•   
  •   

Culture Chiara Ferragni : « Ce documentaire, c’est moi, plus vulnérable et plus réelle que sur les réseaux sociaux »

22:25  27 novembre  2019
22:25  27 novembre  2019 Source:   elle.fr

Agathe Auproux : Inquiétude suite à son mystérieux retrait des réseaux sociaux

  Agathe Auproux : Inquiétude suite à son mystérieux retrait des réseaux sociaux Le mystère et l'inquiétude plane autour d'Agathe Auproux qui, depuis le 7 novembre 2019 au soir, s'est retirée des réseaux sociaux sans donner d'explication.Mais que se passe-t-il autour d'Agathe Auproux ? Très présente sur les réseaux sociaux et notamment par le biais de son compte Instagram grâce auquel la chroniqueuse de "Touche pas à mon poste!" est largement suivie avec plus de 740 000 abonnés, Agathe Auproux se fait porter disparue depuis ces dernières heures, ce qui ne manque pas de susciter l'inquiétude auprès de ses fidèles.

  Chiara Ferragni : « Ce documentaire, c’est moi, plus vulnérable et plus réelle que sur les réseaux sociaux » © Amazon

ELLE. Vous documentez votre vie sur les réseaux sociaux chaque jour. Pourquoi ce film ?

Chiara Ferragni. On me demandait souvent l’origine du succès, quelle était mon histoire. J’ai voulu un documentaire qui parle aussi bien de ma vie personnelle que de mon business. Pour en montrer plus que ce que je poste.

ELLE. Vous pouvez contrôler votre image sur les réseaux sociaux, mais pas là.

Chiara Ferragni. J’avais peur de découvrir le résultat, c’est ma vie vue par les yeux de quelqu’un d’autre. Mais c’est une femme qui est derrière la caméra, Elisa Amoruso, une Italienne, elle ne vient pas de la mode, elle ne connaissait rien à ma vie, c’était intéressant. C’est terrifiant de donner le pouvoir de la narration à quelqu’un d’autre, mais le résultat que l’on voit, c’est bien moi, plus vulnérable et plus réelle que ce que vous voyez sur les réseaux sociaux.

Chiara Parisi, va prendre la direction du centre Pompidou-Metz

  Chiara Parisi, va prendre la direction du centre Pompidou-Metz L'Italienne Chiara Parisi va prendre la tête du Centre Pompidou-Metz en remplacement de Emma Lavigne, partie diriger le Palais de Tokyo, à Paris. © Fournis par France Télévisions Actuellement curatrice à la Villa Médicis à Rome, ville où elle a vu le jour en 1970, Chiara Parisi va prendre la direction du Centre Pompidou-Metz pour un mandat de trois ans a annoncé lundi 11 novembre Metz-Métropole, membre du conseil d'administration du musée.3,6 millions de visiteurs.

ELLE. Vous ressentez la pression d’être parfaite ?

Chiara Ferragni. A mes débuts, quand j’essayais de me faire un nom, j’avais peur de ce que les gens pensaient de moi, je me demandais si j’allais compter dans la mode, je ne savais pas quoi faire de ma vie, je me mettais la pression. Et puis, j’ai atteint un point où je ne veux plus me soucier de ce que l’on pense de moi, et ça m’a changé la vie. Je n’ai pas besoin d’être parfaite, c’est bien de montrer ses défauts. J’aime mon métier, mais ce n’est pas grave de se sentir triste ou de faire des erreurs.

ELLE. Vous le montrez sur les réseaux sociaux ?

Chiara Ferragni. Sur les réseaux, on a l’impression que tout le monde a une vie mieux que la sienne. Mais ce n’est pas vrai, et cela fait du mal, cela vous fait vous sentir triste et seule.

Grégory (Netflix) : une bande-annonce pour la série-documentaire sur l'affaire Villemin (VIDEO)

  Grégory (Netflix) : une bande-annonce pour la série-documentaire sur l'affaire Villemin (VIDEO) Netflix a dévoilé ce mardi 12 novembre la bande-annonce de "Grégory", sa série-documentaire qui porte sur le meurtre du petit garçon en 1984. © Netflix Netflix a dévoilé ce mardi 12 novembre la bande-annonce de "Grégory", sa série-documentaire qui porte sur le me En avril 2018, Netflix avait annoncé qu'une série-documentaire sur l'affaire Grégory était en préparation. Un an et demi plus tard, soit ce mardi 12 novembre, la bande-annonce de ce projet a été dévoilée sur les réseaux sociaux, avec une date de diffusion.

Chiara-Ferragni_Unposted-Scene_08 © Fournis par ELLE Chiara-Ferragni_Unposted-Scene_08

ELLE. Dans le film, vous dites qu’en tant que femme, vous avez senti l’obligation de travailler plus.

Chiara Ferragni. On se met plus de barrières. Quand on a du succès, on a l’impression qu’on ne le mérite pas. J’entends une voix qui me disait « Tu ne le mérites pas, tu n’es pas une experte en mode ». Alors qu’on attend des hommes qu’ils aient du succès. Les femmes doivent se battre contre les stéréotypes et montrer qu’elles sont aussi puissantes que les hommes.

ELLE. Vous avez le monde à vos pieds aujourd’hui, il vous arrive encore de douter ?

Chiara Ferragni. Tout le temps ! A chaque nouvelle aventure, comme pour ce documentaire. On ne sait jamais ce qui va arriver, les gens peuvent détester. Au printemps, je vais participer à une émission, « Making the cocktail », je serai juge aux côtés de Naomi Campbell et Heidi Klum. C’est nouveau, ça me fait peur, mais c’est génial. C’est une nouvelle expérience. On ne peut pas réussir tout le temps. Ce n’est pas grave de faire des erreurs, ce qui est grave c’est de ne rien faire.

Grégory (Netflix) : une bande-annonce pour la série-documentaire sur l'affaire Villemin (VIDEO)

  Grégory (Netflix) : une bande-annonce pour la série-documentaire sur l'affaire Villemin (VIDEO) Lundi 11 novembre, dix enfants atteints d’un cancer se sont rendus à Clairefontaine pour rencontrer les joueurs de l’Equipe de France de football : Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Clément Lenglet… Un projet rendu possible grâce à la ténacité d’Emilie Horemans.

ELLE. Vous avez peur d’être une mauvaise mère ?

Chiara Ferragni. Je ne me sens pas coupable, mais j’ai ce sentiment qu’ont beaucoup de mères qui travaillent. C’est dur, je voyage beaucoup, mon fils me manque, je rate des moments précieux, mais au fond de moi, je sais que c’est le bon choix pour moi mais aussi pour ma famille et mon fils. Il faut faire des compromis. Je ne serais pas complètement heureuse si j’arrêtais de travailler, et avec mon travail je voyage. Je le montre à mes followers, aux femmes qui travaillent, qu’on ne doit pas se sentir coupables.

ELLE. Dans le film, votre mari, Feder, vous propose de passer une année sabbatique.

Chiara Ferragni. Je pense que je ne pourrais jamais vraiment me déconnecter. J’adore l’énergie que je reçois des réseaux sociaux. Poster, susciter des réactions, discuter. Parfois, je peux ne rien poster pendant deux jours, et ce n’est pas grave. Mais je n’imagine pas ne pas regarder mon téléphone pendant plus d’une journée. Mais ne jamais dire jamais ! Pour moi, poster, ce n’est pas un travail, j’aime partager, ça m’amuse, et c’est devenu mon travail, donc c’est parfait !

Chiara Parisi nommée directrice du Centre Pompidou-Metz .
L'Italienne Chiara Parisi a été nommée jeudi pour cinq ans à la tête du Centre Pompidou-Metz, qui s'apprête à fêter ses dix ans, a annoncé l'institution dans un communiqué. Nommée par le président du Centre Pompidou Serge Lasvignes, sur proposition du conseil d'adminitration du Pompidou-Metz, Chiara Parisi prendra ses fonctions de directrice le 2 décembre 2019. Elle succède à ce poste à Emma Lavigne, nommée présidente du Palais de Tokyo en septembre 2019.Depuis le départ de Mme Lavigne, l'intérim à la tête de l'antenne décentralisée du Centre Pompidou de Paris était assuré par le responsable du pôle programmation, Jean-Marie Gallais.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!