•   
  •   

Culture Mort du comédien Roger Carel, grande voix du doublage

14:05  18 septembre  2020
14:05  18 septembre  2020 Source:   rfi.fr

Roger Carel, la voix d’Astérix, Mickey et Winnie l’Ourson, est décédé à 93 ans

  Roger Carel, la voix d’Astérix, Mickey et Winnie l’Ourson, est décédé à 93 ans L’acteur Roger Carel, légende du doublage au cinéma, est mort l’âge de 93 ans, a annoncé sa famille ce vendredi 18 septembre. L’acteur Roger Carel, comédien et légende du doublage francophone, qui a prêté sa voix à de nombreux personnages de dessin animé dont Astérix et Mickey, est décédé à l’âge de 93 ans, a annoncé ce vendredi 18 septembre son fils.L’acteur est mort le 11 septembre et a été inhumé jeudi dans la plus stricte intimité à Villejésus (Charente), a précisé son fils Nicolas.

Le comédien spécialiste du doublage Roger Carel, sur le plateau de l'émission «Vivement Dimanche», en octobre 2012. © Getty Images/Gamma-Rapho/Serge Benhamou Le comédien spécialiste du doublage Roger Carel, sur le plateau de l'émission «Vivement Dimanche», en octobre 2012.

Le comédien Roger Carel, également légende du doublage, est mort le 11 septembre dernier à l’âge de 93 ans. Sa famille n'a annoncé la nouvelle que ce vendredi. Acteur de théâtre, de télévision et de cinéma, il est d'abord connu pour avoir été la voix d’Astérix et de tant d'autres personnages.

Voix d'Astérix et de Mickey, l'acteur Roger Carel s'est tu

  Voix d'Astérix et de Mickey, l'acteur Roger Carel s'est tu Légende du doublage francophone, le comédien Roger Carel, décédé à l'âge de 93 ans, a été la voix de personnages emblématiques pour toute une génération, d'Astérix à Mickey en passant par le droïde C-3PO de "Star Wars" et Winnie l'ourson. Décédé le 11 septembre, l'acteur a été inhumé jeudi dans la plus stricte intimité à Villejésus (Charente), a indiqué à l'AFP son fils Nicolas, confirmant une information du journal Le Parisien. "Nous n'avonsDécédé le 11 septembre, l'acteur a été inhumé jeudi dans la plus stricte intimité à Villejésus (Charente), a indiqué à l'AFP son fils Nicolas, confirmant une information du journal Le Parisien.

S’il y a bien une voix dont on se souviendra, c'est celle de Roger Carel. Le point commun entre de nombreux personnages Disney comme Mickey, Winnie l’Ourson, Jiminy Cricket, le serpent Kaa dans Le livre de la Jungle, le valeureux Astérix le Gaulois d'Uderzo et Goscinny et le sage Maestro de la série animée des années 1980 Il était une fois ? C’est sa voix. Les personnages excentriques ou loufoques tels que Benny Hill, Kermitt la grenouille, le robot C3PO dans la saga Star Wars, l’extraterrestre Alf de la série du même nom, ou encore le célèbre détective Hercule Poirot interprété par David Suchet, c’est lui aussi.

La légende du cinéma Charlie Chaplin l’aurait choisi lui-même en 1968 pour être « sa voix française ». Il aurait déclaré « c’est cette voix que je voudrais pour Le Dictateur », premier film parlé du maître du cinéma muet, raconte Roger Carel à LCI. Même le géant du cinéma britannique Peter Ustinov, qui pourtant a l'habitude de se doubler lui-même en français, demande au comédien de le remplacer lorsque celui-ci ne peut assurer le doublage.

Mort de Roger Carel, voix immortelle d'Astérix, de Star Wars et du Livre de la jungle

  Mort de Roger Carel, voix immortelle d'Astérix, de Star Wars et du Livre de la jungle L'acteur et comédien de doublage Roger Carel est mort le 11 septembre à 93 ans. Il était la voix de personnages mythiques tels qu'Astérix ou Kaa du Livre de la jungle. Il avait également doublé C-3PO dans les six premiers films Star Wars. © JLPPA / Bestimage Mort de Roger Carel, voix immortelle d'Astérix, de Star Wars et du Livre de la jungle Après avoir voulu être prêtre puis ingénieur, Roger Carel se dirige vers le métier de comédien, fréquentant le cours Simon puis alternant cabaret et pièces de théâtre.

Mais ce n'est pas lui qui fait la démarche d'entrer dans cet univers à ses débuts. Un producteur le remarque pendant une représentation au théâtre. Il accepte la proposition. Peu lui importe de ne pas montrer son image. Après tout, sa voix est reconnaissable entre mille et l'activité de doublage n'est qu'une des nombreuses facettes du métier de comédien. Cela ne l'empêche pas de travailler sur d'autres projets, comme il le démontre si bien tout au long de son parcours.

Plus de 60 ans de carrière

Pour les premières adaptations d'Astérix à la radio au milieu des années 1960, Roger Carel est repéré et choisi par Uderzo et Goscinny, les créateurs de la bande dessinée. Au fil du temps, des liens très forts se tissent entre eux. « Uderzo et Goscinny sont deux vieux amis que j’ai gardés tellement longtemps, j’ai encore un lien avec leurs enfants, confie-t-il sur les ondes d’Europe 1 en 2013. Nous avions des liens presque familiaux, nous avons tellement travaillé sur ces personnages ! »

Un homme interpellé après avoir escaladé la Tour Montparnasse, à Paris

  Un homme interpellé après avoir escaladé la Tour Montparnasse, à Paris Le jeune homme a été interpellé vers 20 heures au sommet de la Tour © Francois MALIGORNE / AFP Un homme a tenté, le 18 septembre 2020, d'escalader la Tour Montparnasse à mains nues. ASCENSION - Le jeune homme a été interpellé vers Un homme a été interpellé à Paris, ce vendredi soir, après avoir tenté d’escalader la Tour Montparnasse à mains nues, a-t-on appris de source policière. L’homme a été interpellé vers , selon l’un des journalistes de 20 Minutes présent au pied de la tour, située dans le 15e arrondissement de Paris.

En plus de 60 ans de carrière, il multiplie les apparitions avec une vingtaine de rôles au théâtre, une trentaine à la télévision dont le fameux commissaire Guerchard dans Arsène Lupin, une cinquantaine de rôles au cinéma, des dramatiques radio et quelques courts métrages. Il embrasse également le music-hall aux côtés de Jacqueline Maillan. Dans les années 1970, on le voit lui donner la réplique dans l'émission Numéro un, de Maritie et Gilbert Carpentier. Un gage de spectacle sur le petit écran qui mélange chants, danses et sketchs, où se côtoient les vedettes de l'époque.

Roger Carel travaille aussi avec des metteurs en scène et réalisateurs célèbres tels que Robert Hossein, Claude Zidi, Jean Poiret ou Michel Serrault. Mais c’est lorsqu’il disparaît de l’écran ou des planches et prête sa voix pour les adaptations françaises d’œuvres étrangères ou pour des dessins animés que sa carrière explose.

« Roger Carel. Ça sonne bien !  »

Né en 1927, René Bancharel (de son vrai nom) prend goût dès son adolescence à s’amuser avec ses cordes vocales. Destiné à l’origine à devenir moine puis ingénieur, il abandonne cette voie et souhaite faire de la comédie. C’est sa tante qui lui trouve une audition auprès de Jean Marchat, acteur sociétaire de la Comédie-Française. Roger Carel franchit alors un premier pas dans le monde du théâtre. S’ensuivent des leçons au cours Bauer-Thérond, où il fait ses armes auprès d’Anouk Aimée, Jacques Ciron ou encore Michel Piccoli, puis au cours Simon. Il obtient son premier rôle en 1949, au théâtre de la Renaissance.

Exclu. "J'ai mis trois semaines à m'en remettre" : Héloïse Martin dévoile les coulisses de son deuxième Fort Boyard

  Exclu. Héloïse Martin se souviendra longtemps de sa deuxième participation à Fort Boyard. Entre blessures et malaise, elle se confie pour Télé-Loisirs sur ce tournage pour le moins cocasse ... Ce samedi 19 septembre à 21h05, France 2 diffusera le dernier numéro de la saison de Fort Boyard présenté par Olivier Minne. Pour cet ultime épisode, Alexandre Devoise, Manu Lévy, Marine Lorphelin, Satya Oblette et Héloïse Martin tenteront de gagner un maximum d'argent pour l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque Enfants du monde.

Une seule ombre au tableau : son nom. Celui-ci pose problème pour le comédien, car il est bien souvent écorché par ses professeurs ou au cours de rencontres « dans le milieu ». C’est l’acteur René Simon, fondateur du cours éponyme, qui lui trouve son nom de scène à l’aube de sa carrière. « On va couper Bancharel en deux. Charel, non… Carel. Roger Carel. Ça sonne bien ! », se souvient-il.

À presque 87 ans, il quitte les studios et prend définitivement sa retraite à Villemomble (en région parisienne), où il vit depuis de nombreuses années. Il interprète une dernière fois Astérix dans le long métrage d’animation Astérix, le domaine des dieux en 2014. Quelle a été sa « potion magique » pour avoir une carrière si prolifique ? Il confie : « cela a été ce métier merveilleux qui m’a entretenu merveilleusement, j’ai eu la chance de beaucoup jouer. Théâtre, télé, doublage. Quand on a le bonheur, on vieillit moins vite ! ».

Image interactive : les mille et une voix de Roger Carel

Doublage en France : une situation "inquiétante" que dénonce l'acteur Dominique Collignon-Maurin .
Figure emblématique du doublage en France, le comédien Dominique Collignon-Maurin a accepté d'évoquer à notre micro la situation "inquiétante" de l'industrie françaiseComédien depuis plus de 65 ans au théâtre et au cinéma, Dominique Collignon-Maurin est par ailleurs l'une des figures emblématiques du doublage en France, avec une filmographie des plus impressionnantes qui l'a notamment amené à devenir la "voix" officielle de Nicolas Cage en version française.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!