•   
  •   

Culture Clémentine Sarlat harcelée : trois journalistes licenciés par France Télévisions

12:57  01 août  2020
12:57  01 août  2020 Source:   voici.fr

France Télévisions : Delphine Ernotte garde l’antenne

  France Télévisions : Delphine Ernotte garde l’antenne Le CSA a décidé de reconduire la patronne du groupe France Télévisions pour un deuxième mandat. La présidence de France Télévisions est réputée pour être un poste compliqué, coincé entre le gouvernement, les parlementaires, les salariés, les producteurs… Pourtant, Delphine Ernotte a été reconduite à son poste. Une première dans l’histoire du groupe.À 53 ans, et au terme de cinq ans de mandat, il faut croire que son bilan et ses projets ont convaincu les membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) qui ont annoncé leur choix ce mercredi 22 juillet.

Après les propos de l’ancienne co-présentatrice de Stade 2, Clémentine Sarlat , sur des faits de harcèlement et propos sexistes à son encontre, France Télévisions avait ouvert une enquête en avril dernier. Fin juillet, trois salariés impliqués ont été licenciés .

Clémentine Sarlat , victime de harcèlement moral : trois journalistes de France 2 licenciés Le groupe France Télévisions a annoncé avoir Le groupe France Télévisions a annoncé avoir procédé à trois licenciements au sein de ses services sports, suite aux déclarations de l’ancienne journaliste

Clémentine Sarlat harcelée : trois journalistes licenciés par France Télévisions © Best Image Clémentine Sarlat harcelée : trois journalistes licenciés par France Télévisions

La sentence est tombée. Suite à une enquête interne, France Télévisions a décidé de licencier trois journalistes. Ce coup de balai fait suite aux révélations de Clémentine Sarlat, ancienne journaliste de Stade 2, harcelée lorsqu’elle travaillait pour l’émission de France 2.

Il n’aura fallu que quelques mois à France Télévisions pour désigner les coupables. En avril dernier, dans un entretien au journal L’Équipe, Clémentine Sarlat avait évoqué son calvaire quand elle était en poste sur France 2. Co-présentatrice de Stade 2, la journaliste avait été victime d’un harcèlement moral : « J’allais à Stade 2 en pleurant. Pour la préparation de l’émission, personne ne me parlait. Ils m’avaient mise dans un bureau à part, loin des rédacteurs en chef ». Ce sont aussi des remarques vulgaires que la journaliste sportive âgée de 32 ans a entendues : « Un jour, lors d’un duplex, j’ai entendu dans l’oreillette un homme en régie dire : "Tu crois qu’elle suce elle aussi ?" C’est violent ». Le témoignage choquant de Clémentine Sarlat aura permis de faire bouger les lignes.

Le CSA reconduit Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions

  Le CSA reconduit Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions Préférant Delphine Ernotte à sept autres candidats, les sages du Conseil supérieur de l'audiovisuel ont fait le choix de celle qui connaît bien le groupe, dans un contexte social qui risque de se durcir à la rentrée. Première femme nommée à la présidence des télévisions publiques en 2015, Delphine Ernotte est également la première présidente à être nommée pour un deuxième mandat. Et pourtant, cette ingénieure centralienne de 54 ans a, au départ, beaucoup agacé, bousculé les producteurs et les partenaires sociaux.

Trois salariés de la direction des sports de France Télévisions vont être licenciés après une enquête interne ayant mis en évidence des faits de harcèlement et des propos sexistes, a fait savoir vendredi le groupe audiovisuel, confirmant des informations du journal L’Equipe.

Clémentine Sarlat a vécu un traumatisme lors de son passage au Service des Sports de France Télévisions . Interviewée par le journal "L'Equipe", la journaliste de 32 ans est revenue sur son La journaliste sportive s'est confiée à cœur ouvert au journal L'Equipe lors d'un entretien publié le 4 avril.

France Télévisions n’avait pas tardé à ouvrir une enquête avec un seul mot d’ordre, la « tolérance zéro ». Les conclusions de l’enquête finalisée au mois de juin viennent de tomber. La direction du groupe audiovisuel a décidé de se séparer de trois salariés. Outre ces licenciements, une quatrième personne du service des sports de France Télévisions a reçu un blâme. Les identités des personnes concernées n’ont pas été dévoilées par la direction, qui a souhaité rappeler à L’Équipe que « fidèle à ses valeurs et à ses principes, elle appliquait avec la plus grande rigueur le principe de tolérance zéro face à toute forme de harcèlement, propos sexiste ou discriminatoire. C'est pourquoi l'entreprise a décidé de mettre fin à la collaboration de trois salariés appartenant à la direction des sports. Un quatrième a reçu un blâme ».

Cécile Bois : pourquoi elle a d'abord refusé de jouer dans Meurtres à Sarlat

  Cécile Bois : pourquoi elle a d'abord refusé de jouer dans Meurtres à Sarlat Pour cet épisode périgourdin, la collection Meurtres à… s'offre un duo très savoureux. Comme elle le confiait dans l'interview accordée à Télé-Loisirs, c'est pour le plaisir de pour jouer face à Thierry Godard que Cécile Bois a accepté le rôle. À (re)voir sur France 3 ce vendredi 24 juillet. Un meurtre qui ravive le souvenir de la révolte des Croquants, des arnaques au foie gras, des Anglais qui se sentent comme chez eux dans le fief d'Aliénor d'Aquitaine, des locaux qui ont la religion du ballon ovale… pas un ingrédient ne manque à ce nouvel épisode de Meurtres à… pour exalter les saveurs du Périgord.

Antoine Chuzeville, journaliste aux sports de France TV . «Je suis admiratif de la prise de parole de Clémentine , mais je ne suis A la suite des déclarations de Clémentine Sarlat , ex- journaliste de France Télévisions qui a accusé certains de ses anciens collègues de harcèlement, la société des

Clémentine Sarlat . 19K likes. Journaliste pour France 2 au service des sports. Je viens de prendre connaissance de vos révélations au sujet de votr e vécu au service des sports de France Télévisions . J'avais été très surpris et très déçu de votre disparition des émissions sportives de France Télévision .

115 salariés de France Télévisions interrogés

France Télévisions précise au Parisien que « ces décisions ont été prises suite aux conclusions de l'enquête interne réalisée après un témoignage rendu public ». Une enquête confiée au cabinet Interstys, qui a auditionné 115 personnes entre le 14 et le 30 avril, avant de présenter ses conclusions le 25 juin dernier à la rédaction des sports lors d’une visioconférence. « Le rapport a fait remonter un certain nombre de situations de souffrances », confiait à l’époque Laurent-Éric Le Lay. Le directeur des sports de France Télévisions précisait : « Pour l'instant, je n'ai pas accès à toutes les données, mais s'il doit y avoir des sanctions, il y en aura. On ne va rien laisser passer ! »

Affaire Clémentine Sarlat : Alain Vernon dénonce "un licenciement abusif" .
Alain Vernon compte parmi les trois personnes licenciées dans le cadre de l'enquête sur le harcèlement dont Clémentine Sarlat a été victime quand elle faisait partie de la rédaction des sports de France 2. Il conteste aujourd'hui cette décision et annonce qu'il va saisir les Prud'hommes.Alain Vernon, l'un des journaliste licencié dans le cadre de cette procédure, a témoigné dans les colonnes du Parisien de sa stupéfaction. Ce pilier de Stade 2, qui a passé 38 ans à la rédaction du service des sports de France Télévisions, annonce notamment qu'il va saisir les Prud'hommes pour contester son licenciement. Il se dit "abasourdi" par la décision de la chaîne.

usr: 1
C'est intéressant!