•   
  •   

Culture Cours martiales dans les limbes alors que le système de justice militaire du Canada fait face à un nouveau défi

12:02  16 octobre  2020
12:02  16 octobre  2020 Source:   cbc.ca

Les responsables de la santé publique exhortent les Canadiens à limiter à nouveau les contacts alors que les cas de COVID-19 augmentent

 Les responsables de la santé publique exhortent les Canadiens à limiter à nouveau les contacts alors que les cas de COVID-19 augmentent © Fourni par La Presse canadienne OTTAWA - Il y aura une résurgence dramatique des cas de COVID-19 au Canada à moins que les gens ne limitent les contacts avec les autres dans les prochains jours, met en garde le responsable de la santé publique du pays. "Nous ne voulons pas qu'il monte une pente de ski géante", a déclaré mardi le Dr Theresa Tam en décrivant le potentiel d'une forte courbe ascendante.

Mission annuelle au cours de laquelle les FAC veillent à l’entretien du Système de transmission de données de l’Extrême-Arctique, dans l ’île Ellesmere. Opération ILLUMINATION. Demande de soutien de l'Islande alors que les radars de surveillance aérienne du pays faisaient l’objet d’un

Le Canada a signé son plus grand contrat d'armement avec l'Arabie saoudite. Des jeunes et des universitaires canadiens s'opposent à la C’est le plus grand contrat dans le domaine militaire jamais signé par le Canada . D’après le Ministère des Affaires Etrangères, ce contrat doit créer et maintenir 3

OTTAWA - Une cour martiale impliquant un officier des Forces armées canadiennes accusé d'agression sexuelle est l'un des nombreux procès dans les limbes suite à une autre contestation de la constitutionnalité du système de justice militaire.

a man wearing a suit and tie © Fourni par La Presse canadienne

Le dernier défi découle d’un ordre du chef d’état-major de la Défense, le général Jonathan Vance, l’année dernière, qui confiait la responsabilité de discipliner les juges militaires du Canada à un autre officier supérieur qu’il avait nommé.

Depuis août, trois des quatre juges actuels ont ordonné la suspension de quatre cours martiales après avoir déterminé que l’ordonnance de Vance portait atteinte à leur propre indépendance, ce qui a porté atteinte au droit du militaire accusé à un procès équitable.

Canada soulignent le succès de la bulle de la LNH à la recherche d'un nouveau centre d'entraînement

 Canada soulignent le succès de la bulle de la LNH à la recherche d'un nouveau centre d'entraînement Les patineurs de vitesse de © Sergei Grits / The Associated Press Canada Heather Mclean, vue ici le 17 novembre 2019, est l'une des nombreuses patineuses de vitesse ouvertes à l'idée d'une ville plaque tournante pour continuer à rivaliser. Toujours réaliste, Heather McLean est rentrée des Pays-Bas au Canada au début du mois de mars et s'est mise en quarantaine pendant 14 jours, même si ce n'était pas encore une obligation.

Sous la pression de l’opinion et de la justice , l’exécutif se démène pour justifier un nouveau degré de restriction des libertés publiques. Le discours du premier ministre relevait parfois de l’ordre du plaidoyer face à une population dont l’exécutif redoute la défiance ; il a, surtout, introduit un sévère

D'autant que l 'idée de négocier avec les djihadistes semble séduire d'autres acteurs. «Nous avons perdu 50 soldats depuis le début de ces opérations et près de 500 militaires ont été blessés», a rappelé le 13 octobre le président de la commission défense du Sénat français, Christian Cambon.

L'un de ces cas concerne le capitaine Mark Iredale, qui fait face à trois chefs d'agression sexuelle. Deux autres impliquent des militaires accusés d'infractions liées aux drogues. Le quatrième concerne des allégations d'insubordination par un officier subalterne.

Vance a par la suite suspendu son ordre pour éviter que d'autres affaires ne soient affectées, mais il a indiqué que cela ne s'appliquera que jusqu'à ce que la cour d'appel de l'armée se prononce sur sa constitutionnalité. Les responsables de

Defence ne disent pas pourquoi Vance a émis l'ordre d'octobre 2019 en premier lieu.

"Alors que les affaires se déroulent dans le système judiciaire (faisant l'objet d'un appel), il serait inapproprié de commenter davantage l'ordonnance du CDS d'octobre 2019", a déclaré la porte-parole du département de la Défense, Jessica Lamirande, dans un e-mail.

Amazon a une énorme vente secrète de chaussures de course en ce moment

 Amazon a une énorme vente secrète de chaussures de course en ce moment L'entraîneur personnel de la juge de la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg depuis plus de 20 ans, Bryant Johnson, lui a rendu hommage alors qu'elle se trouvait dans l'État du Capitole des États-Unis vendredi en passant à le sol et faire trois pompes devant son cercueil.

Alors que le Canada connaît une deuxième vague de cas de coronavirus, le gouvernement de l'Ontario avertit que la province pourrait Au cours de cette période, CHAI a constaté un taux de réussite de 93% dans la prédiction du moment où une personne deviendrait un sans-abri chronique.

Selon nos informations, un véritable dialogue de sourds a eu lieu, reflété en partie seulement par les deux communiqués, diffusés par le Kremlin et l’Elysée. Le président russe s’est livré à un plaidoyer à charge, en affirmant que Navalny commettait des actes illégaux et qu ’ il avait utilisé son Fonds de lutte

Mais le moment a coïncidé avec la cour martiale sans précédent du plus haut juge militaire du Canada, qui était alors Mario Dutil, un colonel. Cette affaire a échoué en mars en raison de la question de savoir si Dutil pouvait bénéficier d'un procès équitable dans le système militaire. L'adjoint de

Dutil, le lieutenant-colonel. Louis-Vincent d’Auteuil, préside la cour martiale dans un premier temps, mais finit par se récuser. Il a refusé de nommer un autre juge militaire pour le remplacer, affirmant que deux d’entre eux avaient des conflits d’intérêts et que le troisième n’était pas assez bilingue.

Les procureurs militaires, qui avaient insisté pour maintenir l'affaire dans le système de justice militaire plutôt que dans le système civil, arguant que c'était le lieu le plus approprié, ont finalement décidé de retirer les charges. Dutil a pris sa retraite en tant que juge militaire en chef neuf jours plus tard.

Canada dans le top 10 des emplois dans le domaine de l'hydroélectricité, mais ne se classe pas parmi les autres énergies renouvelables

 Canada dans le top 10 des emplois dans le domaine de l'hydroélectricité, mais ne se classe pas parmi les autres énergies renouvelables Canada a fait le top 10 des pays pour le nombre d'emplois dans l'hydroélectricité, mais ne s'est pas classé dans trois autres technologies clés d'énergie renouvelable, selon à de nouvelles personnalités internationales. Bien que le Canada ne compte que 2% de la main-d’œuvre mondiale, il occupait l’une des 10 plus grandes tranches d’emplois dans le secteur de l’hydroélectricité au monde en 2019, selon l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA), basée à Abu Dhabi.

En 1959, un nouveau système a été établi, fusionnant les garderies de jour et les jardins d’enfants. L’État se chargeait alors de prendre soin des enfants, entre leur deuxième anniversaire et leur Les écoliers devaient donc être divisés en trois groupes : les plus jeunes commençaient les cours à 8h et

Dans une déclaration à Sputnik, le cousin de Kadhafi annonce attaquer en justice Hillary Clinton pour son rôle dans la guerre contre la Libye en 2011. Cette décision intervient suite à la publication de courriels de l’ancienne secrétaire d’État, explique-t-il

Le colonel à la retraite Michel Drapeau, qui est maintenant un avocat spécialisé dans les affaires militaires, dit que ce dernier différend sur le système de justice militaire du Canada souligne ce qu'il croit être un besoin désespéré pour le Parlement d'intervenir et de lancer une refonte.

Drapeau soutient depuis longtemps que les juges militaires ne sont pas impartiaux parce qu'ils sont, avant tout, membres des Forces armées canadiennes. Il dit que l’ordonnance de Vance a simplement confirmé ce fait d’une manière qui ne pouvait être ignorée.

"Jusque-là, ils se considéraient probablement comme indépendants", a déclaré Drapeau à propos des juges militaires.

"Ils se sont convaincus qu'ils l'étaient. Mais maintenant, c'est devenu fort et clair. ... Ce sont des membres à part entière de l'armée. . "

Bien qu'il soutienne la nécessité pour les cours martiales de demander des comptes aux militaires, Drapeau fait pression depuis des années pour que le Canada suive des alliés comme la Grande-Bretagne pour rendre les juges vraiment indépendants de l'armée.

La Corée du Nord menace en dévoilant un nouveau missile géant, selon des experts

  La Corée du Nord menace en dévoilant un nouveau missile géant, selon des experts Le nouveau missile balistique intercontinental géant dévoilé samedi par la Corée du Nord lors d'un défilé militaire est une menace explicite adressée au système de défense antimissile américain mais également un défi implicite pour le président des Etats-Unis, selon des experts. Pour Jeffrey Lewis, du Middlebury Institute, cela vise "clairement à éprouver le système de défense antimissile américain en Alaska".Depuis sa tribune, le dirigeant Kim Jong Un a porté la plus grande attention au missile balistique intercontinental (ICBM).

Le montant de votre pension de la Sécurité de la vieillesse (SV) est établi en fonction du nombre d’années où vous avez habité au Canada après l’âge de 18 ans. En plus de la pension de la Sécurité de la vieillesse, vous pourriez être admissible à trois autres prestations

Une poussée de fièvre largement imputable à un épisode El Niño particulièrement puissant, un phénomène océanique et atmosphérique dont l’effet s’ajoute à la tendance lourde, le réchauffement dû aux émissions humaines de gaz à effet de serre.

Ses idées vont de l'utilisation de juges civils ou d'anciens avocats militaires pour présider les cours martiales à la création d'une division militaire au sein de la Cour fédérale.

Cependant, il dit que, quelles que soient les mesures prises, il faudra la participation du gouvernement et du Parlement, qui ont eu tendance à laisser toutes les questions de discipline au sein des forces armées aux mains des militaires.

«Les parlementaires, c'est à eux de décider», a déclaré Drapeau. "Ils doivent prendre cela en main, et ils ne l'ont pas fait."

La constitutionnalité du système des Forces armées canadiennes pour discipliner les militaires a déjà été contestée.

La Cour suprême a pesé l'an dernier, statuant que les personnes accusées de crimes graves n'ont pas le droit constitutionnel à un procès devant jury.

Cela représentait une victoire pour le système des cours martiales, mais le défi pose toujours des problèmes au système de justice militaire.

Au moins sept affaires pénales ont été abandonnées avant la décision, tandis que les procureurs et la police militaire ont choisi de réduire les charges dans plusieurs autres en attendant la décision de la Cour suprême. Plus de la moitié des cas concernaient des allégations d'agression sexuelle.

Auparavant, le vérificateur général fédéral avait critiqué l'armée en mai 2018 pour des inefficacités au sein du système, ce qui avait conduit à l'abandon de plusieurs cas graves ces dernières années.

Parmi les problèmes: longues enquêtes; les retards dans la décision de porter ou non des accusations; des périodes trop longues pour la mise en place de cours martiales; et même des problèmes concernant la possibilité pour le personnel accusé d'avoir accès aux avocats de la défense.

Un examen interne du système par le bureau du juge-avocat général en juillet 2017 a révélé un manque de confiance en lui de la part des hauts dirigeants, qui estimaient qu'il était brisé.

Une copie du rapport a été divulguée à CTV en janvier 2018 après que le juge-avocat général du bureau, qui supervise le système de justice militaire, a nié son existence.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 16 octobre 2020.

Lee Berthiaume, La Presse canadienne

Cinq choses sur la fin de la politique étrangère du Canada autour de Donald Trump .
OTTAWA - Le ministre des Affaires étrangères François-Philippe Champagne réfléchissait récemment à la place du Canada dans le monde depuis son domicile à Shawinigan, au Québec, «le centre de commandement de la politique étrangère, ces jours », comme il l’appelait. © Fourni par La Presse canadienne "Pax Americana est probablement derrière nous", a déclaré Champagne dans l'interview. "Maintenant, nous devons voir quels sont nos intérêts, nos valeurs et nos principes.

usr: 1
C'est intéressant!