•   
  •   

Culture Juan Carlos : coup d'état, petits arrangements familiaux, bague de fiançailles... sa maîtresse Corinna Zu Sayn-Wittengenstein balance tout !

15:20  17 septembre  2020
15:20  17 septembre  2020 Source:   programme-tv.net

PHOTOS - Exil de Juan Carlos : Felipe et Letizia d'Espagne sauvent les apparences

  PHOTOS - Exil de Juan Carlos : Felipe et Letizia d'Espagne sauvent les apparences Lors d'une visite officielle à Ibiza le 17 août dernier, la reine Letizia et le roi Felipe VI sont apparus plus unis que jamais. Les deux souverains ont ainsi tenté de faire oublier le scandale autour de l'exil de Juan Carlos.Le père de Felipe VI aurait reçu, en août 2008, la somme de 100 millions de dollars de commissions sur un compte suisse au nom d'une fondation panaméenne appartenant à la monarchie d'Arabie Saoudite, alors qu’il était encore roi. Sil n'est pas pour l'instant accusé ou même soupçonné par la justice suisse, son nom apparaît tout de même dans l’enquête conduite à Genève pour "blanchiment aggravé".

Juan Carlos : coup d'état, petits arrangements familiaux, bague de fiançailles... sa maîtresse Corinna Zu Sayn-Wittengenstein balance tout ! © SIPA Juan Carlos : coup d'état, petits arrangements familiaux, bague de fiançailles... sa maîtresse Corinna Zu Sayn-Wittengenstein balance tout !

Impliquée dans l'affaire qui a fait s'exiler l'ancien souverain espagnol, l'aristocrate allemande raconte sa version des faits au sujet de son ancien royal amant.

Dans un entretien accordé ce jeudi 17 septembre à nos confrères de Paris Match, elle a décidé de tout dire. De sauver sa peau et son honneur. Elle ? Corinna Zu Sayn-Wittengenstein. Pour le grand public cette aristocrate allemande était une parfaite inconnue jusqu'à ce que la justice suisse s'intéresse d'un peu plus près aux 100 millions d'euros déposés en 2008 sur un compte genevois de la fondation Lucum, au bénéfice du roi émérite Juan Carlos. Le souverain avait alors expliqué qu'il s'agissait d'un cadeau du roi d'Arabie Saoudite d'alors, Abdallah. et qu'ensuite il avait fait une donation de 65 millions d'euros à Corinna... sa maîtresse entre 2004 et 2009. Pour le procureur suisse en charge de l'affaire, il s'agissait plutôt de pots de vin versés pour le contrat du train à grande vitesse espagnole désormais accessible en Arabie Saoudite. Vous suivez ?

Juan Carlos infidèle à la reine Sofia : cette photo qui l'a trahi

  Juan Carlos infidèle à la reine Sofia : cette photo qui l'a trahi En 2012, une photographie du roi Juan Carlos au Botswana avait créé la polémique en Espagne, et révélait sa liaison avec Corinna Larsen. Son exil a fait la une de la presse espagnole et étrangère. Depuis son départ pour les Emirats arables unis, Juan Carlos, l’ancien roi d’Espagne crée la polémique. Une situation à l’inverse de son épouse, Sofia d’Espagne, qui n’a cessé de faire preuve de discrétion et de dignité au cours des dernières semaines. Preuve en est : c’est désormais l’un des membres de la famille royale les plus appréciés par l’opinion publique espagnole.

Coup d'état familial ?

Mais dans toute cette affaire c'est aussi l'honneur d'une femme qui est en jeu. Et Corinna, entrepreneur soupçonnée donc de blanchiment d'argent, est bien décidée à faire toute la lumière sur sa version. "Je n'avais aucune raison de questionner un chef d'Etat. Les révélations qui ont suivi ont été manipulées, utilisées de manière sensationnaliste, pour créer une gigantesque controverse. Tout cela est motivé par un agenda politique". Puis elle poursuit (naïvement ? on en doute !) : "Le don de Juan Carlos avait une valeur sentimentale. Il voulait que je m'en serve pour mon fils."

Reines, princes et princesses au mariage de Nikolaos et Tatiana, il y a 10 ans

  Reines, princes et princesses au mariage de Nikolaos et Tatiana, il y a 10 ans Le 25 août 2010, le prince Nikolaos de Grèce épousait Tatiana Blatnik. Nombre de reines, princes et princesses européens étaient à leurs côtés pour célébrer leur union. 1/30 DIAPOSITIVES © NIEBOER/PICTURE PRESS EUROPE/SIPA Les mariés, le prince Nikalaos de Grèce et Tatiana Blatnik sur l'île de Spetses, le 25 août 2010 Les mariés, le prince Nikalaos de Grèce et Tatiana Blatnik sur l'île de Spetses, le 25 août 2010 2/30 DIAPOSITIVES © ROLLITZ/SCHNEIDER PRESS/SIPA Les reines Margrethe II de Danemark et Sofia d'Espagne, tantes du marié, sur l'île de Spetses, le 25 août 2

Passée l'histoire de "l'affaire" c'est à la sphère privée du roi qu'elle s'attaque : "Le mariage avec la reine Sophie a été arrangé par Franco.(...) Ils avaient un accord entre eux : représenter la Couronne. (...) Ils n'ont pas partagé la même chambre depuis trente ans". Et bam ! Prends ça Sophie ! puis elle poursuit : "Il (Juan Carlos, ndlr) a été très explicite en me confiant : "j'ai deux fronts face à moi. Le premier est constitué par ma femme et ses lieutenants : elle est pressée de mettre son fils sur le trône, parce qu'elle a beaucoup plus d'influence sur lui que sur moi. Le second est incarné par Mariano Rajoy (l'ancien premier ministre, ndlr), qui a pour but de me castrer et d'affaiblir la monarchie."

Des fiançailles en vue

Quand il s'agit d'évoquer sa relation avec le monarque déchu, Corinna ne s'impose plus le silence. "Il n'a jamais cherché à cacher quoique ce soit. (...)Une fois j'étais avec mon fils et il l'a serré dans ses bras devant eux. (...) il était comme un second père pour mon fils." La belle cheffe d'entreprise avoue enfin tout le sérieux de leur relation, racontant que Juan Carlos était allé voir le papa de la dame pour lui demander la main de sa fille : "Fin 2008, il est en effet allé le voir à Berlin avant de m'offrir, début 2009, une magnifique bague de fiançailles. Je l'ai pris comme un gage de sérieux de notre relation, mais je savais que cet engagement ne pourrait pas se concrétiser"

L’ex-maîtresse de Juan Carlos piégée par la couronne espagnole : "C’était un cauchemar"

  L’ex-maîtresse de Juan Carlos piégée par la couronne espagnole : Corinna Larsen dit tout. Dans une interview accordée à Paris Match, l'ancienne maîtresse de Juan accuse la famille royale espagnole d'avoir délibérément divulgué son existence en 2012. La monarchie espagnole est plus que jamais ébranlée de toutes parts. Exilé à Abu Dhabi, Juan Carlos continue d'embarrasser la Couronne... malgré lui. Alors que l'ancien roi d'Espagne, accusé de corruption et de fraude fiscale, a été poussé vers la sortie par son fils Felipe VI, son ancienne maîtresse, Corinna Larsen, n'en finit plus de s'exprimer dans les médias.


Vidéo: Dans "C à vous", Vianney évoque pour la première fois, sa belle-fille âgée de 9 ans et leur relation si spéciale... (Public)

Letizia d'Espagne cruelle avec la reine Sofia : elle lui interdit de voir ses petites-filles .
Alors qu'elle a récemment été humiliée par toutes les révélations faites sur son mari Juan Carlos, la reine émérite Sofia se voit en plus interdire de voir deux des personnes les plus importantes à ses yeux : ses petites-filles, la princesse Leonor et l'infante Sofia.Alors qu'elle se retrouve seule et ne souhaiterait que passer du temps avec son fils (l'actuel roi Felipe VI d'Espagne) et les deux adorables fillettes, Sofia ne peut pas assouvir son bonheur. Letizia ne veut rien entendre et fait barrage entre la grand-mère et les princesses.

usr: 3
C'est intéressant!