Culture: Kaamelott le film : Alexandre Astier doit trouver "un petit plus de sous" - PressFrom - France
  •   
  •   

Culture Kaamelott le film : Alexandre Astier doit trouver "un petit plus de sous"

15:40  03 janvier  2018
15:40  03 janvier  2018 Source:   msn.com

"L'Île aux chiens" de Wes Anderson, film d'ouverture du 68e Festival de Berlin

  Les organisateurs du 68e Festival de Berlin ont dévoilé le titre du film d'ouverture : il s'agira de «L'Ile aux chiens», film d'animation de Wes Anderson, qui sera diffusé le 15 février prochain. Un casting de choix pour l'ouverture du 68e Festival de Berlin. Les organisateurs ont annoncé que le nouveau film de Wes Anderson, «L'Ile aux chiens», aura l'honneur de lancer les festivités cinéphiles le 15 février prochain.

Calt Productions © Calt Productions Calt Productions
Des nouvelles du film Kaamelott ! Au micro d'Antoine de Caunes sur France Inter, le créateur de Kaamelott Alexandre Astier a précisé où en était le projet :"Il faut le faire comme il faut. Il ne faut pas que ce soit simplement une comédie avec uniquement des vannes à la con. Il faut que ce soit un film avec tout dedans - et tout dedans c'est compliqué. Il est écrit. Simplement, voilà, il faut trouver des sous. Je ne vais pas m'en sortir avec un film d'1h25. Ça ne dépend pas que de moi, vous vous doutez bien que je vais pas faire ça tout seul dans ma cave. Il faut que je trouve un petit plus de sous parce que c'est un film de près de deux heures, c'est compliqué à monter."Les détails cachés de "Kaamelott"L'appel est donc lancé : Alexandre Astier cherche des financements pour son long métrage destiné à boucler l'histoire initiée par la série Kaamelott. Idéalement une trilogie mais avant tout un premier volet. Si les financements continuent à ne pas affluer suffisamment, peut-être le réalisateur se tournera-t-il vers le financement participatif ? Rien n'est moins sûr.Rappelons pour l'anecdote qu'Antoine de Caunes était apparu dans la série Kaamelott dans le rôle du seigneur Dagonet, un chevalier occasionnel de la Table ronde. Depuis 2009, les fans attendent la fin de leur histoire, et de voir si Arthur va surmonter sa profonde dépression.Les 20 répliques cultes de "Kaamelott" :Kaamelott : 20 répliques cultes de Perceval !Des nouvelles du film Kaamelott ! Au micro d'Antoine de Caunes sur France Inter, le créateur de Kaamelott Alexandre Astier a précisé où en était le projet :

"Il faut le faire comme il faut. Il ne faut pas que ce soit simplement une comédie avec uniquement des vannes à la con. Il faut que ce soit un film avec tout dedans - et tout dedans c'est compliqué. Il est écrit. Simplement, voilà, il faut trouver des sous. Je ne vais pas m'en sortir avec un film d'1h25. Ça ne dépend pas que de moi, vous vous doutez bien que je vais pas faire ça tout seul dans ma cave. Il faut que je trouve un petit plus de sous parce que c'est un film de près de deux heures, c'est compliqué à monter."

Philippe Alexandre : retour aux sources

  Philippe Alexandre : retour aux sources A travers le parcours de sa famille, Philippe Alexandre raconte deux siècles d’assimilation des Juifs en France. Et leur histoire d’amour pour Marianne. Chez les parents de Philippe Alexandre, on ne remerciait pas Dieu « pour le pain de ce jour » avant de passer à table. La religion était le cadet des soucis de la famille. Avant l’âge de 10 ans, le petit garçon ne savait même pas qu’il était juif. Il l’a découvert en 1941 quand son père a jugé plus prudent de le faire baptiser. Et, pour tout dire, il n’y a pas attaché d’importance. Philippe s’est toujours senti bien plus français que juif.

Les détails cachés de "Kaamelott"

L'appel est donc lancé : Alexandre Astier cherche des financements pour son long métrage destiné à boucler l'histoire initiée par la série Kaamelott. Idéalement une trilogie mais avant tout un premier volet. Si les financements continuent à ne pas affluer suffisamment, peut-être le réalisateur se tournera-t-il vers le financement participatif ? Rien n'est moins sûr.

Rappelons pour l'anecdote qu'Antoine de Caunes était apparu dans la série Kaamelott dans le rôle du seigneur Dagonet, un chevalier occasionnel de la Table ronde. Depuis 2009, les fans attendent la fin de leur histoire, et de voir si Arthur va surmonter sa profonde dépression.

Les 20 répliques cultes de "Kaamelott" :

Dyche compare Sanchez à Harry Potter .
Le feuilleton Sanchez arrive à sa fin. Après de nombreux rebondissements, le Chilien devrait signer à Manchester United dans les prochains jours en échange d'Henrikh Mkhitaryan et recevoir une belle rémunération de seize millions d'euros par an. Une rémunération qui ne choque pas Sean Dyche. Armé de son balai, l’entraîneur de Burnley a pris la défense de l'attaquant de 29 ans en le comparant à Harry Potter. « Regardez Daniel Radcliffe, qui a fait la saga Harry Potter. Dans le premier film, il avait treize ans, imaginons qu'il ait reçu 150 mille euros pour sa prestation.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!