•   
  •   

Culture Mélenchon s’explique sur la « créolisation », opposé à « l’assimilation »

16:05  25 septembre  2020
16:05  25 septembre  2020 Source:   ouest-france.fr

Mélenchon au chevet des Cargill : «Il fait sa com, on fait la nôtre. C’est toujours bon à prendre»

  Mélenchon au chevet des Cargill : «Il fait sa com, on fait la nôtre. C’est toujours bon à prendre» Le leader de La France insoumise a rendu visite aux ouvriers visés par un plan de licenciement à Haubourdin ce vendredi. «Entourez d’affection et de fraternité ceux qui se trouvent dans cette usine. Faut pas avoir peur de dire qu’on souffre. Parfois, ça mijote, et ça mijote mal.» La voix de Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France insoumise, résonne sur le parvis de l’église Saint-Maclou, à Haubourdin (Nord), ce vendredi soir. Il est devant l’un des sites industriels de Cargill, le géant américain de l’agroalimentaire, 115 milliards de chiffre d’affaires en 2018. Les mots frappent juste, on devine les visages tendus sous les masques.

Jean-Luc Mélenchon, le 19 juin. © SAMEER AL-DOUMY/AFP Jean-Luc Mélenchon, le 19 juin.

Dans une tribune, Jean-Luc Mélenchon revient sur la « créolisation » de la société, terme qu’il avait utilisé, et qu’il souhaite opposer à « l’assimilation ».

Jean-Luc Mélenchon revient ce vendredi 25 septembre dans une tribune à L’Obs sur le terme « créolisation », qu’il a récemment employé lors d’un discours à la Mutualité en l’opposant à « l’assimilation », le peuple français actuel étant « bien plus mélangé » qu’en 1958, année de naissance de la Ve République.

Covid-19 : pour Jean-Luc Mélenchon, « rien n’a été organisé » pour faire face à une deuxième vague

  Covid-19 : pour Jean-Luc Mélenchon, « rien n’a été organisé » pour faire face à une deuxième vague « Tout ça sent la pagaille », a estimé le chef de file des Insoumis sur BFMTV. « La vérité, c’est que rien n’a été organisé », a déclaré Jean-Luc Mélenchon sur BFMTV. « Il n’y a pas de lits supplémentaires, il n’y a pas le personnel dont on aurait besoin ».

« Dans mon esprit, il s’agissait de proposer le chaînon manquant entre l’universalisme dont je me réclame et la réalité vécue qui le dément », affirme le leader de La France insoumise, qui avait évoqué la « créolisation » de la société, lors d’un discours sur la République, le 21 septembre, en se référant au penseur Édouard Glissant.

« La créolisation, c’est un métissage d’arts ou de langages »

Selon le poète et philosophe martiniquais mort en 2011, rappelle Jean-Luc Mélenchon, « la créolisation, c’est un métissage d’arts ou de langages qui produit de l’inattendu », « un espace où la dispersion permet de se rassembler, où les chocs de culture, la disharmonie, le désordre, l’interférence deviennent créateurs ».

« La créolisation n’est ni un projet ni un programme. C’est un fait qui se constate », affirme le numéro un des Insoumis.

Privatisation des routes nationales : les automobilistes perdants ?

  Privatisation des routes nationales : les automobilistes perdants ? Jean-Luc Mélenchon, chef de file de la France insoumise, s'est alarmé vendredi du risque de "privatisation des routes nationales", après la parution d'un décret mi-août.

« Si pour les dominants, il n’y a aucune difficulté à passer de l’affirmation de l’idée d’universalisme à sa mise en œuvre au quotidien, c’est précisément parce que leur propre culture, mœurs et usages dominent », poursuit-il. « Quand le mot « assimilation » apparaît, le malentendu l’accompagne », met-il en garde.

« Notre peuple a beaucoup changé depuis 1958 »

Mais « il en va tout autrement pour des millions de gens qui ne comprennent pas ce qu’on leur demande. En effet, ils respectent la loi et se trouvent de fait inclus dans tous les aspects de la vie de la cité. L’assimilation leur paraît alors être un renoncement à ce qui les distingue de la culture dominante ».

« Notre peuple a beaucoup changé depuis 1958, date de la Constitution de la Ve République. De rural, il est devenu urbain. De chrétien, il est devenu massivement sans religion et le reste est réparti entre cinq cultes, le deuxième étant l’islam. »

« La créolisation et l’universalisme sont les deux états d’une même réalité fondamentale dans la condition humaine. Nous sommes tous semblables par nos besoins essentiels mais chacun de nous est différent de n’importe quel autre. Semblables dans la différence », conclut-il.

"Ce n'est pas dans son langage habituel" : les propos de Jean-Luc Mélenchon après l'assassinat de Samuel Paty sèment le trouble chez les Insoumis .
Jean-Luc Mélenchon a évoqué "un problème avec la communauté tchétchène en France" après l’assassinat de Samuel Paty. Des propos que l’intéressé regrette, affirment les députés Insoumis. Néanmoins, cette intervention a créé un malaise dans les rangs. © Fournis par Franceinfo Malaise au sein de La France insoumise. Après l'assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), Jean-Luc Mélenchon a pointé du doigt la communauté tchétchène, dimanche 18 octobre sur le plateau de LCI.

usr: 1
C'est intéressant!