•   
  •   

Culture Violences conjugales : Marie S’Infiltre à la marche, elle répond au tollé

14:30  25 novembre  2019
14:30  25 novembre  2019 Source:   non-stop-people.com

Violences sexistes et sexuelles : une marche pour "que l'Élysée annonce du lourd"

  Violences sexistes et sexuelles : une marche pour Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues samedi, à l'occasion d'une marche contre les violences sexuelles et sexistes, organisée à deux jours de la fin du Grenelle contre les violences conjugales. Pour certain(e)s manifestant(e)s, il s'agira d'une première."Nous, on voulait déjà un Grenelle sur toutes les violences sexistes et sexuelles. Les premières mesures qui nous ont été annoncées étaient quand même un petit empilement de mesurettes", tacle sur Europe 1 Pauline Baron, coordinatrice du collectif Nous Toutes, organisateur de la marche. "Plus on sera de monde dans la rue, plus on pourra faire pression et plus ils seront obligés de se réunir à Matignon.

NOUS TOUTES - Marie s ’ infiltre a -t- elle fait preuve de mauvais goût? La performance, publiée sur les réseaux sociaux de la comédienne samedi, la montre dans le cortège parisien de la marche organisée notamment à l ’appel du collectif féministe #NousToutes, à deux jours de la fin du “Grenelle”

NOUS TOUTES - Marie s ’ infiltre a -t- elle fait preuve de mauvais goût? L ’humoriste, spécialiste des happenings, a dû s’expliquer après avoir fait l ’objet de nombreuses critiques pour une performance réalisée et filmée lors de la grande marche contre.

Son passage n’a pas fait rire grand monde. Samedi 23 novembre, Marie S’infiltre a fait une apparition surprise à la marche contre les violences faites aux femmes, suscitant l’indignation totale de nombreux anonymes. Sur Facebook, dimanche 24 novembre, elle a répondu aux critiques. Non Stop People vous en dit plus.

Violences conjugales : Marie S’Infiltre à la marche, elle répond au tollé © maxppp Violences conjugales : Marie S’Infiltre à la marche, elle répond au tollé

Elle s’infiltre partout, surtout là où on ne l’attend pas. Après le défilé Chanel – dont elle avait été éjectée de façon peu cérémonieuse par Gigi Hadid – Marie S’Infiltre était de passage à la marche contre les violences conjugales et sexuelles à Paris, samedi 23 novembre. Une apparition très remarquée, puisque Marie Benoliel de son vrai nom n’était pas seule. La jeune femme était accompagnée de deux hommes, torses nus, qu’elle tenait en laisse. Ces derniers étaient maquillés, faisant croire qu’ils avaient été victimes de coups. Un parallèle entre violences faites aux femmes et BDSM selon de nombreux anonymes qui l'ont déploré. "Représenter une domination de la femme sur l’homme dans un mouvement qui revendique l’égalité des sexes. Faire le buzz sur des meurtres pour vendre des places de son spectacle. Marie S’Infiltre, déchet de l’humanité", "je ne veux plus entendre parler de Marie S’Infiltre. Elle est dénuée de décence et elle est prête à tout pour un peu d’attention", ont vociféré plusieurs internautes.

Marche contre les violences faites aux femmes : "On attend des mesures fortes"

  Marche contre les violences faites aux femmes : Invitée de la matinale du week-end d'Europe 1 à quelques heures d'une nouvelle marche contre les violences sexistes et sexuelles, la directrice générale de la Fédération Nationale Solidarité Femmes affirme "cette situation intolérable concerne tout le monde, les hommes comme les femmes", alors que l'année 2019 compte d'ores et déjà plus de féminicides que 2018. "Il faut manifester parce que les violences à l'encontre des femmes sont très importantes en France".

49 000 personnes ont pris part à la marche contre les violences faites aux femmes à Paris, à Parmi elles , des victimes de violences conjugales et des familles de femmes tuées par leur conjoint LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES - Продолжительность: 3:08 Marie S ’ Infiltre 22 437 просмотров.

🗣@MLP_officiel sur la marche #NousToutes contre les violences conjugales Celle-ci avait notamment appelé dans une tribune dans Mediapart à marcher contre l ’islamophobie, faisant valoir que «chaque femme a le droit fondamental de vivre en sécurité, quelle que soit sa religion, son âge, son

Marie S’Infiltre, victime d’une "chasse aux sorcières" ?

Accablée par les critiques, Marie S’Infiltre a répondu à ses détracteurs sur son compte Facebook, dimanche 24 novembre. Elle dénonce d’abord une "chasse aux sorcières". "Faites de moi votre bouc émissaire, j’adore! Et je veux bien finir en méchoui pour la cause", a-t-elle poursuivi. Avant de justifier ses apparitions, de plus en plus déplorées. "L’objectif poursuivi par chacune de mes performances ? Bousculer, transgresser les codes, montrer l’absurdité de notre réalité, remettre en question la pensée dominante et permettre l’irruption du rire là où on ne l’attend pas. Là où on ne le veut plus", explique-t-elle. Et d’ajouter : "Non je ne me moque pas des personnes qui vivent des drames, je ne jouis de la méchanceté, non je ne caricature pas les femmes qui meurent sous les coups de leur conjoints. Je prends juste un sujet et je le montre différemment, avec un autre ton, un regard différent".

Selena Gomez, Taylor Swift, Camila Cabello : les meilleurs looks des American Music Awards

  Selena Gomez, Taylor Swift, Camila Cabello : les meilleurs looks des American Music Awards Les plus grands noms de la musique américaine et internationale étaient réunis, dimanche soir, à Los Angeles, pour la cérémonie des American Music Awards. L’occasion de récompenser les artistes de l’année. Et en 2019, c’est la chanteuse Taylor Swift qui a brillé, puisqu’elle a raflé pas moins de six awards, dont celui de l’artiste de la décennie 2010. L’interprète de « Look what you made me do » a aussi remporté l’American Music Award de l’artiste de l’année, de l’artiste pop rock féminine de l’année, de l’artiste contemporaine de l’année, du clip de l’année et de l’album pop rock de l’année. La chanteuse Billie Eilish a quant à elle été sacrée révélation de l’année, et a reçu l’award de l’artiste rock alternatif de l’année. Le couple préféré du public, Shawn Mendes et Camila Cabello, ont reçu le prix de la collaboration de l’année pour le titre « Senorita ». Et comme toujours, ils ont fait dans la discrétion en arrivant sur le tapis rouge séparément. Beyoncé, que l’on n’a pas vue sur le red carpet, a été sacrée artiste féminine soul et r’n’b de l’année. La cérémonie a récompensé à trois reprises le groupe de K-Pop BTS avec l’award du concert de l’année, de l’artiste social de l’année et du groupe pop rock de l’année. Selena Gomez, Taylor Swift, Christina Aguilera, Heidi Klum, Ciara, Colbie Smulders, Billie Eilish, Camila Cabello… Toutes ont rivalisé d’élégance pour cette soirée exceptionnelle. La preuve avec les meilleurs looks des stars sur le tapis rouge des American Music Awards.

La dernière blague de Marie s ' infiltre ne passe pas. La youtubeuse s'est incrustée à la marche du samedi 23 novembre contre les violences faites aux femmes. Mais son comportement a été vivement critiqué sur le réseau social.

Sur les séquences, l ’humoriste Marie S ’ infiltre tient dans la main un martinet qu’ elle passe à d’autres participantes de la marche . Les hommes dénudés se font ainsi fouetter par plusieurs femmes. La performance a vraisemblablement été organisée suivant l ’idée de la comédienne connue pour ce

Cette apparition est la troisième de Marie S’Infiltre à être déplorée. Avant le défilé Chanel, elle avait rejoint la Pride de Paris en juin 2018, sous l’étiquette de la Manif Pour Tous. Dans une vidéo, elle interrogeait des membres de la communauté LGBTQI+… qui n’avaient fait aucun coming-out auprès de leurs proches. Cette initiative est, encore aujourd’hui, fustigée par les anonymes sur Twitter.

La Grande Darka (C8) : Marie S’infiltre s’explique sur son départ de l’émission .
L'humoriste Marie S'infiltre s'est expliquée sur son départ de l'émission "La Grande Darka" que beaucoup ont attribué à son happening controversé lors de la Marche contre les violences faites aux femmes. © Instagram L'humoriste Marie S'infiltre s'est expliquée sur son départ de l'émission "La Grande Darka" que beaucoup ont attribué à son happening controversé lors de la Marche contre le Marie S'infiltre a-t-elle été évincée de La Grande Darka, où elle participait depuis la rentrée de septembre ? C'est ce qu'assurait une information de Télé Star, confirmée par Jea

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!