•   
  •   

Culture À Hong Kong, les masques contre le coronavirus aggravent la pollution

19:00  12 mars  2020
19:00  12 mars  2020 Source:   msn.com

Coronavirus: des pays rapatrient leurs citoyens confinés sur le Diamond Princess

  Coronavirus: des pays rapatrient leurs citoyens confinés sur le Diamond Princess Inquiets de la croissance rapide du nombre de cas de nouveau coronavirus recensés sur le paquebot de croisière Diamond Princess en quarantaine près de Yokohama (banlieue de Tokyo), plusieurs pays ont décidé ce week-end d'évacuer rapidement leurs ressortissants.Quelque 355 cas ont été comptabilisés dimanche matin sur ce navire. C'est 70 de plus que samedi, jour où 67 nouveaux cas avaient été confirmés.Mais les 3.711 personnes à bord n'ont pas encore toutes subi les examens permettant d'établir leur éventuelle contamination."Jusqu'à présent, nous avons effectué des tests sur un total de 1.

De longues files d'attente se forment devant plusieurs pharmacies de Hong Kong , dont les habitants, traumatisés par le souvenir de l'épidémie de Sras en

Infos >. No Comment >. Coronavirus : ruée sur les masques à Hong Kong . De longues files d'habitants - traumatisés par le souvenir de l'épidémie de Sras qui avait fait 299 morts en 2003 - se forment devant plusieurs pharmacies de Hong Kong depuis quelques jours.

  À Hong Kong, les masques contre le coronavirus aggravent la pollution © Fournis par Vanity Fair

Afin de limiter la propagation du coronavirus, le port du masque anti-projections buccales et nasales s'est largement répandu dans le monde et surtout en Chine, point de départ de la pandémie. À Hong Kong, le décès de la première victime du virus le 4 février dernier avait provoqué la ruée de la population vers les magasins de la ville pour se procurer plusieurs boîtes de masques, entraînant une pénurie de ces dispositifs médicaux.

Mais cette surconsommation, couplée à un traitement des déchets peu scrupuleux, menace maintenant les écosystèmes des plages de Hong Kong. À la fin du mois de février, plusieurs groupes environnementaux présents en Chine ont alerté sur les dangers de la propagation de déchets potentiellement contaminés par le Covid-19.

Coronavirus: au moins 40 Américains infectés sur le paquebot au large du Japon

  Coronavirus: au moins 40 Américains infectés sur le paquebot au large du Japon Les États-Unis, Hong Kong et le Canada ont annoncé leur intention de rapatrier leurs ressortissants à bord de ce navire en quarantaine depuis le 5 février. © CHARLY TRIBALLEAU / AFP Les passagers de ce paquebot de croisière y sont bloqués depuis le 5 février dernier. Ils sont au moins une quarantaine d'Américains à avoir été infectés par le nouveau coronavirus à bord du paquebot Diamond Princess, qui se trouve en quarantaine au large du Japon, ont annoncé ce dimanche les autorités américaines.

La crise du coronavirus a fourni au camp antigouvernemental l’occasion de prouver sa résistance. Il est seul, silencieux et planté sur un trottoir avec un drapeau « Hong Kong , révolution de notre temps ». Cette silhouette isolée, loin des foules monstres qui ont battu le pavé des mois durant dans la région

Implantée à Hong - Kong , la Cathay Pacific réduit jusqu’au 28 mars 90 % ses liaisons avec la Chine et de 40 % ses liaisons avec le reste du monde. Les vols entre Paris et Hong - Kong sont maintenus. En raison de la chute de son activité, Cathay Pacific a demandé à 27.000 employés de prendre un congé

« Voilà seulement six ou huit semaines que nous portons un masque en grand nombre et nous en voyons déjà les effets sur l’environnement. » a déclaré à ReutersGary Stokes fondateur de l’ONG Oceans Asia.

L’activiste marin a révélé avoir ramassé plus de « 70 masques usagés » sur une plage des îles Soko, au large de Hong Kong, avant d'en retrouver « plus d’une trentaine » à son retour une semaine plus tard.

Composés en grande partie de plastique à base de polypropylène, polymère prisé des constructeurs automobiles pour sa résistance, ces masques mettent plusieurs siècles à se décomposer dans la nature.

Cinq millions de masques livrés par le ministère des Armées .
Les masques seront mis à la disposition du ministère de la Solidarité et de la Santé. Les masques appartenant à des stocks de l’armée seront mis à la disposition du ministère de la Solidarité et de la Santé, précise-t-elle dans un tweet accompagné de photos de ces stocks. « Chaque effort compte », ajoute-t-elle.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 6
C'est intéressant!