•   
  •   

Culture "Il faut de l'argent" pour relancer le secteur du livre, exhorte Yann Queffélec

22:57  23 mai  2020
22:57  23 mai  2020 Source:   europe1.fr

Yann Queffélec : "Cette période a besoin de maturation avant d'être traitée en littérature"

  Yann Queffélec : Yann Queffélec, navigateur et écrivain récompensé du prix Goncourt en 1985 pour "Les Nosses barbares", était sur Europe 1, dimanche, dans la Voix est livre présentée par Nicolas Carreau. Il y a raconté son confinement et sa passion pour les carnets d'écriture chinois.L'écrivain, qui entame sa journée de travail vers 6 heures du matin chaque jour, constate être plus long à écrire à cause des circonstances sanitaires actuelles. Mais pour lui, quel que soit le contexte, la réussite du temps qu'il alloue à l'écriture dépend grandement du papier sur lequel il écrit.

Alors qu'Emmanuel Macron a annoncé, début mai, une série de mesures visant à soutenir la culture, le secteur de l'édition, durement touché par la crise liée au Covid-19 s'estime lésé. Plus de 600 acteurs du secteur ont signé une tribune publiée samedi, réclamant un plan de relance ambitieux pour la littérature. Parmi les signataires, l'auteur Yann Queffélec a réagi au micro d'Europe 1. © SEBASTIEN BOZON / AFP Alors qu'Emmanuel Macron a annoncé, début mai, une série de mesures visant à soutenir la culture, le secteur de l'édition, durement touché par la crise liée au Covid-19 s'estime lésé. Plus de 600 acteurs du secteur ont signé une tribune publiée samedi, réclamant un plan de relance ambitieux pour la littérature. Parmi les signataires, l'auteur Yann Queffélec a réagi au micro d'Europe 1.

Le secteur de l'édition appelle à l'aide. Dans une tribune publiée dans Le Monde, 625 éditeurs, auteurs et libraires demandent au président Emmanuel Macron d'agir pour sauver la filière, très durement touchée par la crise sanitaire liée au coronavirus. Yann Queffélec, auteur et prix Goncourt 1985 interrogé par Europe 1, fait partie de ceux qui réclament un plan de relance ambitieux avec une aide de plusieurs centaines de millions d'euros.

Kabugo: l'ancien directeur du KCCA FC exhorte Fufa à aider financièrement les clubs

 Kabugo: l'ancien directeur du KCCA FC exhorte Fufa à aider financièrement les clubs © KCCA FC. L'ancien directeur financier du KCCA FC, Julius Kabugo, a exhorté Fufa à aider financièrement les clubs au lieu de réduire le nombre d'équipes de haut niveau. La fédération a proposé une Premier League ougandaise à 12 équipes parmi les 16 actuelles, estimant que cela améliorerait la qualité du jeu dans le pays. Cependant, l'ancien administrateur déclare que le problème réside dans les foires financières des clubs et qu'une fois qu'il aura changé, tout sera en ordre.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation

"La littérature, passée sous silence"

"Il ya des gens qui ont découvert le livre, et le bon livre, à la faveur du confinement", affirme Yann Queffelec. "Donc il est étonnant que, dans son plan de relance de la culture, la littérature ait été passée sous silence", déplore-t-il, évoquant les mesures annoncées par Emmanuel Macron pour relance le secteur de la culture. "La littérature, c'est tout univers professionnel qui est au service du livre et qui se voit mis en panne par le comportement de l’État, actuellement".

En effet, après une tribune cinglante signée par un collectif d'artistes, dont Catherine Deneuve, Omar Sy, ou encore Jean Dujardin, le chef de l'État avait convié, début mai, une douzaine d'entre eux à une visioconférence, avant d'annoncer des mesures pour la culture, et ainsi réparer cet oubli. Fonds d'indemnisation pour le cinéma et les séries, prolongation des droits au chômage des intermittents du spectacle... Emmanuel Macron a annoncé toute une batterie de mesures, mais rien concernant les métiers du livre.

Gouvernement NSW traitant `` injustement avec la brousse ''

 Gouvernement NSW traitant `` injustement avec la brousse '' Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo Le chef du parti des tireurs, pêcheurs et agriculteurs, Robert Borsak, déclare que son parti n'est pas prêt à soutenir le gel des salaires proposé par le gouvernement pour les travailleurs du secteur public. Le Premier ministre de NSW, Gladys Berejiklian, a défendu cette décision qui pourrait voir jusqu'à 400 000 travailleurs publics subir un gel des salaires dans le but de stimuler l'économie au milieu de la crise des coronavirus. M.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Déconfinement : à quoi pourrait ressembler la nouvelle carte présentée le 2 juin ?

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

> Coronavirus : l’Académie française a tranché, il faudra désormais dire "la" Covid-19

> Corrections statistiques, moyennes arrondies... les mesures exceptionnelles du bac 2020

> Anticorps, réinfection, mutation : trois questions sur l'immunité face au coronavirus

> Pourquoi les infirmières françaises sont-elles parmi les plus mal payées d'Europe ?

Redresser le pays économiquement, mais aussi culturellement

"Il faut de l’argent ! Il faut soutenir la librairie, les éditeurs, les écrivains, les médiathèques, les bibliothèques", énumère l'auteur des Noces barbares. "Il faut soutenir la culture de ce pays, soutenir l’idée même que l'on se fait du peuple français à travers sa littérature", poursuit-il. "Il ne suffit pas de redresser économiquement le pays, il faut aussi le redresser sur un plan culturel, sur le plan de sa dignité par la culture, parce que la littérature, c'est aussi la joie de vivre qui est indispensable à l’avenir".

>> Retrouvez le Grand journal de Wendy Bouchard en replay et en podcast ici

Composite S & P / TSX en baisse en raison de la chute du secteur des matériaux, les actions américaines se sont mélangées .
© Fourni par La Presse Canadienne TORONTO - Le principal indice boursier du Canada a chuté en fin de matinée, car la vigueur du secteur financier n'a pas pu compenser la faiblesse généralisée la Bourse de Toronto dirigée par le secteur des matériaux. L'indice composite S & P / TSX a perdu 139,58 points à 15 008,54. A New York, la moyenne industrielle du Dow Jones est en hausse de 166,69 points à 25 161,80.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!