•   
  •   

Culture Le seul défaut (potentiellement) fatal pour chaque équipe wild-card NFC

18:35  05 janvier  2021
18:35  05 janvier  2021 Source:   touchdownwire.usatoday.com

La fin de Wild Mountain Thyme a laissé les critiques déconcertés, déconcertés et bourdonnants

 La fin de Wild Mountain Thyme a laissé les critiques déconcertés, déconcertés et bourdonnants Wild Mountain Thyme est dans la ... sauvage ... et tout le monde peut parler de la fin du film. Bien sûr, d'après la bande-annonce, cela ressemblait à une comédie romantique maladive avec une poignée d'accents douteux , mais en vérité, Wild Mountain Thyme est sans doute le film le plus déroutant de 2020. Et cela en dit long. © Fourni par Total Film Wild Mountain Thyme Un bref résumé de l'intrigue: Rosemary d'Emily Blunt est amoureuse d'Anthony de Jamie Dornan depuis qu'ils sont enfants.

Maintenant que nous connaissons tous les matchs du week-end wild-card, il est temps de se lancer dans le dépistage de ces matchs et de décider où sont les points de rupture pour chaque équipe éliminatoire. Parce que même si vous devez être assez décent pour faire les séries éliminatoires à moins que votre maison ne se trouve dans le NFC Est, il y a toujours des problèmes exploitables qui pourraient vous faire sortir des séries éliminatoires avant même de commencer.

a group of people in uniform © Fourni par Touchdown Wire

Certains défauts peuvent être corrigés - les joueurs reviennent d'une blessure, les entraîneurs apprennent comment gérer au mieux les responsabilités et les adversaires peuvent avoir des problèmes plus évidents et plus exploitables.

Jamie Dornan aborde la tristement célèbre tournure sauvage de son nouveau film

 Jamie Dornan aborde la tristement célèbre tournure sauvage de son nouveau film Wild Mountain Thyme, le nouveau film du lauréat d'un Oscar John Patrick Shanley, a été sauvagement dans les critiques . © Lionsgate Jamie Dornan parle de la tristement célèbre tournure sauvage de Wild Mountain Thyme. Se déroulant de nos jours mais ressemblant étrangement aux années 1980 et 1950, le film a été critiqué pour être une tempête de stéréotypes et de clichés, ainsi que pour contenir de mauvaises tentatives d'accents irlandais, y compris de l'acteur nord-irlandais Jamie Dornan .

Cela dit, voici le seul défaut (potentiellement) fatal pour chaque équipe wild-card NFC, et les affrontements qui s'y trouvent :

Samedi 9 janvier, 4 h 40 HE: Los Angeles Rams at Seattle Seahawks, FOX


Galerie: Le seul défaut (potentiellement) fatal pour chaque équipe NFC wild-card (SMG)

a group of baseball players standing on top of a field: It's an odd turnaround for the Saints.  From 2014 through 2016, New Orleans went 7-9 and missed the playoffs in each of those seasons, despite Drew Brees throwing for a total of 15.030 yards, 102 touchdowns, and just 43 interceptions. Why? Because the Saints' defenses of the time never managed to rise above 27th in yards allowed, and 28th in points allowed.  In 2020, things are entirely different. The Saints rank fifth in points allowed and fourth in yards allowed, and while their offense has been explosive at times (fifth in points, fourth in yards), Brees is no longer the fulcrum of the passing game as he once was. Injuries have played a part -- both to Brees and to top receiver Michael Thomas -- but beyond that, it could be said that Brees is a cog in the machine as opposed to the predominant factor that makes the machine go. His deep passing, long a topic of debate, has been a nearly invisible part of the offense. In 405 dropbacks and 390 passing attempts this season, he's attempted 26 passes of 20 or more air yards, completing 12 for 341 yards, five touchdowns, and no interceptions.  And it's not just the deep ball -- there are times when Brees just isn't in the flow of the game. On this intermediate attempt to receiver Emmanuel Sanders against the Panthers in Week 17, the ball actually bounces off the helmet of linebacker Jermaine Carter, Jr. We're guessing that's not how it was drawn up.    Brees gets a relatively free pass in the first round against a Bears pass defense that seems to be imploding more and more every week (more on that soon), but this bears watching if the Saints are able to elevate through the NFC postseason. And while backup Taysom Hill provides juice in the option game, adding to a necessarily effective rushing attack, he's very much a work in progress as a true quarterback.

Samedi 9 janvier, 8 h 15 HE: Tampa Bay Buccaneers à l'équipe de football de Washington, NBC

Dimanche 10 janvier, 4 h 40 ET: Chicago Bears aux New Orleans Saints, CBS / Nickelodeon / Amazon Prime Video

Cliquez ici pour voir le seul défaut (potentiellement) fatal pour chaque équipe wild-card de l'AFC.

PLUS: Demario Davis des

New Orleans Saints nommé lauréat du prix Bart Starr

Notes finales: bulletins de notes pour les 32 équipes de la NFL

Watch: l'entraîneur des Giants Joe Judge appelle Doug Pederson sans le nommer

John Elway démissionnant de Denver Broncos GM Rapport

: Raiders RB Josh Jacobs arrêté pour DUI

Area 51 et les autres endroits les plus mystérieux d'Amérique .
Même avec l'Avalanche aussi épuisée qu'elle soit, le Wild voulait probablement que le match de mardi soit une affaire de déblayage et de broyage. Dans l'ensemble, le Wild a réalisé son souhait, mais l'Avalanche a fini par gagner 2-1. © Getty Images Dans ce qui a fini par devenir un peu un duel de gardiens de but, Philipp Grubauer a pris le dessus sur Cam Talbot , mais les deux étaient vifs. Là encore, l’espace n’était pas toujours facile à trouver.

usr: 1
C'est intéressant!