•   
  •   

Culture Samuel Le Bihan en père d'un enfant autiste dans un téléfilm sur France 2

13:55  24 octobre  2020
13:55  24 octobre  2020 Source:   msn.com

Le fils de Donald et Melania Trump supposé autiste : retour sur la rumeur qui a blessé la First Lady

  Le fils de Donald et Melania Trump supposé autiste : retour sur la rumeur qui a blessé la First Lady Entre les attaques personnelles et celles dont sont victimes ses proches, la First Lady Melania Trump n'a pas été épargnée ces dernières années. Mais une rumeur, à propos de son fils Barron, l'a particulièrement blessée.Il est compliquée d'être une First Lady. Sans doute encore plus quand son mari est le président Donald Trump. Cible des pires attaques (des photos d'elle nue sont même ressorties lors de la campagne 2016), Melania Trump avalent toutes sortes de couleuvres depuis l'accession de son époux à la Maison Blanche.

L’acteur Samuel Le Bihan a évoqué l’autisme de sa fille Angia sur France 2 . Un témoignage très émouvant. Le fondateur d’Autisme Info Service, une association d’écoute et d’information destinée aux autistes et à leur entourage, était visiblement ému au moment d’évoquer l’autisme de sa fille de

Des volontaires arpentent les alpages et retrouvent le corps de celle-ci : elle a succombé sous les coups d ' un inconnu. Une nouvelle affaire commence pour Alex Hugo ( Samuel Le Bihan ) et Angelo (Lionnel Astier), le chef de brigade de la police rurale.

Avec un téléfilm diffusé lundi sur France 2, Samuel Le Bihan montre la solitude des parents confrontés à l'autisme © FADEL SENNA / AFP Avec un téléfilm diffusé lundi sur France 2, Samuel Le Bihan montre la solitude des parents confrontés à l'autisme

Égoïste et accaparé par son travail, un père doit soudainement s'occuper de son fils autiste : dans "T'en fais pas, j'suis là", téléfilm poignant, mais pas larmoyant, diffusé lundi sur France 2, Samuel Le Bihan montre la solitude des parents confrontés au handicap, mais aussi les moments cocasses et tendres qui jalonnent leur quotidien.

Le personnage de Jonathan, "qui au début a une forme de lâcheté, de faiblesse", va évoluer au contact de son fils Gabriel, 12 ans, atteint d'une forme lourde d'autisme : une fiction dans laquelle l'acteur d'"Alex Hugo", qui a eu l'idée de ce film, a mis beaucoup d'éléments personnels, lui-même étant le père d'une fille autiste.

A Paris, les personnalités politiques rendent hommage à Samuel Paty

  A Paris, les personnalités politiques rendent hommage à Samuel Paty Plusieurs personnalités politiques étaient présentes dimanche, place de la République, pour rendre hommage à Samuel Paty, le professeur tué vendredi à Conflans-Sainte-Honorine. 1/10 DIAPOSITIVES © Patrice Pierrot/Avenir Pictures/Abaca Valérie Pécresse et Jean Castex à l'hommage à Samuel Paty à Paris, le 18 octobre 2020. Valérie Pécresse et Jean Castex à l'hommage à Samuel Paty à Paris, le 18 octobre 2020. 2/10 DIAPOSITIVES © Patrice Pierrot/Avenir Pictures/Abaca Jean Castex à l'hommage à Samuel Paty à Paris, le 18 octobre 2020.

Un moment extrêmement fort sur France 2 dans l'émission "Ça ne sortira pas d'ici" le 11 Décembre 2019, montrant un Samuel Le Bihan admirable, aussi boulevers Samuel vient alors à discuter de sa fille Angia, la deuxième de ses trois enfants , qui a été diagnostiquée autiste à l'âge de 22 mois.

Parrain de l'association "SOS autisme France " et lui-même père d ' une petite fille autiste , Samuel Le Bihan a écrit un roman sur le sujet. "C'était ma façon

Le récit s'articule autour du désarroi du père, qui veut d'abord fuir ses responsabilités en cherchant - en vain - d'autres adultes qui pourraient prendre à bras le corps les troubles de son fils.

Il montre aussi à quel point il est difficile pour les parents concernés de préserver leur vie professionnelle tout en gérant les crises parfois violentes de leur enfant, ses rendez-vous avec des éducateurs et autres psychomotriciens, et une scolarité souvent à temps partiel.

Mais le réalisateur Pierre Isoard - qui a co-écrit le scénario avec Julien Guérif -, montre aussi avec tendresse, et parfois humour, les situations décalées qui naissent des comportements imprévisibles de l'enfant - parfaitement interprété par Roman Villedieu.

Assassinat de Samuel Paty. Des caricatures à l’hommage national, retour sur la chronologie des faits

  Assassinat de Samuel Paty. Des caricatures à l’hommage national, retour sur la chronologie des faits Du cours d’éducation civique, début octobre, où ont été montrées des caricatures de Mahomet à l’hommage national rendu à Samuel Paty après son assassinat, organisé ce mercredi 21 octobre, retour deux semaines d’escalade, d’enquête et de réactions politiques. Le vendredi 16 octobre, à proximité du collège du Bois-d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), Samuel Paty était assassiné. Il a été tué par Abdoullakh A., jeune homme tchétchène d’origine russe, qui aurait visé le professeur d’histoire-géographie après que ce dernier a montré en classe des caricatures de Mahomet.

L'acteur Samuel Le Bihan s'est dévoilé comme rarement en évoquant sa fille Angia, diagnostiquée autiste à l'âge de 22 mois, sur le plateau de Ça Michel Cymes va droit au but. Dans Ça ne sortira pas d'ici, diffusé le mercredi à 22h55 sur France 2 , le médecin arrive à mettre suffisamment à l'aise

TÉLÉVISION - Samuel Le Bihan a livré un témoignage très sincère ce samedi 3 novembre dans l'émission "On n'est pas couché" (#ONPC). Sur France 2 , l'acteur s'

Le résultat est parfois "drôle, inattendu", observe Samuel Le Bihan. Quand on est parent d'un enfant autiste, "à un moment, il faut accepter qu'on n'a pas une vie comme les autres, qu'on n'est pas toujours dans les codes, pas toujours compris", insiste-t-il.

Loin de l'héroïsme, le personnage de Jonathan se laisse souvent gagner par le découragement, mais va apprendre à se rapprocher de Gabriel, malgré sa différence.

Entre le père et le fils, "on ne sait pas tellement lequel a le plus besoin de l'autre, lequel est le plus handicapé sur les sentiments", observe l'acteur, qui a également écrit un roman sur ce thème, "Un bonheur que je ne souhaite à personne".

Emouvant, le film n'en reste pas moins "assez dur", reconnaît Pierre Isoard. "C'est une histoire romancée mais on ne peut pas tricher, on ne peut pas dire aux gens que +finalement l'autisme c'est pas si terrible+."

A la fin, "il n'y a pas de happy end, mais deux personnages qui se sont rencontrés", souligne-t-il.

La diffusion du film sera suivie d'un débat animé par Julian Bugier, sur le thème "Vivre avec un enfant autiste", avec la participation notamment de Samuel Le Bihan.

Troyes en balade, Le Havre sur le podium .
En bas, Chambly s'enfonce et Rodez n'avance pas. Le Havre 1-0 Pau But : Bentil (3e) pour Le Havre

usr: 1
C'est intéressant!