•   
  •   

Culture "Les Châtiments" à l'opéra de Dijon : plongée musicale dans l'univers de Kafka

14:05  13 février  2020
14:05  13 février  2020 Source:   francetvinfo.fr

Au Musée d'Orsay, l'exposition "Degas à l'Opéra" tire sa révérence avec le chanteur italien Massimo Mannarino

  Au Musée d'Orsay, l'exposition L'exposition, qui a attiré près de 530 000 visteurs, s'achève dimanche 19 janvier. Cinq mille visiteurs ont participé à la "Curieuse nocturne" musicale du jeudi 16 janvier. © Fournis par Franceinfo C'était soir de fête, hier, au Musée d'Orsay. Pour marquer les derniers jours de l'exposition Degas à l'Opéra, les 5000 visiteurs on eu droit à une déambulation en musique, sur les chansons d'une des stars de la scène pop italienne, Alessandro Mannarino.Pour sa première en France, Alessandro Mannarino n'a pas fait vibrer le Zénith ou l'Accor Arena, mais le Musée d'Orsay.

*solistes du chœur de L ’ opéra de dijon . La Trilogie des Châtiments : c’est sous ce titre que Kafka avait souhaité réunir trois des textes publiés de son vivant, qui sont restés des moments-clés de son œuvre et représentent chacun une troublante anticipation de questions actuelles : Le Verdict, La

Le Chœur de l ’ Opéra de Dijon . David Grimal & Les Dissonances. Saison 19|20 - consultez la brochure en ligne. Les Châtiments - Février 2020.

David Lescot à la mise en scène et Emilio Pomarico à la direction musicale signent cette création mondiale à Dijon.

  © Fournis par Franceinfo

L'Opéra de Dijon s'offre une création mondiale avec un opéra contemporain qui nous plonge dans l'univers de Franz Kafka. C'est le compositeur Brice Pauset qui met en musique les textes de l'écrivain germano-tchèque. David Lescot signe la mise en scène sous la direction muiscale d'Emilio Pomarico.

Faire des trois textes-clés de Kafka, Le Verdict, La Métamorphose et La Colonie pénitentiaire, un opéra ressemblait fort à un véritable défi. Il a été confié au compositeur bisontin Brice Pauset. Une création mondiale exigeante et parfois ardue dont le baryton d'origine américaine, Bruce Boxer, tient le rôle principal.

"Porgy and Bess" comme à New York

  169 cinéma français vont retransmettre l'opéra "Porgy and Bess", samedi 1er février.Samedi 1er février, dans 169 cinémas en France, quelque 30.000 spectateurs seront à l'unisson face à l'événement de l'hiver au Metropolitan Opera de New York : Porgy and Bess, le célèbre opéra de George Gershwin. "En tout, ils devraient être 350.000 dans le monde", estime Peter Gelb, le directeur du Met.

Les 12, 14 et 16 février 2020, l ' Opéra de Dijon lèvera le voile sur sa nouvelle création " Les Châtiments ". Cet opéra a été composé par l'artiste associé

La création de l ' opéra Les Châtiments a nécessité trois ans de travail au compositeur Brice Pauset et près de deux ans du metteur en scène David Lescot. Depuis janvier, les quatre comédiens, les solistes de l ' Opéra de Dijon et les 63 musiciens de l'Orchestre Dijon Bourgogne répètent cette

Il a fallu un an pour monter cet opéra. David Lescot en assure la mise en scène. Il revient sur le processus de création : "La musique on ne la connaît pas, on la découvre au moment où on commence les répétitions". Ce saut dans l'inconnu a été compensé par les caractéristiques même de l'écriture kafkaïenne.

Kafka c'est très imagé, très précis et très concret... très adapté pour le théâtre.

David Lescot

metteur en scène

Temps fort de l'oeuvre : La Métamorphose qui voit un homme se réveiller un matin transformé en monstre. Une métamorphose habilement soulignée par la musique de Brice Pauset. Le compositeur a choisi d'adjoindre pour cette partie de l'oeuvre un ensemble madrigalesque à six voix, en complément de l'orchestre de Dijon.

Les Châtiments à l'opéra de Dijon les 14 et 16 février 2020

Embarquez pour un "Tour du monde en 80 jours" version comédie musicale au théâtre Mogador .
Jules Verne en version musical, avec dans le rôle de Passepartout le comédien Guillaume Sentou, Molière de la révélation masculine en 2017 pour son rôle dans "Edmond"Jules Verne ne l'avait sans doute pas imaginé mais son Tour du monde en 80 jours peut se faire en chantant et en dansant. Jusqu'au 26 avril, le théâtre Mogador embarque le public pour une version comédie musicale du voyage autour de la planète de Phileas Fogg et de son domestique français Passepartout interprété par le comédien Guillaume Sentou.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 17
C'est intéressant!