•   
  •   

Culture Lubrizol : trois questions sur l'évacuation des 160 fûts endommagés

12:30  22 octobre  2019
12:30  22 octobre  2019 Source:   msn.com

Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : le gouvernement promet une « transparence complète et totale »

  Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : le gouvernement promet une « transparence complète et totale » « L’engagement du gouvernement est de répondre à toutes les questions et de faire la transparence totale », a assuré le Premier ministre, lors d’un déplacement. « Pour faire face à l’inquiétude légitime des populations, il n’y a qu’une solution : le sérieux et la transparence complète et totale », a-t-il ajouté lors d’un déplacement à l’université d’été du MoDem dans le Morbihan, alors que les critiques accusant les autorités d’un manque de transparence se sont multipliées ces derniers jours.

L'opération concernant 160 fûts contenant un produit potentiellement dangereux va durer deux mois et pourrait permettre de mettre fin aux odeurs qui persistent.

Les fûts endommagés sur le site Lubrizol, à Rouen, le 11 octobre 2019 © afp.com/Lou BENOIST Les fûts endommagés sur le site Lubrizol, à Rouen, le 11 octobre 2019

Près d'un mois après l'incendie qui a frappé l'usine de Lubrizol à Rouen, une première étape dans la dépollution du site va débuter ce mardi, avec l'évacuation de 160 fûts endommagés par l'explosion et contenant un produit potentiellement dangereux.

Pour ne pas gêner la population, qui a manifesté de vives inquiétudes sur de possibles conséquences sanitaires après cet accident, l'opération ne sera menée qu'en journée et hors week-end. Avec un protocole bien précis.

Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : Le gouvernement va demander des contrôles supplémentaires aux sites Seveso

  Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : Le gouvernement va demander des contrôles supplémentaires aux sites Seveso Ces contrôles visent à vérifier que les installations sont en sécurité et conformes aux normes en vigueur © BEAUFILS/SIPA Plus de 5.000 tonnes de produits ont brûlé dans l’incendie de l'usine Lubrizol à Rouen, jeudi dernier. SECURITE - Ces contrôles visent à vérifier que les installations sont en sécurité et c Le gouvernement va demander aux usines dites «Seveso », c’est-à-dire potentiellement à risques industriels, des « contrôles de sécurité » supplémentaires après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen dans lequel plus de 5.

Comment va se dérouler l'évacuation?

C'est une opération très délicate qui va durer deux mois, selon la préfecture de Seine-Maritime. En amont, un "équipement provisoire de confinement de 1000 m2 en dépression d'air" a été construit afin de "recouvrir entièrement la zone des fûts", explique-t-elle.

"L'air capté dans cette structure fait l'objet d'un traitement d'odeur. Le procédé technique mis en place repose sur trois barrières de sécurité: une première enveloppe étanche, une deuxième enveloppe à l'intérieur, faisant office de sas, et des brumisateurs internes et externes afin de neutraliser les éventuelles odeurs", précise la préfecture, ajoutant que dans ce "dispositif étanche et pressurisé, un robot commandé à distance par du personnel qualifié manipulera chacun des fûts pour une neutralisation sur place".

A Rouen, l’entreprise mitoyenne de l’usine Lubrizol aurait dû être davantage surveillée

  A Rouen, l’entreprise mitoyenne de l’usine Lubrizol aurait dû être davantage surveillée « Une surveillance aussi allégée est inacceptable », s’étrangle dans le « Monde » Jacky Bonnemains, président de Robin des Bois.De son coté, dans un entretien accordé samedi à « Paris-Normandie », le directeur général de Normandie Logistique Christian Boulocher avait simplement indiqué qu’« aucun indice ne nous permet de penser que » l’incendie « puisse être parti de chez nous ».

LIRE AUSSI>> Comment va être dépollué le site de Lubrizol ?

En effet, ce ne sont pas des hommes qui seront chargés de manipuler les barils endommagés mais bien un robot. Ce dernier "triera, traitera et neutralisera les matières pour préparer leur évacuation", détaille l'État. Les fûts vidés seront ensuite transportés dans des bennes étanches par voie routière dans des camions-citernes.

L'opération est-elle dangereuse?

La préfecture ne se prononce pas sur ce point mais précise que la substance contenue dans les 160 fûts, si elle est chauffée, peut donner lieu à des émanations de sulfure d'hydrogène (H2S), un gaz "extrêmement dangereux", mais aussi de Mercaptan, un gaz "très incommodant". L'opération ne sera menée qu'en journée et hors week-end.

Cela va-t-il permettre de mettre fin aux odeurs nauséabondes?

C'est l'un des objectifs de l'évacuation des fûts qui pourraient être, en partie, responsable de ces mauvaises odeurs comme l'expliquait le préfet de Seine-Maritime, Pierre-André Durand, le 1er octobre sur BFMTV. Selon lui, ces barils constituent l'une des "deux sources" de ces relents, de même que "des nappes résiduelles d'hydrocarbures", malgré la mise en place de "brumisateurs avec diffusion de produits neutralisants d'odeurs pour diminuer les possibles nuisances olfactives".

En effet, selon le directeur régional de l'Environnement, Patrick Berg, les odeurs émanent d'une "bouillasse" au pied du hangar 2 et d'un "magma sec" et de "poches humides" dans le hangar 3. À ce sujet, le préfet de Normandie Pierre-André Durand a annoncé vendredi, lors d'une conférence de presse, avoir adressé à Normandie Logistique "un projet d'arrêté de mise en demeure pour la cessation des odeurs".

Un mois après l'incendie, Lubrizol espère redémarrer l'usine "aussi vite que possible" .
L'entreprise ne reconstruira pas pour autant les lieux de stockage qui ont brûlé, a précisé le PDG de Lubrizol Corporation. © afp.com/LOU BENOIST Un mois après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen, le PDG de Lubrizol Corporation a annoncé son souhait de redémarrer le site Un mois après l'incendie de son usine à Rouen, Lubrizol espère redémarrer le site "aussi rapidement que possible", a annoncé ce vendredi son PDG Éric Schnur. Le président a néanmoins précisé que les lieux de stockage ayant brûlé ne seraient pas reconstruits.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!