•   
  •   

Culture La vraie histoire derrière Les Bracelets rouges

13:20  06 février  2018
13:20  06 février  2018 Source:   parismatch.com

Eurovision : la poignante histoire derrière la chanson française "Mercy"

  Eurovision : la poignante histoire derrière la chanson française Le duo Madame Monsieur représentera la France au prochain concours de l'Eurovision avec «Mercy», une chanson sur le drame des migrants. «Je suis née ce matin, je m'appelle Mercy, au milieu de la mer, entre deux pays, Mercy». Mercy est un bébé nigérian. Son histoire peu commune a inspiré la chanson «Mercy», qui représentera la France au prochain concours de l'Eurovision. Le duo Madame Monsieur raconte en musique la naissance de cette enfant, le 21 mars 2017 sur le bateau Aquarius de l'ONG SOS Méditerranée.

TF1 a diffusé lundi soir les deux premiers épisodes des « Bracelets rouges ».La série délicate, sensible et bien écrite sur le quotidien des enfants malades à

La vraie histoire derrière Les Bracelets rouges . TF1 a diffusé lundi soir les deux premiers épisodes des « Bracelets rouges ». La série délicate, sensible et

TF1 a diffusé lundi soir les deux premiers épisodes des «Bracelets rouges». La série délicate, sensible et bien écrite sur le quotidien des enfants malades à l'hôpital est inspirée d'une histoire vraie. Celle de l'espagnol Albert Espinosa.

«Les Bracelets rouges» ont frappé en plein coeur les téléspectateurs de TF1 lundi soir. La série raconte avec sensibilité, délicatesse et humour le quotidien d'une bande de jeunes ados malades dans un hôpital à Arcachon : Thomas, Clément, Roxanne, Medhi, Sarah et Côme. Leur histoire a d'abord été racontée par l'écrivain, acteur, réalisateur espagnol Albert Espinosa dans «Le Monde soleil» qui est inspiré de sa propre vie. Entre ses 13 et 24 ans, le Barcelonais a grandi dans un hôpital où il était soigné pour trois cancers qui lui ont fait perdre une jambe, un poumon et une partie de son foie. Durant ses années d'hospitalisation, il s'est lié d'amitié avec d'autres malades avec lesquels il a formé la bande des bracelets rouges, en référence aux bracelets qu'on leur mettait au poignet à chaque opération. «Pour survivre, pas au cancer mais à l’ennui à l’hôpital, nous avons formé un club avec les autres enfants (...) Et, si l’un de nous mourait, les autres se partageaient sa vie et ses rêves. J’ai gagné 3,7 vies en sus de la mienne. Ce que j’ai appris à l’hôpital, c’est que ce n’est pas triste de mourir, mais c’est horriblement triste de ne pas vivre sa vie avec intensité», a confié Albert Espinosa au «Parisien».

Trois raisons de ne pas louper Les Bracelets rouges sur TF1

  Trois raisons de ne pas louper Les Bracelets rouges sur TF1 TF1 diffuse à partir de lundi «Les Bracelets rouges». Une série à ne pas manquer sur le quotidien des enfants malades à l'hôpital.Des personnages complexes et attachants. La date approche pour Thomas. Demain, le jeune homme de 17 ans malade du cancer se fera amputer de la jambe gauche. A l'hôpital Léonard-de-Vinci d’Arcachon où il sera opéré, il découvre son camarade de chambre trop bavard : Clément, un patient également frappé par le cancer et amputé d'une jambe qui attend impatiemment sa prothèse. Ils sont les deux premiers membres de leur groupe des «Bracelets rouges».

Опубликовано: 6 февр. 2018 г. La vraie histoire derrière Les Bracelets rouges . Les Bracelets Rouges le 05 février à 21h sur TF1: découvrez Mehdi - Продолжительность: 0:51 TF1 16 718 просмотров.

TF1 a diffusé lundi soir les deux premiers épisodes des « Bracelets rouges ». La série délicate, sensible et bien écrite sur le quotidien des enfants malades à l'hôpital est inspirée d'une histoire vraie . Celle de l'espagnol Albert Espinosa.

La vraie histoire derrière Les Bracelets rouges © AURELIEN FAIDY/ VEMA PRODUCTION /TF1 La vraie histoire derrière Les Bracelets rouges

A lire aussi :Trois raisons de regarder «Les Bracelets rouges» sur TF1

Albert Espinosa en 2014. © Wilfredo Lee/AP/SIPA

A sa sortie de l'hôpital, l'Espagnol aujourd'hui âgé de 44 ans s'est lancé dans des études d'ingénierie industrielle et l'écriture de scénarios, notamment pour la télévision. Son livre autobiographique «Le Monde soleil» est sorti en 2008 en Espagne et a été adapté en série dans son pays entre 2011 et 2013 sous le nom «Les Bracelets Rouges» («Polseres vermelles»). Le titre a ensuite été repris pour l'adaptation italienne («Braccialetti rossi») ou encore américaine («Red Band Society») avec Octavia Spencer et produite par Steven Spielberg. Quand il a su que «Les Bracelets Rouges» allaient avoir une version française, Albert Espinosa a appris notre langue pour pouvoir échanger avec le réalisateur Nicolas Cuche et les jeunes acteurs de la série. Lundi soir, 5,5 millions de téléspectateurs ont découvert l'adaptation tricolore de son incroyable histoire, hissant TF1 en tête des audiences de la soirée.

«Les Bracelets rouges», le lundi sur TF1

Les Bracelets rouges : Esther Valding et Cécile Rebboah ont répondu à nos questions .
Lancée le 5 février, la série Les Bracelets rouges , avec Audran Cattin , Tom Rivoire , Louna Espinosa , Camille Lou , Michaël Youn , ou encore Pascal Elbé , est devenue en l'espace de deux petites semaines un vrai succès d'audience pour TF1, en réunissant en moyenne 5,5 millions de téléspectateurs et en affichant une solide stabilité sur ses deux soirées de diffusion. Invitées ce mercredi 14 février de notre émission Tueurs en séries, retransmise en direct sur Facebook, Esther Valding (Les Grands) et Cécile Rébboah (Fais pas ci, fais pas ça, Le Tueur du lac), qui interprètent respectivement Sarah et Nathalie, la mère de Côme, dans Les Bracelets rouges, ont répondu à nos questions et à celles des internautes. Elles sont notamment revenues sur l'excellent accueil public et critique, sur la rencontre émouvante de l'équipe avec Albert Espinosa, le créateur de Polseres vermelles, la fiction catalane dont est adaptée la série, et sur les retours qu'elles ont pu avoir suite à la diffusion des épisodes (notamment les retours de malades hospitalisés). Sans oublier de nous teaser les deux derniers épisodes de la saison, que l'on pourra retrouver lundi à 21h sur TF1.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!