•   
  •   

Culture "Billie", le documentaire audacieux qui mêle les destins tragiques de Billie Holiday et de sa biographe

22:15  28 septembre  2020
22:15  28 septembre  2020 Source:   francetvinfo.fr

Carrie Fisher, Billie Lourd, choque les fans alors qu'elle accueille bébé - et rend hommage à maman avec son joli nom

 Carrie Fisher, Billie Lourd, choque les fans alors qu'elle accueille bébé - et rend hommage à maman avec son joli nom La fille de © @Copyright BONJOUR! Bonjour! Magazine La fille unique de Carrie Fisher , , Billie Lourd , a accueilli son premier bébé avec son fiancé Austen Rydell. La star a annoncé la nouvelle surprise sur Instagram, en partageant une photo montrant les pieds du bébé. Parallèlement, elle a simplement écrit: " Présentation: Kingston Fisher Lourd Rydell ." PLUS: Billie Lourd se souvient de la dernière fois où elle a vu sa mère Carrie Fisher Carrie, 28 ans, a réussi à garder sa grossesse secrète,

Plus qu'une biographie d'une icône du jazz vocal du XXe siècle, le film de James Erskine prend le pari de croiser deux histoires intimes, deux destins qui convergent vers une fin tragique et prématurée à vingt ans d'écart.

  © Fournis par Franceinfo

Billie Holiday, surnommée "Lady Day", est l'une des plus grandes chanteuses de jazz du XXe siècle. Sa légende s'est forgée sur scène autant que dans son parcours chaotique et ses combats. Interprète hors pair, passeuse d'émotion, timbre inimitable, pionnière parmi les artistes de jazz dans la dénonciation des crimes contre les Afro-Américains, femme dont la carrière et la vie se confondent pour s'achever dans le drame en 1959, à 44 ans... Cette destinée aussi fascinante que déchirante a suscité un biopic en 1972, Lady Sings the Blues, adaptation de l'autobiographie de la chanteuse, avec Diana Ross.

Billie Faiers s'ouvre sur un moment terrifiant Greg Shepherd a mis le feu à leur maison pendant le verrouillage avant le retour de Mummy Diaries

 Billie Faiers s'ouvre sur un moment terrifiant Greg Shepherd a mis le feu à leur maison pendant le verrouillage avant le retour de Mummy Diaries Billie Faiers s'est ouvert sur le moment terrifiant où son mari, Greg Shepherd, a incendié leur maison alors que leurs deux enfants l'étaient dans le bain. L'homme de 30 ans était à l'étage en train de prendre le contrôle de l'heure du bain avec sa fille Nelly, six ans, et son fils Arthur, âgé de trois ans, lorsque leur cuisine a pris feu. La sœur de Sam Faiers raconte l'incident dans leur émission à succès The Mummy Diaries à son retour jeudi.

Tenter une reconstitution avec des acteurs, c'est une chose. Monter un documentaire d'une heure trente, c'en est une autre quand il s'agit de Billie Holiday. De la chanteuse disparue à la veille des années 60, il nous reste peu d'archives filmées, et elles sont en noir et blanc. Pour construire son documentaire et le rendre attractif à un public du XXIe siècle, James Erskine a fait un double choix, narratif et technique, un pari original et osé dans les deux cas.

Un pari narratif : deux histoires entremêlées

En termes de scénario, le réalisateur britannique a imbriqué deux histoires en une. Quand il s'est lancé dans le projet Billie, ses recherches l'ont mené vers une mine d'or : 200 heures d'interviews qui dormaient chez un collectionneur. Ces entretiens avaient été réalisés dans les années 70 par la journaliste Linda Lipnack Kuehl qui préparait une biographie qu'elle n'a jamais achevée, étant morte dans des conditions mystérieuses en 1979. Intrigué, James Erskine s'est rapproché de sa famille. Il a décidé de raconter aussi son histoire, sous l'angle de la fascination parfois troublante que Billie Holiday exerçait sur elle.

Harry "profondément malheureux" avec Meghan Markle ? Un biographe lance un pavé dans la mare

  Harry D'après le biographe royal Hugo Vickers, le prince Harry serait très malheureux avec Meghan Markle. Tandis que le jeune prince se dit épanoui dans sa nouvelle vie à Los Angeles, ce serait apparement loin d'être le cas.Hugo Vickers a rappelé que le père d'Archie avait quitté ses fonctions royales, avait déménagé à Los Angeles et s'était fâché avec sa famille. Avant qu'il ne se marie avec Meghan Markle, le jeune homme s'entendait à merveille avec les siens... "Maintenant, il vit en Californie, loin de sa famille, de ses amis, de son travail, de l'armée et de tout ce qu'il aimait," a-t-il révélé. Et d'ajouter : "Il a l'air profondément malheureux".

Les musiciens, proches, divers témoins que la biographe avait interviewés feraient à la fois rêver et frémir n'importe quel journaliste : côté jazz, Charles Mingus, Count Basie, Sarah Vaughan, Tony Bennett... Côté plus personnel, un cousin de Billie, une brochette d'amis et de personnages plus ou moins fréquentables qui avaient connu la chanteuse dans sa jeunesse, sans parler d'agents du FBI qui avaient participé à sa traque... Billie Holiday dérangeait, tant par son train de vie de star - impensable pour une femme noire dans la société américaine hyper raciste de l'époque - que par ses prises de position. La piéger par son point faible - la drogue - constituait le moyen idéal de la mettre à l'ombre.

Un défi technique

Pour donner du corps, de la chair et une modernité à son documentaire, James Erskine lui a donné de la couleur : il a fait coloriser un certain nombre de documents, films et photos par l'artiste brésilienne Marina Amaral. Le résultat est plutôt bluffant. Dans la mythique archive de Strange Fruit, des couleurs vives contrastent désormais avec le texte glaçant de la chanson. Les paroles, qui décrivent les exécutions de Noirs dans des "scènes pastorales" du "Sud galant", valurent quelques inimitiés à Billie... Outre les archives en images, les précieux documents sonores ont aussi bénéficié d'une cure de jouvence.

Billie Eilish a partagé une illusion d'optique Nike avec des adeptes d'Instagram

 Billie Eilish a partagé une illusion d'optique Nike avec des adeptes d'Instagram © Photo: Scott Dudelson / Getty Images Billie Eilish le ramène à des temps plus simples et a partagé une illusion d'optique avec les adeptes des médias sociaux qui ont fait référence à « The Dress . " Cela fait cinq ans qu'Internet s'est réuni pour le plus grand débat sur la mode de notre temps, et Billie est prête à le ramener, style 2020. Participant à une session de questions / réponses sur Instagram avec des abonnés sur son histoire, Billie a été invitée à prendre sa robe.

Avec la mine de témoignages et les images dont il disposait, James Erskine a constitué un film attrayant et captivant. On suit avec intérêt l'ascension d'une artiste qui s'impose dans le monde du jazz. Mais on observe avec mélancolie combien rien ne lui aura été épargné, de la jeune Eleanora - son vrai prénom - confrontée très tôt à la prostitution, à la femme usée, minée par la ségrégation, la drogue, les hommes qui la spolient, la maltraitent...

Un portrait de femme en clair-obscur

Le réalisateur nous propose un portrait intime, sans complaisance, de Billie Holiday, mais aussi d'une époque, d'une misère, avec ses aspects sordides. Billie ne dérangeait pas seulement en tant qu'artiste noire, célèbre et engagée. Elle dérangeait aussi en tant que femme libre, dangereuse car incontrôlable, comme l'illustre le témoignage lunaire d'un expert médical. Tous les interlocuteurs de la biographe disaient-ils la vérité ? Étaient-ils de bonne foi ? Comment en être certain, puisque même des acteurs du monde du jazz se contredisent dans le film...

C'est un musicien qui aura le dernier mot. Le batteur Jo Jones fustige la population américaine, "la plus stupide et la plus raciste, encore aujourd'hui", à l'origine des souffrances de sa communauté. Près d'un demi-siècle plus tard, ces mots conservent une résonance politique troublante à la lumière des violences policières qui ont frappé les Afro-Américains ces derniers mois.

PHOTO Carrie Fisher : devenue maman pour la première fois, sa fille Billie Lourd lui rend un hommage poignant

  PHOTO Carrie Fisher : devenue maman pour la première fois, sa fille Billie Lourd lui rend un hommage poignant Carnet rose : Billie Lourd est devenue maman pour la première fois, d'un petit garçon prénommé Kingston Fisher. Un nom qui n'a pas été choisi au hasard puisque c'est un hommage à la maman de l'actrice, Carrie Fisher, décédée en 2016. De nombreuses stars l'ont d'ailleurs félicitée pour cette naissance ! Billie Lourd aurait bien aimé que sa maman soit présente le jour où elle a donné la vie à son premier enfant. L'actrice américaine a donné naissance à un garçon le jeudi 24 septembre, fruit de son amour avec Austen Rydell.

Quant au procédé de mêler les trajectoires de Billie Holiday et de Linda Lipnack Kuehl, il aura ses partisans et ses détracteurs. Il n'en est pas moins original et courageux. James Erskine a été frappé par le processus d'identification d'une journaliste à l'objet de ses recherches, et à ses conséquences peut-être fatales. Finalement, son film est un double hommage à deux femmes en quête d'authenticité, de vérité, de liberté.

LA FICHE

Genre : Documentaire

Réalisateur : James Erskine

Pays : États-Unis

Distributeur : Mediawan

Durée : 1h32

Sortie nationale : 30 septembre 2020

Synopsis : La chanteuse américaine Billie Holiday fut la première icône de la lutte contre le racisme, ce qui lui valut de puissants ennemis. À la fin des années 1960, la journaliste Linda Lipnack Kuehl commence une biographie officielle de l'artiste. Elle recueille 200 heures de témoignages : Charles Mingus, Tony Bennett, Sylvia Syms, Count Basie, ses amants, ses avocats, ses proxénètes et même les agents du FBI qui l'ont arrêtée.... Mais Linda n'a jamais fini son livre et ses bandes sont restées inédites. Jusqu'ici. "Billie" est l'histoire de la chanteuse qui a changé le visage de la musique américaine et de la journaliste qui est morte en essayant de raconter son histoire.

Billie Eilish ne sortira pas son nouvel album durant la pandémie .
Le frère de la chanteuse, Finneas O'Connell, a annoncé qu'aucun d'eux ne souhaitait dévoiler son nouveau disque durant la crise sanitaire. © Bang Showbiz Billie Eilish et Finneas O'Connell Billie Eilish ne dévoilera son nouvel album que lorsque la crise sanitaire sera de l'histoire ancienne. Finneas O'Connell, son frère et producteur, a expliqué au journal australien The Herald Sun: "Je ne veux vraiment pas que ça sorte durant la pandémie du coronavirus. C'est plutôt un vaccin! Je veux que les gens puissent danser dans les rues en l'écoutant.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!