•   
  •   

Culture TPMP : Benjamin Castaldi pousse un coup de gueule contre Michel Cymes (Vidéo)

22:55  25 mars  2020
22:55  25 mars  2020 Source:   msn.com

Coronavirus - Michel Cymes : son coup de gueule contre Nicolas Dupont-Aignan

  Coronavirus - Michel Cymes : son coup de gueule contre Nicolas Dupont-Aignan Alors que de plus en plus de personnes sont touchées par l'épidémie de coronavirus, Michel Cymes a tenu une chronique sur RTL mardi 10 mars dans laquelle il dénonce le comportement de Nicolas Dupont-Aignan face au covid-19. © maxppp Coronavirus - Michel Cymes : son coup de gueule contre Nicolas Dupont-Aignan Alors que les rassemblements de plus de 1000 personnes sont interdits et que l'on a appris la contamination du ministre de la culture, le coronavirus est plus que jamais sur toutes les lèvres.

TPMP : Benjamin Castaldi a-t-il le melon ? L'étonnante révélation sur son domicile (vidéo) © Non Stop Zapping TPMP : Benjamin Castaldi a-t-il le melon ? L'étonnante révélation sur son domicile (vidéo)

Michel Cymes ne fait pas l’unanimité. Depuis le début de la pandémie du coronavirus, l’ORL a troqué sa tenue d'animateur pour retrouver sa blouse blanche. S’il n’est pas de retour dans les hôpitaux ou dans son cabinet pour retrouver ses patients, c’est en tant que médecin qu’il fait la tournée des plateaux de télévision pour sensibiliser les Français au virus et aux mesures de sécurité. Une médiatisation qui en agace plus d’un. Parmi eux, Benjamin Castaldi s’est offusqué de le découvrir en couverture du dernier numéro de Paris Match.

Coronavirus : Michel Cymes pousse un coup de gueule contre les comportements irresponsables des Français (VIDEO)

  Coronavirus : Michel Cymes pousse un coup de gueule contre les comportements irresponsables des Français (VIDEO) La famille Tuche reviendra dans les salles obscures en décembre 2020. Ce quatrième opus se concentrera sur Noël et dénoncera le consumérisme et le e-commerce. Les premiers détails du film ont été dévoilés.

Ce mardi 24 mars, le chroniqueur de Cyril Hanouna a poussé un coup de gueule contre Michel Cymes dans l’émission “Comme chez Baba”. Dévoilant la une du magazine, l’ancien animateur phare de TF1 s'est énervé : “Il se pose en médecin de la nation”. S’il préfère ne pas revenir sur les propos tenus par le médecin au début de l’épidémie qu’il comparait à une grippe, il continue : “Cet article dans lequel on découvre ce qu’il fait, on découvre son vin, son huile… J’ai vraiment un problème avec ce garçon. Honnêtement, j’ai un problème”.

Michel Cymes se “met tout le temps en avant partout”

Selon lui, Michel Cymes se “met tout le temps en avant partout”. Benjamin Castaldi estime qu’il devrait faire un choix entre ses deux casquettes : “Soit il est médecin et il se pose comme tel, soit il est animateur. Il ne peut pas être à cheval sur les deux”. Sur sa lancée, celui qui s’apprête à devenir papa pour la quatrième fois constate : “Un coup, il est médecin. Un coup, il est animateur. Un coup, il donne son avis. Moi, j’ai un vrai problème avec ça. Il donne des leçons”.

Ne comprenant pas "le personnage", il l’invite à s’engager “auprès des autres”, c’est-à-dire de tout le personnel médical qui lutte contre l’épidémie du Covid-19.  Une opinion que semble partager Éric Naulleau : “On nous dit que dans les hôpitaux, ils sont en sous-effectif. On a rappelé la réserve sanitaire, donc des volontaires. Là, on voit un médecin qui est plus souvent à la télé qu’à l'hôpital, ça peut poser problème”.

Christian Quesada condamné : Benjamin Castaldi pousse un gros coup de gueule .
Mercredi 8 avril, le verdict est tombé. Christian Quesada, ancien participant des "12 coups de midi", écope de trois ans de prison ferme. Une décision qui a fait réagir Benjamin Castaldi dans "Ce soir chez Baba".L’affaire Christian Quesada a fait la une pendant de nombreuses semaines. Incontournable de l’émission "Les 12 coups de midi" présentée par Jean-Luc Reichmann sur TF1, il devient rapidement le candidat à avoir remporté le plus de gains. Mais une affaire judiciaire éclate et le chouchou du public est mis en examen en mars 2019 pour "corruption de mineurs" et "détention et diffusion d’images pédopornographiques". Mercredi 8 avril avait lieu son procès.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!