•   
  •   

Culture Irène Frain : retour à Lorient, socle de son "tropisme indien"

21:20  21 octobre  2019
21:20  21 octobre  2019 Source:   francetvinfo.fr

Procès Mediator : "Une histoire de fou, une histoire d’argent, une histoire de crime industriel", dénonce Irène Frachon

  Procès Mediator : La pneumologue qui a, la première, dénoncé les effets mortels du Mediator attend beaucoup du procès qui s’ouvre lundi à Paris. Elle affirme sur Europe 1 que la justice doit faire un exemple pour changer les mentalités. "Je me pince tous les jours". Quand en 2007, Irène Frachon, pneumologue à Brest, commence à faire un lien entre certains décès et la prise de Mediator, elle ne s’imagine pas que douze ans plus tard, elle serait sur le point d’assister au procès de l’un des plus grands scandales sanitaires que la France a connu. Au total, près de 2.

Un mois après la sortie de son nouveau roman "Je te suivrai en Sibérie" (éditions Paulsen), Irène Frain revient à Lorient point de départ de son envol.

  Irène Frain : retour à Lorient, socle de son © Fournis par France Télévisions

Irène Frain a la Bretagne au coeur. Née à Lorient, cette grande voyageuse aime à revenir où tout a commencé où son goût pour l'Asie est venu de cet ancien port de la Compagnie des Indes. La romancière aime arpenter le rivage de l'Armor Plage et profiter des embruns venus du large. "Je retrouve ici l'enfance, le sable un peu grumeleux et surtout les rêveries dans les vagues.."

C'était un monde facilement enchanté parce que les plaisirs étaient rares dans les milieux populaires. On n'était pas du tout blasés donc on pouvait créer de l'imaginaire avec n'importe quoi

Lorient s'envole en tête du classement

  Lorient s'envole en tête du classement FOOTBALL-LIGUE-2:Lorient s'envole en tête du classementpar Donovan Dozon (iDalgo)

Irène Frain

Rêveries d'ailleurs

Dans son enfance, le "rêve ultime" d'Irène Frain c'était une petite île posée dans la rade de Lorient qu'elle rêvait d'atteindre à la nage. "Un ailleurs avec un grand A". La romancière a couché sur le papier une partie de son enfance bretonne dans La maison de la source en 2000 et La côte d'amour en 2001.

Les souvenirs se ramassent à la pelle. Surtout les souvenirs gourmands du cornet de glace à la vanille acheté devant l'église Notre Dame de l'Armor, la sainte patronne des marins de la rade de Lorient. Ou encore les crêpes du jeudi faites par sa mère et dégustées dans une épicerie voisine.

Le tropisme indien

Souvenirs aussi de cette exposition sur le site militaire de l'Enclos du Port, haut lieu de la Compagnie des Indes au 17ème siècle. Une visite qui l'a marquée.

Ligue 2 : Lorient assure, Le Havre cale

  Ligue 2 : Lorient assure, Le Havre cale Retrouvez tous les résultats de la première partie de la 9ème journée de Ligue 2, ce vendredi. © GETTY Lorient poursuit son cavalier seul en tête de la Ligue 2. Le club breton était en déplacement à Chambly, ce vendredi, et a su forcer le verrou du promu pour signer un précieux succès et conforter sa première place (1-0). Wissa, déjà buteur la semaine passée, a encore endossé le costume du sauveur. Ajaccio nouveau dauphin C'est une excellente opération pour les Merlus puisque leur dauphin, Le Havre, a été surpris sur sa pelouse par Châteauroux (0-1).

J'ai vu les Indes à travers ce que ma mère disait. Pour moi elles étaient violettes, somptueuses et dorées. Il en a résulté mon tropisme indien

Irène Frain

Ce n'est donc pas un hasard si c'est son premier livre, un ouvrage historique, Quand les Bretons peuplaient les mers paru en 1979, qui a fait connaître Irène Frain au public

Depuis, la romancière éprouve "un attachement viscéral à Lorient". Revenir ici c'est revenir sur ses fondations, dans ce port siège de ses premières émotions, de ses premiers rêves : "Toute sa vie, l'aliment d'un écrivain, c'est ses émotions premières, ses rêves d'enfance. Pour moi c'est une colonne vertébrale".

Irène Frain, "Je te suivrai en Sibérie" (Editions Paulsen) sorti le 19 septembre

Lorient : pour venger sa mère, un jeune homme poignarde à mort son ex-beau-père .
Un jeune homme de 19 ans vient d’être mis en examen et écroué à Lorient (Morbihan). Ce qu’on lui reproche ? Avoir poignardé à mort samedi soir l’ancien compagnon de sa mère, âgé de 50 ans. Ce soir-là, vers 21h30, selon le récit du Télégramme, le Lorientais grimpe au 7e étage d’une tour du quartier populaire de Kervénanec et fait irruption dans un appartement où la victime passe la soirée. Le jeune homme inflige cinq coups de couteau au quinquagénaire.Les enquêteurs ne mettent qu’un peu plus d’un jour à mettre la main sur l’auteur présumé. Le lundi matin, à 9h30, l’adolescent est interpellé chez une amie à Lorient, relate le quotidien.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!