•   
  •   

Culture “C’est totalement gratuit” : le reporter qui a filmé les violences policières envers les migrants dénonce (VIDEO)

01:15  25 novembre  2020
01:15  25 novembre  2020 Source:   programme-television.org

A Saint-Denis, avec les évacués du camp de migrants de l'Ecluse

  A Saint-Denis, avec les évacués du camp de migrants de l'Ecluse Depuis l'aube ce mardi, les policiers procèdent au démantèlement du camp de migrants qui s'est formé cet été sous une bretelle de l'A1. Des hommes seuls mais aussi des familles espèrent retrouver des conditions de vie plus décentes. Sur la place de l’Ecluse à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), à deux pas de la porte de Paris, les tentes et les habitations de fortune s’entassent depuis un peu plus de trois mois. Plus de 2 000 personnes, dont de © Michael BUNEL Photo Michael Bunel pour Libération

"Le but, c ' est d'empêcher les gens de descendre dans la rue, en réprimant les corps, en blessant des gens, en interpellant les gens, en faisant peur, et en

Les bavures policières envers des migrants à Calais, qui ont été contestées par le ministère de l’Intérieur, ont été filmées par l’association de citoyens Le document vidéo sera ajouté au dossier déjà déposé auprès du Défenseur des droits Jacques Toubon sur les violences policières à Calais.

Invité dans "C à Vous" sur France 5, le journaliste de RMC Rémi Ink s'est interrogé sur le comportement de la police envers des migrants pacifistes.

Invité dans © DR Invité dans "C à Vous" sur France 5, le journaliste de RMC Rémi Ink s'est interrogé sur le comportement de la police envers des migrants pacifistes.

Gérard Darmanin, le ministre de l'Intérieur, n'a eu d'autre choix que de condamner le comportement de la police de nuit qui a évacué un groupe de migrants hier soir, lundi 23 novembre, place de la République à Paris. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "violences" et l'officier qui a fait l'impressionnant croche-pied à une migrante a été identifié.

La montée des migrants des Canaries met la pression sur le gouvernement espagnol

 La montée des migrants des Canaries met la pression sur le gouvernement espagnol Le gouvernement de gauche espagnol a été critiqué mercredi pour avoir géré une vague d'arrivées de migrants aux îles Canaries qui a dépassé la capacité des autorités locales à les héberger.

L'association Calais Migrant Solidarity a publié cette vidéo montrant des CRS en train de brutaliser des Les migrants avaient voulu monter dans les remorques des camions qui étaient en route pour la Grande-Bretagne. Ouverture d'une enquête sur des violences policières envers les migrants .

La vidéo aurait été prise le lendemain même. Le collectif qui l’a publié veut ainsi montrer la On les voit clairement renvoyer sans ménagement les migrants cachés dans des camions, en partance pour l’Angleterre. La vidéo choc qui dénonce les violences policières contre les migrants à Calais.

À lire également

Quotidien : Accusée de dénoncer des catholiques à la police, Sophie Dupont répond

Les images ont brisé le coeur de milliers de français et ont fait le tour des réseaux sociaux dans la journée. Sans aucune raison, les policiers ont non seulement chassé les migrants, mais l'ont fait de manière extrêmement houleuse, en hurlant et parfois en abusant de leur pouvoir en s'en prenant physiquement aux migrants. Rémi Ink, le journaliste pour RMC qui a filmé les images, a accepté de témoigner dans C à Vous sur France 5 ce mardi 24 novembre. Le reporter a raconté que les migrants s'étaient réunis place de la République à la place avant de partir pour l'Hôtel de Ville, lieu symbolique pour demander de l'aide à la mairie de Paris.

L'Espagne va installer des camps pour 7000 migrants dans les îles Canaries submergées

 L'Espagne va installer des camps pour 7000 migrants dans les îles Canaries submergées Par Borja Suarez © Reuters / BORJA SUAREZ Des migrants sont vus dans un camp militaire, où ils séjournent après avoir été secourus par les gardes-côtes ou ont atteint l'île par leurs propres moyens signifie, à Las Palmas LAS PALMAS, Espagne (Reuters) - Le gouvernement espagnol a promis vendredi de mettre en place des camps et des abris pour 7000 personnes aux îles Canaries, pour gérer une flambée des arrivées de migrants qui a submergé les autorités locales et laissé des milliers de personnes e

Et il s' est rendu compte des nombreuses bavures de cett - Topic Le livre "FLIC" qui dénonce les Un récit urgent, tant pour les victimes des violences policières que pour les policiers eux-mêmes." J'espère qu'il va aller en prison pour cette trahison envers la police. On l'accueille et lui, nous plante

Si les associations dénoncent régulièrement des « violences policières » envers les migrants - qui seraient officiellement entre 350 et 400 dans le secteur de Calais -, c ' est la première fois qu'elles publient un document axé sur le harcèlement qu'elles disent subir. Elles n'ont pas porté plainte

À lire également

6 à la maison (France 2) Patrick Cohen : "C’est important de démonter tout ce qui est éloigné de la réalité"

"On assiste à des scènes qui sont quand même assez, euh... On s'interroge quand même là-dessus, parce qu'on voit des gens qui fuient la police dans les rues de Paris" alors qu'ils ne représentent "aucune menace. (...) Il n'y a pas eu un seul jet de projectile sur les forces de l'ordre. J'en n'ai vu aucun. Toutes ces personnes sont là pacifiquement et elles sont en train d'essayer d'aller à la mairie de Paris. On voit des gens qui avancent et des policiers, derrière, qui les poursuivent", a déploré Rémi Ink face à Anne-Elisabeth Lemoine. Le journaliste a ensuite décrypté un autre geste choquant, celui d'un migrant "fauché" par un policier. "On voit bien qu'il ne veut pas l'interpeller, parce que l'homme repart juste derrière, le policier ne fait même plus attention à lui, enfin... C'est totalement gratuit !", a-t-il dénoncé. Télé 7 Jours vous propose de revoir cet extrait.

Hugo Mallais

De la vague migratoire de 2015 aux papiers de réfugiés: itinéraire d'une famille irakienne .
Septembre 2015. L'Europe est confrontée à sa pire crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale. Plus d'un million de personnes pénètrent dans l'espace Schengen. Parmi elles, un couple de jeunes Irakiens et leur bébé. Du 3 au 9 septembre une équipe de l'AFP a suivi Ahmed (alors 27 ans), Alia (alors 26 ans) et Adam (alors quatre mois), rencontrés sur la route des Balkans. En train, en bus, à pied, ils ont franchi avec eux les frontières jusqu'à l'Union européenne.

usr: 1
C'est intéressant!