plusieurs témoignages et pensait joindre la maire de Paris, Anne Hildago, en référence à l'un des anciens postes de Jacques Chirac, qui fut à la tête de la capitale française pendant 18 ans.

Dans son édito vidéo du 28 juillet 2017, Christophe Barbier appelle les Français à renoncer à leur cinquième semaine de congés payés. Parce que, vous

Après le succès de la primaire à droite et la victoire de François Fillon, "la gauche est dans un état de déliquescence absolue", estime Christophe Barbier , éditorialiste politique de BFMTV , du fait de la multiplicité des candidatures. "Si la gauche veut redresser la barre, elle a besoin d'un signe: que

Christophe Barbier est actuellement au théâtre du Petit Montparnasse pour y jouer "L’un de nous deux Mandel / Blum". Également journaliste, il est l’une des figures de BFMTV. Invité de "L’instant de luxe" sur Non Stop People jeudi 17 octobre, il a notamment expliqué pourquoi il ne regrettait aucun de ses éditos.

Christophe Barbier sur BFMTV : pourquoi il ne regrette aucun de ses éditos (exclu vidéo) © Non Stop People Christophe Barbier sur BFMTV : pourquoi il ne regrette aucun de ses éditos (exclu vidéo)

Chaque matin, les téléspectateurs de BFMTV découvrent l’éditorial de Christophe Barbier. Une chronique qui fait régulièrement réagir voire fait polémique. Lors du mouvement des gilets jaunes, le journaliste n’a pas été épargné. Une critique qu’il assume totalement. "Lors du mouvement des gilets jaunes, les gens nous disaient : ‘vous les éditorialistes, n’êtes pas des journalistes, vous prenez parti’. Mais oui !", déclarait-il sur Europe 1 en septembre dernier. "[Lors du mouvement des gilets jaunes], c’est vrai que nous les éditorialistes on tenait des propos en plateau parfois virulents, car un éditorial, c’est ça c’est de provoquer. […] Un éditorial, c’est d’aller très loin dans l’affirmation d’une conviction pas pour que les gens l’adoptent, la gobent, mais pour que les gens se forgent leurs propres convictions en réaction", réaffirme Christophe Barbier sur le plateau de Non Stop People.

Attaque à la préfecture de police : la cinquième victime, blessée, est sortie de l’hôpital

  Attaque à la préfecture de police : la cinquième victime, blessée, est sortie de l’hôpital Interrogé ce mardi après-midi par les députés de la commission des Lois de l’Assemblée nationale, Christophe Castaner a évoqué en préambule l’état de santé de la cinquième victime de l’attaque de la préfecture de Paris, survenue le 3 octobre. « La collègue blessée n’est plus hospitalisée, elle va bien, nous l’avons vu, elle est évidemment en convalescence », a déclaré le ministre de l’Intérieur, aux côtés de Laurent Nuñez. Préfecture de Paris:« La collègue blessée n’est plus hospitalisée, elle va bien, nous l’avons vu, elle est évidemment en convalescence », a déclaré le ministre de l’Intérieur, aux côtés de Laurent Nuñez.

Christophe Barbier , le directeur de la publication du journal L 'Express, quitte LCI pour une autre chaîne Christophe Barbier quitte iTELE pour BFMTV . Christophe Barbier s'incruste dans Profilage (TF1). Christophe Barbier sera aux commandes de deux rendez-vous, les mêmes que sur LCI

L ' édito de Christophe Barbier . Le week-end de Pâques en famille a sans aucun doute été marqué par les discussions politiques. D'après le sondage Elabe pour L 'Express et BFMTV , il ne s'est pas effondré.

Le journaliste assume d’aller loin dans ses propos

Regrette-t-il certains de ses propos ? "Honnêtement non", répond le chroniqueur de L’Express. "Si on est incisif, ça provoque des réactions, on peut colorer son avis, on peut réfléchir soi-même, on bouscule un peu le débat donc on a été utile", continue le journaliste. "Il ne faut pas être insultant, il ne faut pas être blessant, mais il faut être incisif et parfois un peu provocateur", admet toutefois Christophe Barbier. Pour lui, ses éditos sont avant tout là pour ouvrir le débat et pour que les Français se posent les bonnes questions, notamment avant une élection.

VIDEO - Emmanuel Macron, le "pire DRH de la Ve République", selon Christophe Barbier .
Emmanuel Macron aurait-il du mal à s'entourer ? Invité dans C à vous ce lundi 11 novembre, Christophe Barbier est revenu sur les recrutements d'Emmanuel Macron à l'Elysée qu'il juge "calamiteux".Considérant Emmanuel Macron comme le "pire directeur des ressources humaines de la Ve République", Christophe Barbier a lâché : "Il ne sait pas recruter, il ne sait pas virer". Une pique visant notamment l'affaire Benalla où "les derniers responsables partent en janvier-février". "Il a fallu attendre un an pour qu'on ait un nouvel organigramme de l'Elysée", s'indigne-t-il, et ajoute : "aucune entreprise au monde ne peut supporter pareil procrastination".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!