•   
  •   

Culture 30 pour cent de tous les cas de COVID au Québec dans la première vague impliquaient des travailleurs de la santé: rapport

21:29  15 octobre  2020
21:29  15 octobre  2020 Source:   globalnews.ca

Québec interdit les sports d’équipe, ferme les gymnases dans les zones rouges

 Québec interdit les sports d’équipe, ferme les gymnases dans les zones rouges Peut-être que le problème n’existe pas avec les enfants qui font du sport, mais plutôt avec les parents qui assistent à leurs matchs, selon un pédiatre montréalais. «Les enfants, pour la plupart, ne sont pas malades du COVID. Ils ne sont pas un facteur significatif dans la transmission.

MONTRÉAL - Trente pour cent des infections au COVID-19 au cours de la première vague de la pandémie au Québec impliquaient des travailleurs de la santé, selon un nouveau rapport de l'institut de santé publique de la province.

a person walking across a bridge © Fourni par La Presse canadienne

Les travailleurs de la santé ont eu un taux d'infection entre le 1er mars et le 14 juin qui était 10 fois le taux du grand public, selon le rapport, publié mercredi. Onze travailleurs sont morts.

L'étude a également révélé que 40 pour cent des agents de santé infectés qui étaient en contact avec des patients avec des cas confirmés ou suspects de COVID-19 ne portaient pas toujours d'équipement de protection individuelle.

5 indique que vous êtes prêt à couper les liens avec la télévision par câble

 5 indique que vous êtes prêt à couper les liens avec la télévision par câble OTTAWA - Un nouveau sondage suggère que la plupart des Canadiens ne veulent pas d’élections fédérales pendant la deuxième vague de la pandémie COVID-19 - ou même l’année prochaine. © Fourni par La Presse canadienne Les résultats suggèrent que 47 pour cent des répondants souhaitent que la prochaine élection ait lieu à l'automne 2023 - quatre ans après la dernière élection - et 10 pour cent souhaiteraient qu'une élection ait lieu en 2022.

Parmi ces travailleurs, 55% ont déclaré que l'équipement n'était pas disponible, tandis que près de 20% ont déclaré qu'il était difficile d'accès, selon une enquête menée auprès de 3249 travailleurs en contact avec des patients atteints de COVID-19.

Jeudi, le Québec a signalé 969 nouveaux cas de COVID-19 et huit décès attribués au nouveau coronavirus au cours des dernières 24 heures.

22 autres décès nouvellement liés au virus sont survenus à des dates antérieures, tandis que deux décès précédemment attribués au COVID-19 n'étaient pas liés, ont déclaré les autorités sanitaires. Les hospitalisations

ont augmenté de cinq par rapport à la veille, pour un total de 493, et 83 patients sont en réanimation, soit une augmentation de trois.

Investir dans les travailleurs sociaux, investir dans les soins

 Investir dans les travailleurs sociaux, investir dans les soins Le 22 juin, Mirtes Renata Santana, une employée de maison, a emmené son fils de cinq ans Miguel avec elle pour travailler dans un quartier aisé à l'extérieur de Recife, dans l'est du Brésil. Elle n'avait pas beaucoup de choix - la pandémie de coronavirus avait fermé les écoles et il n'y avait personne d'autre pour s'occuper de son fils.


Vidéo: Les appels au soutien de la santé mentale se multiplient à Toronto alors que la pandémie se poursuit (Global News)

La province a signalé un total de 89 963 cas de COVID-19 et 6 005 décès liés au virus. Le rapport de mercredi de

de l'Institut national de santé publique du Québec a déclaré qu'à la fin de la première vague, le pourcentage de travailleurs qui ne portaient pas toujours d'équipement de protection lorsqu'ils étaient en contact avec des cas suspects ou confirmés de COVID-19 est tombé à 10 pour cent. cent.

Plus de 20 pour cent des travailleurs qui ont développé le COVID-19 ont travaillé dans plus d'un établissement, tandis que 10 pour cent ont travaillé dans trois ou plus, selon une enquête auprès de 5 074 travailleurs qui se sont rétablis de la maladie. Le mouvement des travailleurs entre les établissements a été blâmé pour avoir propagé la maladie aux populations vulnérables dans les maisons de soins de longue durée au cours de la première vague.

Un suspect au couteau à Québec a attaqué des victimes au hasard, selon la police

 Un suspect au couteau à Québec a attaqué des victimes au hasard, selon la police © Sylvain Roy Roussel / CBC La police de Québec enquête sur une scène de crime au coin de la Côte de la Canoterie et de la rue Ste-Famille. Un homme de 24 ans a été arrêté tôt dimanche matin dans le quartier historique de Québec après que deux personnes ont été poignardées à mort et cinq ont été blessées par un policier qui, selon la police, portait une tenue médiévale et brandissait une épée. La police a été appelée dans la zone peu avant 22h30.

Près de la moitié des travailleurs qui ont contracté le COVID-19 étaient employés dans des foyers de soins de longue durée tandis que 34 pour cent travaillaient dans des hôpitaux. Soixante-dix pour cent étaient des aides-soignants, des infirmières ou des infirmières auxiliaires; seuls trois pour cent de ceux qui sont tombés malades étaient des médecins.

Dans un communiqué en réponse au rapport, le ministère de la Santé du Québec a déclaré avoir tiré des «leçons importantes» lors de la première vague de la pandémie et avoir pris de «nombreuses» mesures pour préparer le système de santé à la deuxième vague.

Ces mesures comprennent, a-t-il déclaré, l'amélioration du contrôle et de la prévention des infections ainsi que l'embauche de 7 000 préposés aux patients supplémentaires.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 15 octobre 2020.

———

Cet article a été produit avec l'aide financière de la bourse Facebook et de la Presse canadienne.

Jacob Serebrin, La Presse canadienne

`` C'est incroyable '': les résidents de Québec pleurent les victimes d'une attaque meurtrière à l'épée .
QUÉBEC - Les résidents de la pittoresque capitale du Québec ont été aux prises avec le chagrin et le choc dimanche alors qu'ils pleuraient la mort d'un coiffeur de quartier bien-aimé et d'un employé de musée très respecté tué en ce que la police décrit comme une attaque à l'épée délibérée visant des inconnus au hasard.

usr: 1
C'est intéressant!