•   
  •   

Culture Time’s Up : fini de jouer à Hollywood

18:20  02 janvier  2018
18:20  02 janvier  2018 Source:   rollingstone.fr

Wonder Woman. Meryl Streep a un plan pour sauver Hollywood du sexisme

  Wonder Woman. Meryl Streep a un plan pour sauver Hollywood du sexisme Les révélations sur le comportement de Harvey Weinstein auront eu un effet positif : celui de délier les langues et encourager les femmes à prendre la parole. Meryl Streep, militante des droits des femmes depuis des années, a décidé de prendre les choses en main : l’actrice travaille sur un plan pour arrêter le sexisme à Hollywood. « Là, je réunis un paquet d’actrices que vous connaissez très bien, et on va toutes plus ou moins préparer des demandes non-négociables », a confié Meryl Streep à Gloria Steinem jeudi 7 décembre, durant une conférence sur le féminisme. « On veut une totale parité d’ici à 2020 ».

Fini de jouer . 1 district, 1 objectif : la sécurité. Etre citoyen suisse ou en voie de naturalisation. Etre âgé de 20 à 32 ans environ. Jouir d’une excellente réputation. Etre au bénéfice d’un cfc ou formation équivalente.

Le projet « Time ’ s Up » (« c’est fini ») sera notamment destiné aux personnes qui n’ont pas les moyens financiers de se défendre. « Souvent, le harcèlement persiste parce que les harceleurs ne payent jamais les conséquences de leurs actes

Trois cents femmes de l’industrie du cinéma américaine ont créé le mouvement Time’s Up, qui vise à aider les femmes victimes de harcèlement sexuel et d’agression

Elles sont trois cents. Actrices, agents, réalisatrices, productrices, scénaristes… Tous les secteurs de l’industrie d’Hollywood se sont rassemblés dans une démarche collective pour lutter contre le harcèlement sexuel. Menée par des actrices de renom – parmi lesquelles Natalie Portman, Emma Stone, Reese Witherspoon – l’initiative a été annoncée en premier lieu dans le New York Times.

Time’s Up : fini de jouer à Hollywood © Getty Images Time’s Up : fini de jouer à Hollywood

Intitulé Time’s Up, le programme inclus un fonds de 13 millions de dollars, permettant aux victimes de harcèlement sexuel de se défendre face à leurs agresseurs. Une lettre accompagnait le lancement de Time’s Up. Signée par les 300 femmes impliquées dans la campagne, elle explique la démarche : « Il est temps de mettre fin aux difficultés rencontrées par les femmes qui désirent briser le plafond de verre et être reconnue dans un monde dominé par les mâles. »

Rose McGowan : Après avoir fait tomber Harvey Weinstein, elle provoque un nouveau scandale à Hollywood !

  Rose McGowan : Après avoir fait tomber Harvey Weinstein, elle provoque un nouveau scandale à Hollywood ! Rose McGowan s’est attaquée à Meryl Streep, et ses propos ont suscité la controverse.La comédienne, à l’origine de la chute du producteur Harvey Weinstein, s’est cette fois-ci attaquée une autre figure respectée d’Hollywood : l’actrice Meryl Streep.

Play now. Mix - CHXB - FINI DE JOUER (prod. Lewi B)YouTube. ESSAYE DE NE PAS CHANTER NI DANSER (IMPOSSIBLE ) - Duration: 6:05. JuniorTV Life 385,031 views.

20:20 09 janvier 2018 Source: voici.fr. Time ’ s Up : fini de jouer à Hollywood . Gilbert Rozon refuse de verser des millions de dollars à ses victimes supposées . Voici.fr. Marie Gillain : «La prise de parole des femmes déclenche une haine incroyable».

Le mouvement Time’s Up s’inscrit dans la dynamique lancée en octobre dernier par Rose McGowan et Ashley Judd. Les deux actrices avaient alors accusé le producteur Harvey Weinstein de harcèlement sexuel. Deux déclarations qui ont par la suite engendré une série de témoignages d’actrices de l’industrie du cinéma américaine et européenne. Par la suite, le mouvement s’est amplifié avec la création de plusieurs phénomènes sur les réseaux sociaux – dont le #MeToo aux USA et #BalanceTonPorcen France – permettant aux femmes ayant été victimes d’agression ou de harcèlement de témoigner publiquement.

Si l’attention des medias se porte volontiers sur les accusations ciblant le milieu faussement glamour de Hollywood, le mouvement Time’s Up vise à tourner les projecteurs sur les femmes anonymes, qui subissent également des agressions ou le harcèlement de leur entourage. Dans ce but, Time’s Up tente d’informer le plus largement possible sur les procédures pénales permettant aux victimes de se défendre.

Des scénaristes TV US demandent l'égalité des salaires dans un document anonyme .
Dans le sillage des (vieilles) revendications liées aux inégalités salariales à Hollywood -et pas seulement entre hommes et femmes-, le Hollywood Reporter révèle que depuis hier, un Google Doc anonyme circule, dans lequel des scénaristes TV, assistants et même producteurs / trices y révèlent leurs salaires, et demandent une parité dans le traitement de ceux-ci. Outre le fait qu'il est demandé de préciser dans ce Google doc si l'on est un homme ou une femme, le document demande aussi de renseigner si l'on est afro-américain ou non. Le HR, qui a consulté le document, révèle par exemple qu'une femme afro-américaine co-productrice d'un show produit par la chaîne CBS Television Studios déclare être payée 10.000 $ par épisode, alors qu'une collègue -une femme blanche- travaillant sur un autre show également produit par CBS Television Studios déclare gagner quant à elle 14.000 $ par épisode, sur un total de 13 épisodes. Les inégalités salariales font notamment partie des préoccupations de la toute jeune organisation Time's Up, qui encourage les femmes à évoquer la question des inégalités salariales, encore tabou il n'y a pas si longtemps. Rappelons d'ailleurs que cette question fut soulevée tout récemment, avec l'écart de salaire entre Mark Wahlberg et sa partenaire Michelle Williams pour le Reshooting qui fut fait par Scott pour Tout l'argent du monde. Wahlberg a touché 1,5 millions de $ là où williams a dû se contenter du minimum légal : 80 $ par jour. Un peu coincé et sous le feux des critiques, le comédien a choisi de faire don de son cachet au fonds de soutien Time's Up.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!